Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Anoblissements ducaux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Jrag
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 3222
Age : 32
Date d'inscription : 02/06/2006


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Mer 7 Oct 2009 - 17:29

Un coffret fut apporté à Gypsie, joli coffret en bois sur lequel on pouvais lire le nom de Lempdes. Elle le lui tendit, peu après l'avoir ouvert. Il se doutait de ce qui était à l'intérieur.

Il regarda Gypsie, qui lui expliquait en une image tellement évidente qu'il pourrait toujours se rattacher à Ravel, à l'avenir. C'était tellement bien dit. Du Gypsie tout craché.
Il saisit alors la boite avec délicatesse, et la regarda un instant, avant de sourire, et de lui répondre.


Merci, mon amie, ma suzeraine, c'est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire, car je comprend toute la signification qu'il a. J'en prendrais grand soin, c'est promis.

Et alors qu'il regardait le coffret encore une fois, les yeux presque embués, il leva son verre et but encore une fois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana
Causant
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Compiègne - Champagne
Date d'inscription : 30/09/2009


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Ven 9 Oct 2009 - 14:38

La soirée se poursuivait, tout le monde semblait heureux, et du nouveau statut de Jrag, et de sa présence à elle. Elle avait du mal à se détendre, pas habituée à être l'objet de toutes les attentions, tant curieuses que sincères. Ses amis avaient l'air plutôt sympathiques, finalement, pas trop déçus de la voir débarquer ainsi aux bras du nouveau noble Auvergnat.
Elle avait réussi à attaquer personne, même si sa présence était tout de même fort remarquée. Une étrangère en pleine cérémonie, et pour beaucoup, sans aucune annonce préliminaire de son existence, il était certain que ça ne pouvait passer inaperçu.

Après un ou deux verres, elle était certaine qu'elle se sentirait un peu plus détendue et moins crispée, surtout que les épreuves du baiser et des félicitations plus ou moins démonstratives étaient passées.

Jrag avait l'air assoiffé. Il l'entraina donc vers le buffet et lui servit à boire alors que ses amis trinquaient à eux. Gentilles attentions, quoique fort gênantes, puisque tous les regards étaient encore sur elle. Elle les remerciait à mesure, levant doucement son verre mais pas trop non plus, faisant bien attention à ne pas commettre d'impair.
Alors qu'il recevait le symbole de son fief des mains de Gypsie, elle se retourna, le verre à la main, afin de prendre un petit four sur la table située non loin d'eux. Au moment où sa grâce et sa souplesse prenaient tout leur envol dans un mouvement ample et généreux, un pauvre hère eut le malheur de passer par là et... chasse le naturel et il reviendra au triple galop, elle le heurta de sa main tenant le précieux breuvage et ce dernier se déversa en un joli flot heureux de trouver une liberté non attendue, sur une chemise qui, quelques instants auparavant, était d'une propreté immaculée.

Et voilà. Jamais elle ne saurait se comporter en société. Jamais elle ne pourrait assister à une cérémonie sans se faire remarquer. Cela semblait inscrit dans son histoire, aussi inéluctable que Jrag était merveilleux. Le plus dramatique de l'histoire était la pensée qui lui traversa l'esprit à ce moment précis : combien de temps supporterait-il sa maladresse maladive en public ?



Elle se recula dans un réflexe et porta sa main sur sa bouche en se confondant en excuses, rouge de honte.


Je suis désolée. Vraiment, je n'ai pas fait exprès. Veuillez me pardonner. Puis-je vous aider à vous nettoyer ? Vous n'êtes pas trop mouillé ?


Elle imaginait la tête d'Ylalang ou d'Ysa si elles étaient là. Elles seraient déjà en train de se tordre de rire, ajoutant à sa honte.Elle qui avait donné des cours à feu le Surintendant des Finances Redshark pour qu'il apprenne à servir tel un Super Valet, si il la voyait, il ne se gênerait pas pour se venger. Il allait falloir qu'elle apprenne à maitriser son stress pour cesser ses maladresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oksana.gaming.cx
Valexan
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1153
Age : 45
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Ven 9 Oct 2009 - 23:12

Il faut peu de chose pour détendre une assemblée qui est restée sage pendant plusieurs heures ; parfois, c'est un enfant qui se met à pleurer, à d'autre moment un homme ventripotent qui, fatigué par un repas un peu trop conséquent se met à ronfler; Lors de cette cérémonie, ce sont quelques mots prononcés par Auvergne à l'attention du nouveau Baron qui font office :

...Toutes mes félicitations.

Un peu partout, les gens s'animent, les langues se délient ; principal centre d'intérêt désormais pour la majorité d'entre eux : le buffet qui a été préparé pour l'occasion. Valexan fait parti de cette majorité; il ne pensais pas que garder la bouche fermée pendant si longtemps pouvait donner à ce point soif! La bouche ouverte oui, cela il le savait pour l'avoir expérimenté à plusieurs reprises. Il avait donc appris quelque chose en ce jour ; la vie est faite de petites expériences qui chaque jours construise son homme parait-il. Et bien, il avait eut son expérience du jour.

Petit regard pour voir dans qu'elle direction la "foule" se dirige, c'est la meilleure façon de savoir où se rendre pour se désaltérer. Il fait un petit signe à sa compagne pour lui dire qu'il revient, et prend la même direction qu'eux. La table est bientôt en vue, à sa grande satisfaction elle est bien pourvue de vins et mets de toutes sorte. Il s'apprête à s'y rendre lorsque son regard est attiré par un petit attroupement un peu à l'écart ; apercevant Jrag en train de ployer du genou devant la rectrice du duché, il comprend de suite ce qu'il en est. Peut-il aller se servir alors que la cérémonie n'est pas réellement finie? Il fait une petite moue, il est assoiffé, certes, mais malgré tout de bonne éducation... résigné à attendre, il se met à déambuler dans la salle, regardant les peintures qui la décore et autre tapisseries, tout en gardant un œil sur le nouveau baron..

Quelques minutes qui lui semblent interminables se passent, et puis... enfin, Jrag se redresse, les gens qui l'entourent le congratule, c'est fini, pas de doute! Bon, il se contient, toujours cette fichue bonne éducation, les laisser d'abord se servir avant de le faire soit même... en espérant qu'ils ne prendront pas tout.. Il regarde Gypsie se servir... Fabien... tiens, il semble y avoir des tartines de patté, c'est bon à savoir... Jrag... une jeune femme qu'il tient par la main... allez, c'est bon, cette fois, le gros de la troupe a les mains pleines, il s'avance, il n'a que trop attendu!

3.. 2.. 1 pas.. il y est! petite hésitation sur le choix a faire... vin blanc ou vin rouge? terrines ou rillettes? plouf plouf une poule sur un mur...vin rouge! on recommence... rillettes! le choix du hasard n'est pas mauvais, tartine dans une main, verre dans l'autre, il s'apprête à quitter la table lorsqu'il est percuté par un objet non identifié.. ou plutôt une main non identifiée! tout absorbé par le choix Cornélien à faire, il n'a pas vu que la personne à coté de lui avait entamé un joli pirouette, fort délicate et osée à vrai dire. Et forcément, la surprise aidant, il ne manque pas de renverser son propre verre sur lui...

Il s'immobilise aussitôt, ferme les yeux, n'osant pas regarder l'endroit où la main l'a percuté, prie dans sa tête pour que cette main n'ai rien porté... et puis, il ressent bientôt la désagréable sensation d'un liquide froid qui, coulant sur sa chemise tout autant qu'il la traverse, s'immisce dans ses braies... Se doutant qu'il est inutile de continuer à prier pour le salut de ses vétements, il ouvre les yeux, regarde l'étendue des dégats, puis la personne qui se trouve au bout de la main criminelle...

Je suis désolée. Vraiment, je n'ai pas fait exprès. Veuillez me pardonner. Puis-je vous aider à vous nettoyer ? Vous n'êtes pas trop mouillé ?

Reconnaissant celle qui semble être la compagne du nouveau baron, il retient la colère qui l'a envahit, ne souhaitant pas gâcher la fête. Posant tartine et verre - auxquels il n'a même pas encore touché! - il répond d'une façon fataliste :


Hum... Nous dirons que cela n'est qu'un malheureux incident... la victime n'est qu'une simple chemise, après tout... Et je n'ai jamais pensé que votre geste ai pu être volontaire à vrai dire ; il ne me semble pas vous connaitre, par conséquent, à moins que vous n'ayez une dent contre mon tailleur, et ayez reconnu son ouvrage...

Un valet s'est déjà approché, un linge à la main ; Valexan le prend, épongeant comme il peut la chemise

Je vous remercie pour votre aide, mais... je ne suis pas sure que ce serait très convenable... et puis, vous risqueriez le courroux de ma fiancée si elle vous voit faire. Par contre, si vous voulez vous faire pardonner, si tant-est que vous deviez le faire.. je veux bien que vous fassiez remplir mon verre... et que vous priiez pour moi pour que la nuit ne soit pas trop fraiche ce soir, Dame... Dame?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana
Causant
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Compiègne - Champagne
Date d'inscription : 30/09/2009


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Lun 19 Oct 2009 - 11:08

Elle oscillait entre le pleur et le fou-rire. Sa "victime" semblait retenir un accès de colère inutile. Mais elle ne se laisserait pas faire s'il la ramenait un peu trop fort. Ce n'était pas un peu de boisson qui allait lui faire mettre sa chemise aux ordures. Une lavandière de qualité saurait la remettre à neuf. Et puis, elle n'était pas la seule fautive après tout. S'il n'était pas passé derrière elle à ce moment précis, rien ne serait arrivé. De plus, il devait mal tenir son verre puisque ce dernier s'était également renversé sur lui.
Elle porta machinalement les yeux sur le sien et se rendit compte qu'il était encore à demi-plein. Il s'était donc plus sali lui-même qu'elle. Incident clos, elle n'y était pour rien.

Forcément, il devait manquer d'éducation. Il se permettait de lui demander indirectement qui elle était sans même se présenter auparavant. Bref, un malotru de plus dans une soirée de gala. Une Baronne de sa connaissance lui aurait volé dans le plumage pour moins que ça. Mais ce n'était pas son genre à elle, et elle n'était pas mécontente de ne plus avoir à la fréquenter pendant une durée qui serait sans doute assez longue. Jrag ne les avait pas encore présentés, elle allait donc le faire seule, un grand sourire hypocrite aux lèvres :



- Oksana de Floret. Vicomtesse et Baronne Champenoise, pour vous servir messire.


Elle héla un serveur qui passait par là et prit un verre qu'elle tendit à son interlocuteur, puis reprit, se retenant de s'esclaffer de rire :


- J'ose espérer que vous ne dormez pas habillé tout de même. Surtout vu l'état de votre chemise.
Mais si vous le désirez, je dois avoir dans mes malles des vêtements pour homme qui sortent de mon atelier. Pour me faire pardonner, je vous offre une chemise si vous en trouvez une à votre goût et à votre taille. Au pire, votre tailleur n'aura qu'à l'ajuster.



Le courroux de sa fiancée ? Heureusement qu'il ne la connaissait pas sinon, jamais il n'aurait parlé ainsi. S'il voulait s'en débarrasser, elle n'avait qu'à effectivement faire montre de son courroux envers elle et ce serait sans doute la dernière fois qu'elle en aurait l'occasion. Elle avait cumulé suffisamment de stress ces dernières heures pour qu'un seul petit incident la fasse exploser publiquement, Bourbonnais-Auvergne où elle était inconnue ou Champagne où chacun savait à quoi s'attendre avec elle !

Jrag quand à lui semblait ne s'être aperçu de rien. Il était absorbé par ses amis et son nouveau statut, et elle n'avait qu'une envie, que cette journée se termine enfin pour pouvoir souffler un peu, seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oksana.gaming.cx
natafael
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6940
Localisation : Aurillac
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Lun 19 Oct 2009 - 12:19

Nata, après avoir discuté avec quelques connaissances, rejoignit le petit groupe de Jrag dans le salon, afin de le féliciter.
Elle salua Ivrel, Jazon et Gypsie qui venait de donner un petit coffret à Jrag. Sa filleule Noéline et Fabien se trouvaient là aussi.


Mon Cher Jrag, toutes mes félicitations!
Elle leva son verre et trinqua avec tous à Jrag et au BA.

Puis,cherchant du regard son tendre aimé, elle le vit en discussion avec une dame.
L'amie de Jrag sans doute. Ne la connaissant point, elle s'approcha afin de la saluer.


Bonjour Dame, enchantée de vous rencontrer.
Elle lui sourit puis tourna son regard vers son fiancé, lorsque soudain, elle apperçut la chemise tachée.

Et bien, que t'est il arrivé?

Elle prit une serviette sur le buffet, s'approcha de lui et tamponna doucement sa chemise en lui murmurant
Comment tu as fait cela mon coeur? Tu ne t'ai pas loupé dis donc.

Elle lui sourit en reposant la serviette sur le buffet
Je pense que l'on ne peut plus rien pour cette pauvre chemise.

Nata se retourna à nouveau vers la compagne de Jrag

Veuillez m'excuser Dame, je ne me suis point présentée, je suis Natafael, Vicomtesse de Salers, fiançée du Seigneur maladroit ici présent.
Elle prit la main de Valexan dans la sienne en lui faisant un petit clin d'oeil...

_________________

Natafael de Roserey, Vicomtesse de Salers, Dame de Paslières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valexan
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1153
Age : 45
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Lun 19 Oct 2009 - 14:05

Le nez penché sur sa chemise, tentant de l'éponger tant bien que mal, Valexan relève la tête vers la jeune femme alors qu'elle vient de se présenter.

Oksana de Floret. Vicomtesse et Baronne Champenoise, pour vous servir messire.

Vicomtesse et Baronne! rien que cela! et bien, cela en devenait presque un honneur d'avoir été arrosé par une dame portant tant de titre; Un instant, il s'imagine en train d'accrocher sa chemise dans son salon, avec en dessous une petite pancarte sur laquelle est inscrite "cette chemise a été souillée par Oksana de Floret, Vicomtesse et Baronne Champenoise", et ne peut s'empécher de sourire. Cette pensée a pour conséquence de le détendre quelque peu, et il répond, tentant une pointe d'humour

Pour me servir, pour me servir, je ne vous en demande pas tant, Dame; non pas que je ne voudrais vous prendre à mon service, par peur que le présent incident soit le signe d'une maladresse chronique de votre part, mais plutôt eut égard à votre rang ; cela serait quelque peu déplacé. Et inapproprié, ne pensez-vous pas?

Il sourit et ajoute

Je plaisante bien entendu. Floret... ce nom me dit quelque chose. Il me semble l'avoir entendu dans ma jeunesse. Pourtant je n'ai jamais mis les pieds en Champagne. Pour ma part, je me nomme Valexan, Seigneur de Saint-Christophe, et Bourbonnais Auvergnat depuis quelques années.

Il prend le verre qu'elle lui tend, boit une gorgée de vin et reprend en réponse à ses paroles qu'il devine un tantinet moqueuses

Hum.. j'espère que vous comprendrez que nous ne nous connaissons pas assez pour que je puisse vous faire part de la tenue que je porte pour dormir... En revanche, je peux vous avouer sans craindre de contrarier l'étiquette que nous avons en Auvergne une habitude oh combien étrange pour quelqu'un qui n'est pas du cru, de se promenez dans les rues des villages et des villes habillés de la tête aux pieds; Oh! nulle loi ne nous y oblige, je vous rassure ; c'est plus là... disons une coutume. Cela vient sans doute de la fraicheur qui descend des montagnes d'Auvergne... Et comme l'auberge dans laquelle j'ai prit pension est assez éloigné du palais ducal... Peut-être comprendrez-vous mieux ma peur d'attraper quelqu'angine de poitrine à me promener avec une chemise trempée?

Il sourit, malicieux. Ainsi, cette dame a des vêtements d'hommes dans ses malles? de deux choses l'une, soit elle est très maladroite et provoque souvent par inadvertance ce genre d'incident, ce qui explique sa prévoyance; soit elle est très adroite et renverser son verre sur des inconnus est un moyen qu'elle a trouvé pour faire de la publicité à moindre frais de son atelier de confection de vêtements.

Je vous remercie pour votre offre et je crois que je vais l'accepter; non pas que je n'ai une grade robe fournit en la matière, ma compagne possède elle aussi un atelier de confection. Cependant, il serait incorrect de porter une tenue souillée en ce jour, ce serait là un manque de respect flagrant envers le nouveau Baron. Acceptez cependant qu'en retour je vous dédommage d'une quelconque façon que ce soit.

Une silhouette qui s'approche d'eux, il est content de voir Natafael sa compagne les rejoindre. Il n'a pas le temps de dire quoi que ce soit que celle-ci a déjà remarqué l'état de sa chemise et tiré la même conclusion que lui sur son devenir

Comment tu as fait cela mon cœur? Tu ne t'ai pas loupé dis donc. Je pense que l'on ne peut plus rien pour cette pauvre chemise.

Veuillez m'excuser Dame, je ne me suis point présentée, je suis Natafael, Vicomtesse de Salers, fiancée du Seigneur maladroit ici présent.

Il fait une petite moue alors qu'il serre tendrement sa main dans la sienne

Maladroit, maladroit... tu sais, cette superbe tache est un travail d'équipe, et il serait injuste que je sois le seul à retirer la gloire de cet exploit; Permet moi de te présenter ma "complice" d'un jour, la dame ici présente, Oksana de Floret, Baronne et Vicomtesse Champenoise. Elle m'a gentiment proposé de m'offrir une chemise de ses ateliers en remplacement de celle-ci, peut-être pourrons-nous en retour lui offrir une de tes confections?

Il sourit à la Vicomtesse-Baronne, saisit au vol sur le plateau d'un serveur deux verres qu'il tend à chacune des jeunes femmes et poursuit

Mais, dites moi, Vicomtesse, sans vouloir prendre sur votre temps.. où résidez-vous en Champagne? J'ai souvent entendu parler durant mon enfance de cette région... Caedes, Tsarine, Jarkov, la fronde... le curé qui m'a recueillit me racontait souvent la vie de ces gens avec des étoiles dans les yeux!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jrag
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 3222
Age : 32
Date d'inscription : 02/06/2006


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Mar 27 Oct 2009 - 19:09

Regard vers ses amis, puis regard vers sa compagne… En un instant, la scène avait brusquement changé, Valexan discutant chiffon avec Oksana…

Comment ça chiffon ? Il se connaissaient ? Visiblement, oui… Il tendit l’oreille, le temps qu’Oksana et lui se proposent d’échanger mutuellement des vêtements, avec l’aimable participation de Nata… Ah, voilà, elle avait renversé son verre sur lui. A en juger par l’état de sa chemise, elle avait effectivement du verser bien la moitié de son verre sur cet homme qu’il ne connaissait que de nom.

Il se tourna vers eux, et essaya de s’immiscer dans la conversation.


Où résidez-vous en Champagne?
Compiègne, Messire Valexan. Mais je crois que c’est bien la moindre chose que je pourrais raconter sans me tromper sur le sujet, voyez vous.


Il sourit un instant à Oksana, avant de reprendre

Cependant, au sujet des confections de la Vicomtesse de Bourmont, je crois qu’elle n’aurait rien à envier à nos tisserands. Pour peu, elle pourrait certainement confectionner elle-même les fameuses tapisseries qui font notre renommée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oksana
Causant
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Compiègne - Champagne
Date d'inscription : 30/09/2009


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Mar 27 Oct 2009 - 19:42

Elle rougit légèrement au compliment de Jrag.

Tu oublies un seul détail : je doute de pouvoir faire une tapisserie sans un minimum de formation. Et pour l'instant, cette formation, je ne l'ai pas reçue.
Enchantée Vicomtesse,
puis se tournant vers le pauvre homme mouillé : Seigneur.
Je n'ai connu ni Caedes ni Tsarine mais je connais très bien la fille de celui-ci, la duchesse Petillante. Nos livres sont remplis de la vie de son père, notre duché repose entièrement sur les fondations qu'il a posées. Malheureusement, la Champagne a bien changée depuis.


Soudain, ses yeux se reposèrent sur la chemise de son interlocuteur.


Mais je discute, et j'en oublie ma promesse. Si vous voulez bien m'excuser un instant, si le Baron le permet, je vais aller vous chercher de quoi vous changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oksana.gaming.cx
Valexan
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1153
Age : 45
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   Ven 30 Oct 2009 - 23:07

Valexan se tourne vers Jrag, qui vient de prendre la parole ; il n'a pas encore eut l'occasion de le féliciter, le moment est venu

Oh! Messire Jrag, permettez moi de vous féliciter pour les titres qui viennent de vous être octroyés et qui sont sans nul doute mérités. Compiègne... ville symbole s'il en est..

Il voir les yeux de l'homme et de sa compagne se reposer sur sa chemise, fait une grimace.. déjà, des mouches commencent à voler autour de lui, nul doute que sous peu sa chemise deviendra un terrain d'atterrissage pour toutes les bestioles ailées du coin ; c'est peu dire que cela ne l'enchante guère. Encore heureux que, avec la froidure de l'automne, les guêpes et autres frelons se font plus rares....

Oksana semble avoir compris sont ressentit, elle qui dit


Mais je discute, et j'en oublie ma promesse. Si vous voulez bien m'excuser un instant, si le Baron le permet, je vais aller vous chercher de quoi vous changer.

avant de prendre la direction de la sortit de la pièce. Il regarde tour à tour sa fiancée, Nata, puis Jrag et dit

Ne vous inquiétez pas, Messire, votre compagne est juste partit me chercher une chemise, qu'elle me prète gentiment pour que je ne reste pas dans cet état toute la soirée. bon.. en attendant je ne sais pas vous mais moi je n'ai toujours pas goutté ce qu'il y a à manger!! et il ne reste déjà plus grand chose.. Nata, veux tu que je te serve? et vous Messire, une petite tartine?? Pattés? Rillettes? Fromage de tête?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Anoblissements ducaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Anoblissements ducaux
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» [RP] Anoblissements ducaux
» Décrets ducaux
» Chartes des Conseillers Ducaux
» Proposition d'ajout - Archives des conseils ducaux et des maires
» Annoblissements ducaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Salle des Archives :: Archives des Bureaux Publics :: Salle des Requêtes et des demandes d'audience :: Salle du trône-
Sauter vers: