Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Appendice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:16

Citation :
Après cérémonie n'aboutissant pas à une nouvelle allégeance, et demande orale de retrait de fief de la part de la suzeraine,
Après lettre de remise de fief, daté antérieurement à la cérémonie,
Après demande d'avis à la Hérauderie,
Actons que Messire Carmody retourne à la roture et et n'est plus en droit de jouir des avantages qu'apporte la noblesse. Le fief d'Auzances revient à la couronne de combrailles et redevient octroyable.

La lettre faisant foi est ici jointe.

le pli a écrit:
Auvergne,

Nous, soussignés, Charles Martial de Tartasse dictes Carmody, voulons par la présente signifier à l’hérauderie notre décision de rendre nos fiefs, sis en Bourbonnais Auvergne sur les terres du duché de Combrailles, les terres de la Seigneurie d'Auzances. Terres acceptées par la Duchesse Themis de Balsac - Penthièvre pour être rendues au duché de Combrailles.

Fait à Clermont, le 10ème de Novembre de l’an de grâce 1456.

Charles Martial de Tartasse.


Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques.

Fait le XIIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:16

Citation :
Certificat de succession nobiliaire.

Citation :
Le Sieur Bros de Villemontée, Baron de Villemontée, baptisé le 20 décembre 1454 par Monseigneur Ivrel à Notre Dame du Port (Clermont, BA) ;

&

La Dame Ondine de Villemontée, Dame de Rosières, baptisée le 23 septembre 1454 par le Père Narboux à Bayeux (Normandie) ;

Mariés selon le rite aristotélicien le 7 janvier 1455 en la chapelle de Combrailles (BA) par Pharacaë ;

Ont rejoint le Très Haut. Ils furent enterrés selon les rites aristotéliciens par Monseigneur Seth Mathew Thibault Smith, dict "Smithy Smith", Evesque d'Autun, curé de Moulins le lundi 8 octobre de l'an de grâce 1455 en l'Eglise Saint Georges de Bourbon ;

Étaient les heureux parents de Ferdinant de Villemontée, baptisé le 19 avril 1455 à Montpensier (BA) par le Père Pharacaë, héritier de Villemontée.

Moi, Milamber de Lasteyrie, dict Phylogène, Héraut ès Généalogie, déclare le Sieur Ferdinant héritier légitime des fiefs de ses parents et dès ce jour autorisé à porter armes et titres ainsi que de jouir des fiefs, biens et droits relatifs.

Copie sera faite par le Héraut à son collègue dans le cadre de la mise à jour du Nobiliaire provincial.

Faict en la Chapelle Sainct-Anthoyne, le quatorzième jour du mois d'octobre de l'année 1455 du calendrier horacien.

_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:17

Citation :
Certificat de succession nobiliaire.

Citation :
Le Sieur Duguesglin d'Azayes, Comte de Brantôme et de Forez, baptisé le 1er janvier 1418 en l'église de Thiers par son Eminence Nolivos ;

&

La Dame Cookiebambou de Ronsard, baptisée le 15 mars 1454 en l'église de Sarlat par le père Chalfagouin ;

Mariés selon le rite aristotélicien par Son Eminence Nolivos, alors Archevêque de Bordeaux le 26 de l'an de grace 1454 en la Cathédrale de Périgueux, mariage annulé le 26 septembre par le Cardinal Jeandalf ;

Ont rejoint le Très Haut. Ils furent enterrés selon les rites aristotéliciens ;

Étaient les heureux parents de Cyril d'Azayes, dict "Kad", baptisé ;

Un testament fut rédigé par le Comte Dugesglin.

Moi, Milamber de Lasteyrie, dict Phylogène, Héraut ès Généalogie, déclare le Sieur Kad héritier légitime du Comte Dugesglin selon son testament. Il héritera donc du fief de son grand-père, Don_Vasco d'Azayes, Comte de Forez et est dès ce jour autorisé à porter armes et titres ainsi que de jouir des fief, biens et droits relatifs.

Par ailleurs, cette succession est faite en parfait accord avec la précédente récipiendaire des fief et titre, la Comtesse de Brantôme, Wiatt d'Azayes sa soeur.

Copie sera faite par le Héraut à son collègue dans le cadre de la mise à jour du Nobiliaire provincial.

Faict en la Chapelle Sainct-Anthoyne, le quatorzième jour du mois de novembre de l'année 1455 du calendrier horacien.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:17

Citation :
Certificat de succession nobiliaire.

Citation :
Le Sieur Surgeon, Baron de Domérat, baptisé le 4 septembre de l'an de Pasques 1453 par le père Assunto, curé de Montbrison en la Cathédrale de Clermont, BA ;

&

La Dame Gypsie, baptisée le 4 septembre de l'an de Pasques 1453 par le père Assunto, curé de Montbrison en la Cathédrale de Clermont, BA ;

Mariés selon le rite aristotélicien par feu Monseigneur Marlaeauvergne le 4 septembre de l'an de Pasques 1453 en la cathédrale de Clermont d'Auvergne ;

Le Sieur Surgeon a rejoint le Très Haut. Il fut enterré selon les rites aristotéliciens. ;

Étaient les heureux parents de Eridan, dict 'SurgeonII', baptisé le 20 juin de l'an de Pasques 1454 par l'abbesse Ivrel, en la paroisse de Montluçon, héritier de Domérat.

Moi, Milamber de Lasteyrie, dict Phylogène, Héraut ès Généalogie, déclare le Sieur SurgeonII héritier légitime du fief de son père et dès ce jour autorisé à porter armes et titre ainsi que de jouir des fief, biens et droits relatifs. Sa mère, la Dame Gypsie demeure Baronne douairière dudit fief de Domérat.

Copie sera faite par le Héraut à son collègue dans le cadre de la mise à jour du Nobiliaire provincial.

Faict en la Chapelle Sainct-Anthoyne, le septième jour du mois de décembre de l'année 1455 du calendrier horacien.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:17

Citation :
Certificat de succession nobiliaire.

Le Sieur Barbu, Duc de Roanne, baptisé en la Cathédrale de Clermont le 1 janvier 1418, par le père Assunto, curé de Montbrisson ;

&

La Dame Oya d'Azayes, baptisée le 22 mai 1454 par le Monseigneur Ivrel, Evêque de Clermont, en la paroisse de Montpensier ;

Mariés selon le rite aristotélicien par le père Foulke le 28 octobre de l'an de Pasques 1454 en l'Eglise de Montbrisson ;
Mariage rompu par Monseigneur Ivrel, cardinal inquisiteur en date du 29 Septembre 1455

Le Sieur Barbu a rejoint le Très Haut. Il fut enterré selon les rites aristotéliciens le 8 Janvier 1456 ;

Étaient les heureux parents de Pierre, né le 12 Décembre 1454 - Baptisé le 11 janvier 1455 par le père Foulke, en l'église de Montbrisson, héritier du Duc de Roanne.




Moi, Sibella de Chenevières, dicte Phylogène, Héraut d'Armes ès Généalogie, déclare le Sieur Pierre de Roanne héritier légitime du fief de son père et dès ce jour l'autorise à porter armes et titre ainsi que de jouir des fiefs, biens et droits relatifs. Les présentes dispositions pré-citées, sont celles du testament rédigé par le Sieur Barbu, Duc de Roanne en date du 29 Août 1455 et validé par le Héraut d'Armes.
En attendant la majorité de Pierre de Roanne, sa mère, la Dame Oya d'Azayes, Baronne de Pierrefort, sera sa tutelle et administrera les fiefs


Copie sera faite par le Héraut à son collègue dans le cadre de la mise à jour du Nobiliaire provincial.

Faict en la Chapelle Sainct-Anthoyne, le treizième jour du mois de Février de l'année 1456.






_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:18

Citation :
Traité Frontalier entre Limousin-et-Marche et le Bourbonnais-Auvergne

Par Ordre du collège royal héraldique de France et après moult débats passionnés, apposant nos Sceaux héraldiques et relu, ratifié et certifié par celui de le Comte Dragonet du Limousin-et-Marche et du Duc Alayn du Bourbonnais-Auvergne, ce document entend instituer et garantir les frontières enterrinées par le travail et la recherche par la Hérauderie de France entre le Limousin-et-Marche et le Bourbonnais-Auvergne.

Ce Traité frontalier Limousin-et-Marche / Bourbonnais-Auvergne fixe une bonne fois pour toute les frontières communes du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auvergne.

Ces frontières sont fixées une fois pour toute et sont inaliénables de par les Lois Héraldiques et sous couverts d’icelles.

En voici la description physique :

Du Nord à la Combrailles
  • La Frontière entre les provinces du Limousin-et-Marche et du Bourbonnais-Auvergne commence au fief de Lacaud (Bourbonnais Auvergne).

    La frontiere prend alors plein Sud jusqu'au fief de LaFaye (Limousin-et-Marche), laissant à L'Ouest le fief de La Prugne (Limousin et Marche) et la Ville-Raymond (Bourbonnais-Auvergne).

    Au Fief de LaFaye la frontiere fait une boucle d'un demi mile de rayon vers L'Est avant de reprendre vers le Sud laissant à L'ouest Leyrat (Limousin-et-Marche) et à l'Ouest Treignac (Bourbonnais-Auvergne).

    Au Fief de Montebras (Limousin-et-marche) la frontiere part vers le Sud-Est laissant au Bourbonnais-Auvergne les fiefs de Laboret, le Monceau, les Trois Taillants, Lamads, Le Roullet, La Bussiere, le Courret, Lavaury et Beaubignat et au Limousin-et-marche les fiefs des Buges, du Mazunier, de Ballefaye, du Bourgnon, de la Vie, de Montonaud, du Puy-Lapin, de Basroucheix et deMontliard, de Lascaux, de Richeboeuf et de sainte Radagonde.

    A l'Estd e Sainte Radagonde (Limousin-et-Marche) et au Sud de Beaubignat (Bourbonnais-Auvergne) coule le Cher, en suivant cette frontière naturelle vers le Sud nous obtenons la délimitation et frontiere entre les deux provinces et ce jusqu'au fief de Baillier le Franc (Limousin-et-Marche), fief délimitant l'entrée dans le Combrailles.


De la Partie Auvergnate de la Combraille
  • La région de la Combrailles marque cependant l'exception tel que que le met en évidence la carte. La Partie auvergnate de la Combrailles est délémitée sur la carte mise en annexe.

    Cette frontiere en combrailles commence au fief de Baillier le Franc(Limousin-et-Marche). La frontière prends alors plein Sud-Ouest jusqu'au fief d'Evaux les Bains (Bourbonnais-Auvergne) puis passe au nord de Saint-Julien-la-Genête (Limousin-et-Marche) puis entre les fiefs de Château-sur-cher (Bourbonnais-Auvergne) et Fontanières (Limousin-et-Marche) avant d'obliquer vers les Sud Ouest vers Auzances (Bourbonnais-Auvergne) en passant par son Nord et laissant Rougnat en Limousin-et-Marche.

    La frontière courre pas la suite plein Sud laissant à L'Est pour le Bourbonnais-Auvergne les fiefs des Mars, Chard, Mérinchal et Bessede et à l'Ouest pour le Limousin-et-Marche les fiefs de Châtelard, Lioux-les Monges, Chassaing, Beaudeix et Létrade.

    Au dus de Létrade (Limousin-et-Marche) et au Nord de La Celle (Bourbonnais-Auvergne), la frontiere oblique plein Ouest deux miles plus plein sud sur la meme distance pour laissez Chalus (Bourbonnais-Auvergne) à l'Est.

    La Frontiere prend alors une direction Sud Ouest pour laissez Laudeux (Bourbonnais-Auvergne) à l'Est ainsi que Barges (Bourbonnais-Auvergne) , mais mettant à l'Ouest La Villate (Limousin-et-Marche).

    La frontiere prend alors la direction de l'Etang de la Ramade plein Sud Est, laissant ses berges comme frontieres naturelles entre les deux provinces.

    La frontière reprend à la pointe sud de l'étang de la Ramade avec pour direction le Sud-Est laissant au comme fief frontalier pour le Bourbonnais-Auvergne : Villevergne, Puy-de-Loule, Coussat, La Lignieres, Ribièras, Fayat, Chatonnier et pour le Limousin-et-Marche les fiefs de La Breuille, Le Mazergue, Mondavis, Laroche-près-Feyt.

    Au Fief de Laroche-près-Feyt (Limousin-et-Marche), la frontière prend plein sud jusqu'au fief de Tauvert (Bourbonnais-Auvergne), puis prend plein Ouest sur 2 miles laissant la Vervialle (Limousin-et-Marche) et Monestier-Merlines (Limousin-et-Marche) au Nord avant de rebirfuquer vers le Sud en laissant le fief de Lagarde (Limousin-et-Marche) à l'Ouest.

    Partant plein Sud la frontiere laisse à l'Est pour le Bourbonnais Auvergne les fiefs du Mas, Ruere, Feix, Savennes, La Randonnières, Pradelles et pour le Limousin-et-Marche à l'Ouest les fiefs de Gioux, Les Sauvettes, Esclaux, le Bois des Trois Faulx, ainsi que les fiefs de Saint-Etienne-Aux-Clos, CharrueSéjoux et Confolent-Port-Dieu.

    La frontiere rejoint alors la Dordogne, frontiere naturelle des deux provinces à lest de Confolent-Port-Dieu (Limousin-et-Marche).


La Dordogne : frontiere naturelle
  • A l'Est de la Creuse et à l'Ouest du Puy de Dômes coule la Dordogne. De ses rives nait la frontiére naturelle entre le Comté du Limousin-et-Marche et le Duché du Bourbonnais-Auvergne.


La Carte du Combrailles Auvergnat en Limousin-et-Marche
Carte

Ont ratifié et pour accord, par leur Sceaux, actent ce document.

Messire Dragonet, Comte du Limousin-et-Marche


Messire Alayn, Duc du Bourbonnais-Auvergne


Dame Nebisa de Malemort, Héraut du Limousin-et-Marche


Messire LLyr di Maggio et d'Astralgan, Héraut du Bourbonnais-Auvergne par interim, Maréchal d'Armes de France


Faict le IVe jour du Mois de Décembre 1455 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Levan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:18

Citation :

Accordament termeirenc entre Lengadòc e Auvèrnha
Traité frontalier entre le Languedoc et l’Auvergne



Par Ordre du collège royal héraldique de France, apposant nos sceaux héraldiques et relu, ratifié et certifié par ceux de Zaccharia, Coms de Lengadòc et de Martymcfly, Duc du Bourbonnais-Auvergne, ce document entend instituer et garantir les frontières entérinées par le travail et la recherche par la Hérauderie de France entre le Languedoc et l’Auvergne, sous la houlette du Maréchal d'Armes Llyr, dit Touraine et avec l'aide et l'assistance du poursuivant d'Armes de Languedoc Cristol.

Ce Traité frontalier Languedoc / Bourbonnais-Auvergne fixe une bonne fois pour toute les limites communes de ces deux provinces. Ces frontières sont inaliénables de par les Lois Héraldiques et sous couverts d’icelles.

En voici la description du tracé :

Du Rhône à la Loire

La frontière entre les provinces du Languedoc et du Bourbonnais-Auvergne commence sur la rive droite du Rhône, à la confluence de celui-ci et du Limony, en face du Péage de Roussillon sis en Lyonnais.

Elle remonte le Limony, jusqu’aux abords de St Julien Molin Mollette (BA). De là elle grimpe au Crêt du Perron, puis suit la ligne de crête vers le sud entre St Marcel les Annonay (Vivarais) et Bourg Argental (BA)

Elle s’incurve alors vers l’ouest entre Vanosc (Vivarais) et Burdigne (BA). Passe au sommet du Suc des trois chiens puis au Pyrafat, point triple entre le Vivarais, le Velay et l’Auvergne.

Toujours vers l’ouest, elle passe entre St Sauveur en Rue (BA) et Riotord (Velay) puis entre Marlhes (BA) et St Romain Lachalm (Velay) où elle tourne vers le nord jusqu’aux abords de Firminy (BA) et St Ferréol d’Auroure (Velay) où elle reprend la direction de l’ouest. Jusqu’au nord d’Aurec sur Loire où elle traverse le fleuve.

De la Loire à l’Allier

La frontière continue globalement vers l’ouest, passant entre St Bonnet le Château (BA) et Bas en Basset (Velay), passant entre les fiefs tout proches d’Usson (BA) et de St Pal de Chalençon (Velay).

Au niveau de Craponne sur Arzon (Velay), la frontière tourne vers le sud, entre Craponne (Velay) et Julianges (BA), séparant Chomelix (BA) de la Roche en Régnier (Velay), fief vellave, puis les villages languedociens de Vorey (Velay) et Lavoute sur Loire (Velay) des lieux sous domination auvergnate et pourtant vellaves de St Paulien (BA) et Polignac (BA).

De Polignac (BA), le frontière repart vers l'ouest nord ouest contournant Loudes (Velay) par le nord, puis vers Vernassal et Vissac (BA), vellaves mais auvergnats, puis le Velay languedocien forme une pointe vers le nord, englobant Varennes (Velay), La Chapelle Bertin (Velay) et Chavaniac (Velay), laissant à l’Auvergne les bourgs d’Allègre (BA) à l’est, de St Pal de Senouire (BA) au nord et de Paulhaguet (BA) à l’ouest.

La frontière repart vers le sud jusqu’à l’Allier qu’elle traverse au sortir de ses gorges entre Langeac (BA) et St Arcons (Velay), au point triple des frontières de l'Auvergne, du Velay et du Gévaudan.

Note annexe : La région du Velay est languedocienne dans son ensemble. Les hasards et vicissitudes de l’histoire récente ont placé Polignac sous domination de la province du Bourbonnais-Auvergne. Pour éviter de l’enclaver nous y avons adjoint St Paulien et Vernassal. La mine sise entre les villes de Polignac et du Puy est attribuée à l'Auvergne. Vissac, bien qu'appartenant au Velay, ayant été attribué en BA est laissé sous domination auvergnate, sans préjudice d'un éventuel accord de retour au Languedoc ou d'un échange entre les deux provinces.

En compensation, la frontiere est décalée vers le nord un peu plus à l'ouest, entre le Mont Mouchet et l'Allier et passe de la crète entre le Mont Mouchet et St Julien des Chazes à la crete entre les vallées de la Desges et du ruisseau de Tailhac.
Passent ainsi sous domination du Languedoc, dans la province héraldique du Gévaudan, la vallée de Desges à Chanteuges en rive gauche de l'Allier et dans la province héraldique du Velay, le bourg de St Arcons d'Allier en rive droite, l'Allier formant dans le secteur la frontière naturelle entre ces deux régions languedociennes.

De l’Allier à l’Aubrac.

Dès l’Allier franchi, la frontière part au sud ouest par la ligne de crête séparant Chazelle (Gévaudan) puis Auvers (Gévaudan) au sud de Taihac (BA) puis Pinols au nord (BA). Elle contourne le Mont Mouchet par le nord puis continue en sépararant Julianges au sud (Gévaudan) et Lorcières au nord (BA), puis entre Chaulhac au sud (Gévaudan) et Loubaresse au nord (BA), ou elle longe un instant la Truyère.

Elle continue au nord d’Albaret Ste Marie (Gévaudan) puis suit la Peyrebesse vers le nord ouest, jusqu’à sa confluence avec le Bès, qu’elle remonte alors vers le sud ouest, laissant seulement sur la rive gauche du Bès St Juery au Gévaudan.

A la confluence avec la Lhère, c’est celle-ci que la frontière remonte, toujours vers le sud ouest jusqu’au sommet du Puy de de Gudette puis à la croix des 3 évêques, point triple du Gévaudan (Languedoc) du Rouergue (Guyenne) et de l’Auvergne (BA), à deux pas des Trucs d’Aubrac et du village d’Aubrac, au coeur du plateau éponyme.


Languedoc

Zacharia, Coms de Lengadòc

Auvergne

Martymcfly, Duc du Bourbonnais-Auvergne


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:18

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Messire Melkio de Balsac de Penthièvre, Duc de Combrailles et de Mauriac, Baron de Balsac et Seigneur de Saint Hilaire de Loulay quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Combrailles Sise au fief nommé Montaigut en Combrailles à Messire Semias de Balsac de Penthièvre, son fils.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Montaigut en Combrailles est bien seigneurie du Duché de Combrailles.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur à la lettre M capitale d'or, surmontée d'une couronne du même et accompagnée de trois fleurs de lys d'argent . :


Pour complèter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Dame Thémis de Balsac de Penthièvre, sa femme, se substituant à son époux pour des raisons de santé, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Semias, leur fils :
Citation :
Themis de Penthièvre de Balsac, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay au nom de notre époux le Duc Melkio de Balsac, à tous ceux qui cette presente liront ou se feront lire, Salut;

Pour donner contentement à nôtre tres cher enfant Sémias de Balsac,

De part nostre volonté, nous luy ceddons notre fief de Montaigut en Combrailles joint & uni à nostre Duché de Combrailles en Bourbonnais Auvergne.

Pour ces causes, & autres considerations à ce nous mouvans, avons à nostre dict fils, qu’il joüira de l’effet entier de la Seigneurie de Montaigut en Combrailles, de toutes les maisons, Places, Châteaux, annexes appartenances & autres choses qui en dépendent. & de tous les fruits, profits revenus & émolumens d’icelles aux auctorités, & droits qui sont ordonnées & declarées par ladite Lettre patente, dont copie collationnée est cy attachée sous le contre scel de la Hérauderie.



Fait à Rieux, le 16ème jour de Juin de l’an de grace mil quatre cent cinquante six, ansi signé Themis de Penthièvre de Balsac, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay.



Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Hérault du Bourbonnais-Auvergne, à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le XXe jour du Mois de Juin 1456 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.




_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:19

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne, faisons acte de la demande du Duc Sallaberry quant à l'octroi d'une seigneurie de mérite se trouvant sur les terres du Bourbonnais-Auvergne Sise au fief nommé Chamblet à Messire Toflegrand.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Chamblet est bien seigneurie de mérite du Duché du Bourbonnais-Auvergne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur au Château au trois tours d'or, pavillonné en son centre, ouvert de même, soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite du Duc Sallaberry, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie de mérite à Messire Toflegrand :

Sallaberry a écrit:
Messire Toflegrand est l’essence du militaire. Il représente pour moi la raison pour laquelle tant de nos habitants dorment paisiblement, sachant que le duché est protégé. Par deux fois capitaine au conseil ducal, le Mestre de Camp a gravi les échelons de la COBA de simple soldat à son titre actuel. Quelle que fut sa position, il a toujours donné son maximum à notre armée. Sans lui, la COBA ne serait pas ce qu’elle est à l’heure actuelle. C’est un soldat droit, honnête et fier, apprécié des soldats, qui ont grande confiance en lui. Par deux fois, il a frôlé la mort mais a su la défier et revenir, tout cela pour servir sa patrie. Il a toujours su se montrer à l’écoute, quel que soit le rang de la personne. Pour tous les services rendus à la COBA je voudrais aujourd’hui remercie messire Toflegrand.

Est ajouté la lettre de l'octroyée envoyée au Duc d'après sa demande, afin de refleter le mérite d'icelui.

Toflegrand a écrit:
Resume des activites du Mestre de Camp Toflegrand
Diplomatie
Attaché diplomatique en franche comté
Ambassadeur en franche comté
Ambassadeur extraordinaire en franche Comté et Consul de la partie francophone de la SERG


Village
Maire de Montluçon (1 mandat)

COBA
Brigadier a Montluçon
Sergent a Montluçon
Sénéchal
Mestre de camp

Conseil Ducal
Capitaine (2 mandats)

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre le Duché et l'octroyé.

Faict le IIème jour du Mois de Aoust 1456 sous le règne de nostre souverrain bien aimé le Roy Levan le troisieme de Normandie.



Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne, faisons acte de la demande du Duc Sallaberry quant à l'octroi d'une seigneurie de mérite se trouvant sur les terres du Bourbonnais-Auvergne Sise au fief nommé Glénat à Messire Ninjaturtel.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Glénat est bien seigneurie de mérite du Duché du Bourbonnais-Auvergne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'or aux trois gerbes de blé de gueules., soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite du Duc Sallaberry, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie de mérite à Messire Ninjaturtel :

Sallaberry a écrit:
Messire Ninjaturtel est le plus ancien habitant de notre duché. Ceci ne mérite évidemment pas un titre en soi autre que doyen. Mais c’est sans compter son dévouement. Durant toute sa présence en Bourbonnais, il a toujours travaillé dans les intérêts du duché. Plusieurs fois conseiller ducal et municipal, il a su surtout répondre à l’appel du duché lorsqu’il le fallait. Ce fut aussi un des premiers professeurs de notre prestigieuse université, et un excellent. Il suffirait de rappeler qu’il enseigna la médecine au duc Trollfarceur, actuel médecin du Roy, pour noter combien il a su guider les vocations et enseigner au plus haut niveau. Messire Ninjaturtel ne représente pas l’étoile qui brille et éclaire avec splendeur pendant quelques secondes. Il est de ces forces latentes mais constantes qui assurent une base solide, la force stable de notre duché. Le reconnaitre aujourd’hui, c’est aussi reconnaitre l’effort dans la durée qui fait que notre duché, même dans ses moments les plus noirs, reste un grand duché.

Est ajouté la lettre de l'octroyée envoyée au Duc d'après sa demande, afin de refléter le mérite d'icelui.

Ninjaturtel a écrit:
Tout commença en l’an mile quatre cent cinquante et un.
Ninja s’installa dans le duché autre fois appelé Artois-Champagne. Il fit très rapidement connaissance avec certaine personne et ils se lancèrent dans l’aventure. Une nouvelle ville ouvre ses portes, ils s’y installèrent. Agréable, paisible enfin presque paisible. On pouvait s’apercevoir que le maire de l’époque profitait de sa place pour acheter ses propres productions. Ajoutons à cela d’autre favoritisme et Ninja et ses compagnons préparèrent une révolte, avertissant la population des méfaits du Maire qui s’empressa de prévenir le duché. Révolte lancé, plus d’une quarantaine de personne sont réunis devant la mairie et ses soldats, devant leur impuissance et devant le nombre de militant, la Mairie fut prise. Le Duc voyant les causes de la révolte laisse alors le village entre les mains de Ninja jusqu'à ce que les élections aient lieu.

Première interaction avec le domaine de la gestion, Ninja prend alors contact avec les villes aux alentours pour assurer une stabilité sur le marché qui n’était pas au beau fixe à cette période. Importation, exportation, les marchands étaient bien plus actifs à cette époque. (téléportation de ville en ville sans perte de champs) Monde intéressant, mais appelé par ses amis sur les routes, toujours en quête de nouvelle chose, de nouveaux horizons il part alors plus au nord, laissant la mairie aux personnes qui se présenteront comme l’avait décidé le Duc.

Des nouvelles villes, des problèmes de nutrition, ils luteront a plusieurs afin d’enrayer l’inflation du prix du maïs, élément essentiel a la nutrition a l’époque, inflation engendré par Mortauxrats. Moment éprouvant ou chaque lendemain était source de stress, ils arriveront alors a force d’effort et de persévérance à faire chuter les prix et à permettre a la population de se nourrir convenablement.
Encore de nouvelles villes, nouvelles histoires, un homme recrute de vaillant homme pour servir le Royaume et c’est comme ca que Ninja et un de ses amis entrent dans l’ordre « des chevaliers de la Licorne ». Organisation, déploiement des troupes, une nouvelle ville ouvre ses portes et certain d’entre eux dont Ninja se dirigent alors vers Azincourt (la ville la plus au nord a l’époque. Ville agréable également, on voit alors une importation des moutons dans le Royaume après une longe période sans(en clair les moutons sont rajouter dans les champs possible), Ninja s’empresse d’en avoir et commence un élevage. Les moutons étant délicat, il fallait beaucoup de temps pour s’en occuper et du savoir faire, c’est comme ça qu’il créa la Leadersheep plus connu sous le nom de guilde ovine maintenant, les hautes instance apprécie le nom de la guilde et lui confie la tache de s’en occuper. C’est comme ça qu’il enverra alors moult pigeon de par le royaume afin de faire connaître la guilde, les demandes d’entrée augmentèrent très rapidement. En effet la guilde était la pour offrir a tous les connaissances nécessaire a un bon entretient concernant les moutons. Car savoir que la laine pousse était bien, mais savoir quand la coupé, a quel moment, de quel façon. A part essayer ou se renseigner on ne pouvait pas le savoir. Ninja donc se lança a une étude sur le rendement, plusieurs façon de tondre était trouver selon les envies et besoin de chacun.

Beaucoup de travail, et encore du voyage. Ninja se retrouve alors dans une ville marine (implémentation des lacs et des barques). Fort, intelligent, il se proposa a la mairie afin de pécher et de ramener du poisson, le duché comprenant peu de lac cela permettait d’offrir une ressource très intéressante a nos voisins. C’est comme qu’il se lança dans une courte carrière de marin. Carrière qui se verra arrêter lorsqu’il ouvrira sa forge. Seul forgeron du village et des alentours il travaille alors d’arrache pied pour fournir les couteaux et les seaux aux paysans. Lançant quelque fois des semaines de rabais que d’autre villageois suivront, avoir des prix plus bas, aider ceux qui n’ont pas forcement les moyens. Le temps avance, Ninja se plait et reste un bon moment. Un second forgeron vint alors. Eviter la concurrence, favoriser l’entre aide, Ninja va a la rencontre de ce nouveau forgeron. Le guide dans ses premiers pas et lui propose un roulement. Chacun fera un nombre de couteau et de seau et quand il a finit ou presque il prévient l’autre. Ils ont confiance l’un en l’autre et le roulement est un succès, les villageois sont satisfait et les forgerons travaillent dans la bonne humeur. Un troisième se joindra à eux mais Ninja quittera quelque temps plus tard cette ville pour se rendre dans le duché du Bourbon Auvergne.

Il s’y installe début 1452, et bénéficie d’un champ de légume en parallèle de ses moutons. Même histoire que pour la guilde des moutons dont il est encore le chef, il créé la guilde des légumes. Guider les nouveaux pour cette nouvelle culture, un recrutement s’impose encore et voila Ninja qui s’occupe de ces deux guildes.
Le temps continue d’avancer, et Ninja décide avec ses amis, toujours les même depuis le début de former une liste ducale, tout en passant médecin dans ce même temps. La liste passe bien, ils sont quatre à être nommé. Ninja prend alors le poste de prévôt (avant la reforme), pour à la fin du mandat déménagé dans une nouvelle ville du BA, Aurillac.
Pas mal de boulot entre les deux guildes, le duché, et le fait qu’il soit médecin, il décide de prendre des qu’il aura finit un peu de repos.

Repos fait, toujours à Aurillac, il continue ses études de médecine et s’intéresse à sa nouvelle ville.
C’est alors qu’il participe à la vie d’Aurillac. Certes pas en tant que maire car se présente sur une liste ducale mais il entre dans le conseil afin de faire profiter de son expérience. Conseiller au paysan, étant donné qu’il est le créateur de deux guildes, ses connaissances seront fort utile ; conseiller a l’artisanat, seulement forgeront mais il aura apprit a côtoyé moult personne afin de comprendre comment fonctionne les métiers. Il fera alors aussi plusieurs voyages dans le duché afin de faire connaissance et de découvrir le duché. Sympathique, amusant, il nouera des contacts très facilement ce qui lui servira quand il sera Conseillé aux commerces à Aurillac, permettant de faire des échanges très aisément.
Il commencera alors à vendre du pain a deux écus pour les plus démunis, vente qui sera reprit par la suite par le curé et alors un regroupement collectif se mettra en place le nommant Soupe Populaire.
Toujours très présent pour sa ville, il continuera à l’aider dans les divers postes qu’il occupera, essayant de faire profiter de son expérience tout en se présentant dans la liste mené par Danton. Pas la chance d’être a nouveau réélu, il accepte de prendre des tutorés afin de les suivre pour les guider.
Il ouvre alors une taverne sous le nom de « Quadrupède », bonne ambiance, chaleureuse, elle sera alors élu meilleur taverne du Bourbon Auvergne. Trophée qui se verra accompagné de l’homme le plus populaire du Duché, sans oublier la médaille de Doyen qu’il reçoit. Grande popularité, très apprécié, toujours prêt a aider, il sera lors de ses voyages annoncé par certain Maires, ou encore aura des propositions de paiement afin d’allez dans tel ou tel taverne.

Les années passent, et Ninja reste à Aurillac, il s’y plait et se voit alors ouvrir une clinique lorsqu’il sera diplômé de médecine. Il sera d’ailleurs le premier médecin à avoir finit son apprentissage dans le duché. Sa clinique sera « La Clinique du Bon Samaritain » et accueillera tout blessé, ou toute personne désirant aider.
Il rejoint un groupe apolitique sous le nom d’Alter Démocrate, qui servira seulement à proposer des idées au conseil qui sera libre de les accepté ou refusé. Groupe qui fonctionne et qui accueillera de plus en plus de monde, ils lanceront alors une liste afin de proposer les idées ou des réformes.
Des idées fleurissent et seront adopté dans le codex.

Duché qui se porte bien jusqu’au jour ou plusieurs personne ont commencé à vouloir diviser le duché en deux sous prétexte que celui-ci a des problèmes financier et ne pourra les régler en étant si grand, prétexte cachant surtout l’envie de prendre le pouvoir, ce qui fera réagir Ninja et bien d’autre dans des manifestations afin de préserver leur duché.
Le problème finit, beaucoup de membre partent du duché. Ninja se retrouve alors seul dans le parti et décide de recruter. Seulement l’esprit n’étant plus le même que celui d’autrefois, il préféra alors reconstituer un parti et se présenta dans les élections ducales. Plusieurs listes, ils seront trois a être au conseil. Ninja sera alors Procureur.

Nouveau dans le domaine de la Justice, il fera équipe avec Jojolasage qui est prévôt et Tixlu en tant que Juge. Voulant faire du bon travail, il sera alors assez sévère en ce qui concerne les dossiers de la prévôté, soucieux et préférant que le procès se passe dans les meilleurs conditions. Malheureusement la prévôt devra abandonner son poste et il travaillera avec une nouvelle personne. Ne connaissant pas la maréchaussée, Ninja la guidera et accordera du temps afin de lui faire assimiler les rouages, ce qui amènera alors a une grande efficacité lors des préparations de dossier qui autre fois était assez chaotique. Malgré la rigueur de la justice, Ninja demandera a ce que des tentatives de conciliation ai lieu afin d’éviter des procès qui aurait pu être évité.
A coté de tout les petit procès, Ninja aura la chance de participer à un procès de Haute Trahison opposant un chef maréchal à la justice du BA. Cet homme sera jugé pour n’avoir pas mit de défense aux portes de Murat, entrainant aux passages un pillage de mairie. L’homme prône l’oubli mais se verra après un long procès montrant que celui-ci n’était pas aussi sérieux dans ses fonctions qu’il en avait l’air, prendre une liste de peine partant de l’amende aux travaux d’intérêt général.
Travail bien effectué un mandat, Ninja refera un second mandat de Procureur. Mettant en place des lois plus lourde contre les récidivistes, il travaillera sur le codex afin de corriger ses erreurs et ses incohérences.
Il travaillera d’ailleurs avec des membres de l’ADC en ce qui concerne la justice, permettant via le transfert d’information et l’entre aide, d’attraper plusieurs fuyard. Il étendra alors le réseau avec les procureurs des duchés voisins, permettant ainsi que la justice soit rendu.
Il sera aussi dans le groupe des veilleurs, groupe réunissant des membres de confiance dans un réseau de personne dans la sécurité et justice permettant l’échange d’information, la recherche de bandit et fuyard, le contrôle des routes ou encore fournir des aide pour des procès.
Il écoutera aussi les plaintes des maréchaux concernant la lourdeur des dossiers, certes très efficaces mais qui demande beaucoup de temps. Il donnera alors comme solution des feuilles type qu’utiliseront les personnes assermentés qui viendront témoigner de leur action alors qu’avant tout été conté. Il fera également Greffier Ducal par intérim concernant l’archivage des procès étant donné que le poste était vacant. Il mettre par la suite en place le Juge d’Application des Peines.

Il exploitera l’information tiré d’une personne de son entourage qui était que le Berry prévoyait une attaque contre le BA. Les deux duchés étant toujours en tension du fait que le Berry cachait des fuyards, le Duc du BA ira arranger l’affaire ou plutôt calmé les tensions.
Il sera beaucoup demander lors de l’invasion de troupe Bretonne dans les terres du BA, Breton qui malgré les avertissements ne partiront pas du duché et subiront alors le jugement du BA.
Il en sera de même pour une liste qui naitra très rapidement avant les élections et qui se verra alors démanteler car faite dans l’illégalité. Il aura fallu a ce moment la de longue heure de recherche dans les fichiers des douanes mais qui aura a la fin valu le coup. Douane qui se verra créé a cette époque et qui permettra un travail efficace en jumelage avec les maréchaux.

Il continuera dans son travail de procureur et aidera la sainte inquisition dans la recherche de sorcier. Un petit réseau se formera et permettra le buché a bon nombre de sorcier repéré.
C’est alors que Ninja fera un autre mandat, mais cette fois ci en tant que Juge. Beaucoup de responsabilité, et il jugera alors beaucoup de petit procès, le plus intéressant de son mandat sera un procès de Haute Trahison. Le Capitaine sera alors jugé entre autre d’ostracisme et fera appel du jugement. Jugement qui se verra confirmé portant raison a Ninja.

Plusieurs mois en activité, il prendra alors un peu de repos en ce qui concerne le duché, et préparera alors un nouveau parti pour les élections. Commençant également une Institution de Médecine dans le Bourbonnais Auvergne qui regroupe les médecins du duché et qui devrait ouvrir bientôt ses portes afin de donner ou d’aider quiconque le souhaitera.

Voila donc Ninja dans le duché depuis maintenant trois ans, toujours fidèle et se présentant maintenant dans une liste pour la période d’été qui arrive afin que le duché puisse fournir aux habitants ce dont il a besoin.

Il fut aussi volontaire dans la COBA, déjà mobilisé a Montbrisson pour surveiller les frontières. Et quand il était au Poitou et qu'une armée y avait été envoyé, il a stationné là bas également dans l'armée, et lors du retour problème d'argent dans la COBA donc il ai aider financièrement afin que tous ai leur solde.

Aussi plusieurs escorte a travers le duché en raison de sa force et pendant qu'il voyageait.

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre le Duché et l'octroyé.

Faict le IIème jour du Mois de Aoust 1456 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne, faisons acte de la demande du Duc Sallaberry quant à l'octroi d'une seigneurie de mérite se trouvant sur les terres du Bourbonnais-Auvergne Sise au fief nommé Laveissière à Dame Clothilde de Saint Nicolas.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Laveissière est bien seigneurie de mérite du Duché du Bourbonnais-Auvergne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur au rocher d'or soutenant une tour ruinée d'argent., soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite du Duc Sallaberry, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie de mérite à Dame Clothilde de Saint Nicolas :

Sallaberry a écrit:
Dame Clothilde reflète le caractère joyeux et festif de nos habitants. La raison pour laquelle tant de gens viennent et restent pour vivre dans notre beau duché. Elle a prouvé ses talents d’organisatrice lors de la visite de la princesse Armoria, qui en fut enchantée. Dame Clothilde s’est occupé par la suite des grandes festivités suite au troisième anniversaire du rattachement du Bourbonnais-Auvergne à la couronne de France. Les dires de quiconque ayant participé confirmeront que ce fut de nouveau une grande réussite. Dame Clothilde offre aux habitants de notre duché du bonheur, des plaisirs des fêtes. En d’autres mots elle offre son amour. Pour cela j’aimerais la remercier au nom de tout le peuple.

Est ajouté la lettre de l'octroyée envoyée au Duc d'après sa demande, afin de refleter le mérite d'icelle.

Clothilde a écrit:
Votre Grâce,
Suite à votre demande, veuillez trouver ici un résumé de mes activités :

---------------------

Mes activités sont actuellement les suivantes :

- Présidente du Comité des Festes ducal du Bourbonnais-Auvergne,

- Attachée Diplomatique auprès de l'Ambassadeur du BA en Touraine,

- Officier de l'Ordre du Mérite, et Membre du Conseil du-dit Ordre,

- Civile volontaire chef de lance pour la défense de Murat
et Douanière,

-Membre du Comité des Festes de Murat,
Rédactrice à la Gazette Murataise,
"Souleuse" dans l'équipe des Sangliers Muratais,

- Propriétaire de la taverne "la Boulasse Enchantée et ses Troubadours"

- Consultante pour l'animation d'Aurillac
( Lorsque j'habitais Aurillac, je fus :
- Animatrice puis Conseillère Culturelle d'Aurillac,
- Représentante d'Aurillac à la Guilde du Maïs
puis à la Guilde des Charpentiers )

Respectueusement vôtre,

Clothilde.

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre le Duché et l'octroyé.

Faict le IIème jour du Mois de Aoust 1456 sous le règne de nostre souverrain bien aimé le Roy Levan le troisieme de Normandie.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:20

azdrine a écrit:
Par la présente, Nous Azdrine de Vissac, Héraut du Royaume de France, faisons acte de la demande du baron Ferdinant de Villemontée, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Villemontée, Sise au fief nommé Villeneuve-l'Abbé à dame Naluria Marthun Vaast.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Villeneuve-l'Abbé est bien seigneurie de la Baronnie de Villemontée.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : Parti : au premier de sinople au rencontre de cerf d'or, au second d'argent à l'amphore de gueules, soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite du Baron Ferdinant de Villemontée, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à dame Naluria :

Ferdinant a écrit:

Par la Grâce d'Aristote,


Qu'il soit dit que nous, le Baron Ferdinant de Villemontée, Seigneur de Cancastel, désirons octroyer la seigneurie de Villeneuve-l'Abbé, sise en Villemontée, à Naluria Marthun Vaast, Héraut Auvergne.

Nous avons en effet pleine confiance en elle. Elle nous a déjà aidé et conseillé à maintes reprises de par sa tâche héraldique et autre. Nous voulons lui témoigner nostre gratitude, et aimerions bénéficier davantage encore de sa précieuse amitié.

En outre, nous constatons tout son travail déjà accompli pour nostre Duché bien-aimé, et considérons qu'elle n'a point encore été remercié à sa juste valeur.

Enfin, elle a su honorer mieux que quiconque la mémoire de nostre regrettée mère, Ondine de Rosières, estre qui nous est le plus cher. Nous lui en sommes éternellement reconnaissants, et voulons faire un geste en conséquence.

Pour toutes ces raisons, nous serions fiers et honorés de nous lier à Naluria Marthun Vaast en la comptant parmi nos vassaux. Nous désirons lui confier la destinée de Villeneuve-l'Abbé, de son castel, de ses terres, de ses habitants, et sommes certains qu'elle saurait s'en montrer digne.


Faict à Villemontée le VI du mois de juin de l'an de grâce MCDLV.



Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Faict le IIIe jour du Mois d'Aout 1456 sous le regne de nostre souverrain bien aimé le Roy Levan le troisieme de Normandie.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:20

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Messire Althiof de Toggenburg de Marigny, Baron de Cournon d'Auvergne et Seigneur de Neschers, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Cournon d'Auvergne Sise au fief nommé Gondole à Dame Beths.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Gondole est bien seigneurie de la Baronnie de Cournon d'Auvergne.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur à l'épée haute d'argent, garnie d'or, adextrée d'une couronne de laurier du même et senestrée d'une croisette ancrée aussi d'or , soit, après dessin :



Pour complèter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Messire Althiof de Toggenburg de Marigny, Baron de Cournon d'Auvergne et Seigneur de Neschers, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Beths :

Citation :
Moi, Althiof de Toggenburg de Marigny, Baron de Cournon d’Auvergne et Seigneur de Neschers, par la présente patente, désire faire don du fief de Gondole, terres sises sur celles du domaine de Cournon qui m’ont été octroyées par le Bourbonnais-Auvergne, à ma chère amie Beths pour la remercier de l’ensemble de ses actions envers son duché, son village et moi même.

Beths assure depuis très longtemps et à merveille la sécurité de Thiers et est maintenant un Prévôt de grande qualité. Dieu sait combien j’apprécie tant ces fonctions de l’ombre parfois pénibles mais terriblement nécessaires pour le bien de tous et qui ne sont jamais assez reconnues à leur juste valeur. Pour tout ceci mais surtout parce qu’elle est une amie très chère sur qui j’ai toujours pu compter et parce que je l’estime au plus haut point, je souhaite qu’elle reçoive ce fief qu’elle mérite tant et devienne ainsi ma vassale et Dame de Gondole.

J’espère qu’elle en sera honorée et je sais qu’elle s’en montrera digne.

Fait à Rieux le 23 de Juin de l’an de grâce MCDLVI.

Althiof de Toggenburg,
Baron de Cournon d’Auvergne,
Seigneur de Neschers.


Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Faict le e jour du Mois de Aoust 1456 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:21

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Messire Thibaud Xavier de Ludgarès, dict Tixlu, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France., quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Lapalisse Sise au fief nommé Saint-Pry à Messire Favdb.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief Saint-Pry est bien seigneurie du Duché de Lapalisse.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur à la tour crènelée et couverte d'or, ouverte et ajourée du champ, maçonnée de sable./i] , soit, après dessin :



Pour complèter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Messire Thibaud Xavier de Ludgarès, dict Tixlu, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Favdb :

Citation :
Nous, Thibaud-Xavier de Ludgarès, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France,

à Vous, [i]Auvergne
, héraut de la marche héraldique du Bourbonnais et de l'Auvergne,

Salut.

Par la présente patente faisons part de nostre intention d'octroyer les terres de Saint Pry, dépendantes du Duché de Lapalisse par nous détenu, à Favdb du Mont d'Olm, pour sa fidélité en notre égard et son action méritoire au sein des différentes institutions de notre duché.

Faict à Mayenne le 4 mai 1456,

T.-X. de L.

Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France.



PS suis conscient que votre libération soit préalable à la cérémonie, moi-même ne pouvant être en Bourbonnais Auvergne avant la fin du conflit Breton. Toutefois je désire dès à présent faire enregistrer cette volonté afin de pouvoir procéder dès que possible

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à estre le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyé.

Faict le 3e jour du Mois de Octobre 1456 sous le règne de nostre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:21

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Messire Silec de Joncheray, Duc de Saint Nectaire et Baron de Mercoeur d'Auvergne, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Mercoeur d'Auvergne Sise au fief nommé Allanche à Dame Kalimalice.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief d'Allanche est bien seigneurie de la baronnie de Mercoeur d'Auvergne.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'or aux deux clefs de sable passées en sautoir. , soit, après dessin :



Pour complèter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Messire Silec de Joncheray, Duc de Saint Nectaire et Baron de Mercoeur d'Auvergne, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Kalimalice :

silec a écrit:
Citation :
Par la présente, nous, Silec de Joncheray, Duc de Saint Nectaire, Baron de Mercœur d’Auvergne, avons l'honneur de déposer patente d'ennoblissement en remerciement des mérites accomplis pour le royaume par Kalimalice. Nous demandons que le fief sis à Allanche lui soit remis, de par notre volonté.

Faict au manoir de Frété Saint Nectaire le 10 Septembre 1456

Citation :
Montargis : sa vie, son évolution
En 1455 soucieuse de se rendre utile et de poursuivre ses idées sur la défense des faibles et des opprimés et la sauvegarde de la paix dans les royaumes, elle entend parler de la guilde des amazones composée uniquement de femmes, cherchant la porte de cette guilde elle apprend par son amie Jades que celle-ci avait été reconnue comme un ordre royal, dorénavant elle s’appelait « l’ordre des Dames Blanches à l’écu vert. » Elle demanda son adhésion à cet ordre.
Acceptée, elle fait ses études au sein de leur commanderie. Elle a pour marraine dans un premier temps Scarlette celle-ci guide ses pas, elle se sent rassurée. Elle passe ses examens avec succès et le 8 Juin 1455 elle prête son serment dans l'ordre des dames blanches. Elle devient guerrière et guérisseuse . Elle peut arborer avec fierté l’épée symbole de l’ordre et la robe des Dames Blanches. Mais un jour Scarlette disparait, emportée par la mort. Elle avait demandé à Wonderanny la grande amazone de prendre soin de ses filleules et c’est ainsi que Wonderanny devient sa nouvelle marraine. Elle participe à la vie et aux missions de l’ordre, puis le 14 février 1456 elle est nommée esquire et gardienne de l'ordre des dames blanches : un grand honneur pour elle.
Carrière militaire
Ost orléanais
• Simple soldat des le 5 janvier 1455 dans le corps médical comme infirmière
• Nommée infirmière chef à dater du 27 janvier 1455
• Campagne pour l'ost Orléanais du 30 janvier 1455 au 27 février 1455
• 19 mars 1455 Départ pour la guerre en Bretagne
• Nommée au rang de caporal le 23 mars 1455
• Remise de médaille à Orléans lors du défilé de l'armée
• Nommée Sergent le 17 juin 1455
• Nommée lieutenant du fortin de Montargis le26 août 1455
• Mission en novembre et décembre 1455 pour défendre le duché d'Orléans des brigands
• 10 décembre 1455 nouvelle mission pour déloger les lucioles de Touraine
• 31 décembre 1455 nommé lieutenant du front est
• 23 février 1456 Départ pour la guerre en Artois
• 18 mars 1456 nomination de lieutenant général de l'ost Orléanais
Ost toulousain
• 27 avril 1456 lieutenant de la caserne de Castelnaudary
Fonctions occupées
Montargis
• Conseillère générale municipale
• Responsable filière tisserand
• Tribun
• Porte parole ducal, puis prévôt des maréchaux en août septembre 1455
• Secrétaire d'état de l'orléanais
Castelnaudary
• Conseillère municipale
• Prévôt des maréchaux (juillet aout septembre 1456)
Distinction
• Distinction militaire campagne de Bretagne (juin 1455)
• Médaille d'or de la douane orléanaise (mars 1456)
• Ordre du mérite orléanais (juin 1456)
Récupérée de « http://3ans.lesroyaumes.com/index.php/Kalimalice »

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Fait le XXIe jour du Mois de Octobre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:21

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Billy Sise au fief nommé Marcenat à Dame Anyenka.

Apres recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Marcenat est bien seigneurie du Duché de Billy.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : De gueules à la fasce ondée d'azur bordée d'argent accompagnée en chef d'une fleur de lys d'or accostée de deux brins de muguet au naturel et en pointe d'une tête de chevreuil coupée d'or. , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Messire Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Anyenka :

Martymcfly a écrit:
Nous, Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, souhaitons octroyer la seigneurie de Marcenat sise sur nos terres de Billy à dame Anyenka.

Nous voulons par le présent octroy remercier dame Anyenka qui a oeuvré pour nous et pour les notres. Elle a toujours été une fidèle amie, présente et nous soutenant en toute occasion. Elle est droite et loyale, nous serions fier de pouvoir la compter parmi nos vassaux.

Fait à Moulins le onze septembre, l'an mil quatre cent cinquante six.





Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Fait le XXV jour du Mois de Octobre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:22

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Billy Sise au fief nommé Bost à Dame Clothilde de Saint Nicolas les Colombes, dame de Laveissière.

Apres recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Bost est bien seigneurie du Duché de Billy.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur à la grange d'or, accompagnée de trois demies fleurs de lys du même posées en 2 et 1. , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Messire Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Clothilde de Saint Nicolas les Colombes, dame de Laveissière :

Martymcfly a écrit:
Nous, Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy et Seigneur de Terves, souhaitons octroyer la seigneurie de Bost sise sur nos terres de Billy à dame Clothilde de Saint-Nicolas les Colombes.

Nous connaissons la valeur et le dévouement de dame Clothilde et savons son amitié à notre égard sincère et loyale. Notre attachement à elle est grand. Notre défunte épouse l'appréciait énormément et nous tenons à lui donner la gestion des terres de Bost afin que nous puissions être plus proches. Nous serions fier de pouvoir la compter parmi nos vassaux.

Fait à Thiers le dis-septième septembre, l'an mil quatre cent cinquante six.




Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Fait le XXV jour du Mois de Octobre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:22

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Monseigneur Cyril Kad d’Azayes, Comte de Forez, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Forez Sise au fief nommé La Roche à Messire Yal.

Apres recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de La Roche est bien seigneurie du Comté de Forez.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : Blason en partie. Partie en 1 de sable étoilé d'argent au lion de meme brochant et en 2 d'or au 3 fusées de gueules posé en fasce. , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Monseigneur Cyril Kad d’Azayes, Comte de Forez, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Yal :

Kad a écrit:

    En ce vingtième jour du mois de mars de l'an 1456,

    Au Héraut du Bourbonais Auvergne, Dame Naluria Marthum Vaast, dite Auvergne,

    Salut et bénédiction.


    Par la présente lettre de patente faisant suite à la mort du très regretté Pierre Didier de Foix, ancien seigneur de La Roche assassiné en Guyenne dans son manoir par les vils hérétiques de la secte In Ténébris, vous informons que nous souhaitons octroyer la seigneurerie de La Roche à Messire Yal.

    Messire Yal est fidèle Aristotélicien. Il su nous servir de son bras et nous guider de son verbe. Sa totale dévotion envers notre Sancte Eglise ainsi que notre personne motive donc notre choix.

    Messire Yal réside à Moulins, en Bourbonais Auvergne, ou il s'est longuement investi, tant dans la vie de la cité que dans la compagnie d'ordonnace du BA. En effet, celui ci fut représentant de la filière moutons/tisserands pendant 8 mois. Il fait partie de l'OST depuis plus d'un an et demi environ. Il est actuellement Sergent-Chef de la Garnison de Moulins. Par ailleurs, il fut décoré pour sa participation à la Campagne militaire en Anjou en 1455.

    Nous vous remercions par avance pour l'étude de cette patente.

    Coelum regula,

    Cyril Kad d'Azayes
    Vice Primat de France
    Comte du Forez
    Préfet des Vidames
    Evêque de Poitiers




Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Fait le XXV jour du Mois de Octobre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:22

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Messire Althiof de Toggenburg de Marigny, Baron de Cournon d'Auvergne et Seigneur de Neschers, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Cournon d'Auvergne Sise au fief nommé Sarliève à Messire Nictail.

Après recherches héraldiques dument entérinées, le Fief de Sarliève est bien seigneurie de la Baronnie de Cournon d'Auvergne.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : taillé : au premier d'azur aux trois roses d'argent boutonnées de gueules rangées en barre, au second d'or à la grappe de raisin de gueules feuillée de sinople ; au cœur d'argent traversé d'une flèche du même posée en barre, le tout brochant sur la partition. , soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Dame Korydwen de Toggenburg de Marigny, Baronne de Cournon d'Auvergne et Dame de Neschers, au nom de son époux Messire Althiof de Toggenburg de Marigny, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Nictail :

korydwen a écrit:
Nous Korydwen de Toggenburg de Marigny, Baronne de Cournon d’Auvergne, Dame de Neschers au nom de notre époux Althiof de Toggenburg de Marigny, Baron de Cournon d’Auvergne et Seigneur de Neschers, par la présente lettre de patente souhaitons faire don du fief de Sarliève, terres sises sur celles du domaine de Cournon d’Auvergne qui ont été octroyé à mon époux par le Duché du Bourbonnais-Auvergne, à notre ami, Nictail, futur parrain de notre fils Timothée.

Parce qu’il a su être à nos côtés durant les moments difficiles, parce qu’il a toujours été là pour nous redonner le sourire quand ça n’allait pas, parce qu’il est depuis longtemps notre confident, parce qu’il connaît les vraies valeurs de l’amitié et parce que nous l’estimons au plus au point, nous souhaitons lui offrir ses terres en gage de notre amitié et de notre confiance que nous avons déjà placé en lui depuis de nombreuses années. Nous souhaitons ainsi faire de lui notre vassal et Seigneur de Sarliève.

Fait à Clermont le 20 Octobre de l’an de grâce MCDLV.

Korydwen de Toggenburg de Marigny,
Baronne de Cournon d’Auvergne,
Dame de Neschers

Par nostre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyant et l'octroyée.

Fait le III jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:23

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment, Dame de Saint Saturnin quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d'Herment Sise au fief nommé Farges à Dame Naudeas.

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Farges est bien seigneurie de la Baronnie d'Herment.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois roses du même , soit, après dessin :


Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint Saturnin, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Naudeas :
Citation :
Moi, Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint-Saturnin, désire octroyer la Seigneurie de Farges à Dame Naudeas.
Amie de longue date, elle s'est énormément investie pour le village de Polignac en ayant notamment occupé de nombreux postes à la mairie.
Ancien membre des 45, son courage et sa vaillance ne sont plus à prouver, comme elle l'a démontré en prenant les armes à plusieurs reprises.
Femme de confiance, m'ayant toujours épaulée chaque fois que j'en avais besoin, je serais honorée de la compter parmi mes vassaux.

Fait à Polignac, le quatorzième jour de septembre mil quatre cent cinquante six



Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyante et l'octroyée.

Faict le VIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:24

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment, Dame de Saint Saturnin quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d'Herment Sise au fief nommé Condat à Messire Paillard .

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Condat est bien seigneurie de la Baronnie d'Herment.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'azur à une jumelle ondée d'or, en chef deux épées d'argent croisées, en pointe un vaisseau d'argent , soit, après dessin :


Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint Saturnin, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Paillard :
Citation :
Moi, Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint-Saturnin, désire octroyer la Seigneurie de Condat à Messire Paillard.
Dévoué pour son village, il a de plus à maintes reprises prouvé son courage, sa loyauté et son efficacité en temps de guerre. C'est pourquoi je serais honorée de lui confier ces terres.

Fait à Polignac, le quatorzième jour de septembre mil quatre cent cinquante six



Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyante et l'octroyée.

Faict le VIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:24

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment, Dame de Saint Saturnin quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres d'Herment Sise au fief nommé Thyx à Dame Linoa2901 .

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Thyx est bien seigneurie de la Baronnie d'Herment.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : De sinople au lion d'or, accosté de deux crosses du même, au chef échiqueté de gueules et d'or de deux tires. , soit, après dessin :


Pour complèter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Dame Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint Saturnin, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Dame Linoa2901 :
Citation :
Moi, Galswinthe, Baronne d'Herment et Dame de Saint-Saturnin, désire octroyer la Seigneurie de Tyx à Dame Linoa 2901.
Membre de la COBA et sergent chef, elle s'est énormément investie avec courage pour la garnison de Polignac depuis fort longtemps.
Ce courage et sa persévérance malgré des moments parfois difficiles, son investissement pour son village et son duché, méritent d'être récompensés. C'est la raison pour laquelle je serais honorée de la compter parmi mes vassaux.

Fait à Montbrisson, le vingt-neuvième jour d'octobre mil quatre cent cinquante six

Galswinthe d'Herment.



Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyante et l'octroyée.

Faict le VIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:25

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Dame Themis de Penthièvre, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Mauriac Sise au fief nommé Challiers à Fabien74 .

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Challiers est bien seigneurie du Duché de Mauriac.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : D'or, à la salamandre de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même. , soit, après dessin :


Pour compléter le présent dossier, voici un lettre manuscrite de Dame Themis de Penthièvre, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Messire Fabien74 :
ThemisLaDouce a écrit:
Nous, Themis de Penthièvre Balsac, dicte "la Douce", Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, à tous ceux qui cette présente liront ou se feront lire, Salut;


Pour donner contentement à nôtre tres-cher ami et fidèle escuyer, le Sieur Fabien de la Fléchère, dit "Fabien74", en luy étant gré de son amitié précieuse, de son soutien sans faille, de ses qualités diplomatiques,

De part nostre volonté, nous luy ceddons notre fief de Challiers joint & uni à nostre Duché de Mauriac en Bourbonnais Auvergne.

Pour ces causes, & autres considerations à ce nous mouvans, avons à nostre dict ami et escuyer, qu’il joüira de l’effet entier de la Seigneurie de Challiers, de toutes les maisons, Places, Châteaux, annexes appartenances & autres choses qui en dépendent. & de tous les fruits, profits revenus & émolumens d’icelles aux auctorités, & droits qui sont ordonnées & declarées par ladite Lettre patente, dont copie collationnée est cy attachée sous le contre scel de la Hérauderie.



Donné à Mauriac le premier jour de Septembre de l’an de grasce mil quatre cent cinquante six, ansi signé et scellé par Themis de Penthièvre Balsac, dicte "la Douce", Duchesse de Mauriac et Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay.




Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyante et l'octroyée.

Faict le XIIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:25

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne faisons acte de la demande de Dame Themis de Penthièvre, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, quant à l'octroi d'une seigneurie se trouvant sur ses terres de Combrailles Sise au fief nommé Vaulmier à sa fille, Elegie de Balsac .

Apres recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Vaulmier est bien seigneurie du Duché de Combraille.
Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : Gueules à la tete de cerf 10 cors d'argent et au canton de Combrailles , soit, après dessin :


Pour compléter le présent dossier, voici une lettre manuscrite de Dame Themis de Penthièvre, Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie à Demoiselle Elegie2 :
ThemisLaDouce a écrit:
Nous, Themis de Penthièvre Balsac, dicte "la Douce", Duchesse de Mauriac et de Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay, à tous ceux qui cette présente liront ou se feront lire, Salut;


Pour donner contentement à nôtre tres-chere enfant Elegie De Penthièvre Balsac,

De part nostre volonté, nous luy ceddons notre fief de Vaulmier joint & uni à nostre Duché de Combrailles en Bourbonnais Auvergne.

Pour ces causes, & autres considerations à ce nous mouvans, avons à nostre dicte fille, qu’elle joüira de l’effet entier de la Seigneurie de Vaulmier, de toutes les maisons, Places, Châteaux, annexes appartenances & autres choses qui en dépendent. & de tous les fruits, profits revenus & émolumens d’icelles aux auctorités, & droits qui sont ordonnées & declarées par ladite Lettre patente, dont copie collationnée est cy attachée sous le contre scel de la Hérauderie.



Donné à Combrailles le troisième jour de Septembre de l’an de grasce mil quatre cent cinquante six, ansi signé et scellé par Themis de Penthièvre Balsac, dicte "la Douce", Duchesse de Mauriac et Combrailles, Baronne de Balsac, Dame de Saint Hilaire de Loulay.




Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements Héraldiques et nous engageons en tant que Héraut du Bourbonnais-Auvergne, à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre l'octroyante et l'octroyée.

Faict le XIIIe jour du Mois de Novembre 1456 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisieme de Normandie.


_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:26

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne, faisons acte de la demande du Duc Tixlu quant à l'octroi d'une seigneurie de mérite se trouvant sur les terres du Bourbonnais-Auvergne Sise au fief nommé Cérilly à Dame Thibantik.

Après recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Cérilly est bien seigneurie de mérite du Duché du Bourbonnais-Auvergne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : De gueules aux trois épis de blé d'or, soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici la patente du Duc Tixlu attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie de mérite à Dame Thibantik :

Citation :


Province : Bourbonnais-Auvergne

Demande d'octroi : Seigneurie de Mérite

Fief : Cérilly

Description héraldique : De gueules aux trois épis de blé d'or.

Blason :

***

Candidat : Thibantik

Nom d'usage et/ou de famille : Thibantik

Ville de résidence : Bourbon

Fief(s) possédé(s) : Aucun

***

Charges :







Faits d’armes :






Qualités : travailleuse, généreuse
Défauts : trop discrète

Lettre d'Accompagnement
Citation :

Par la présente, nous, Thibaud-Xavier de Ludgarès, Duc régnant du Bourbonnais et de l'Auvergne, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France, avons l'honneur de déposer patente d'ennoblissement en remerciement des mérites accomplis pour le Bourbon Auvergne par Thibantik.

C'est à Bourbon que Thibantik s'illustra en premier lieu comme une personnalité politique incontournable du Bourbon Auvergne. D'abord conseillère aux vachers, elle mit en place un calendrier de collecte du lait, organisant cette filière qui est un des pilliers de l'économie de Bourbon. Elle n'hésita pas à financer par ses deniers un système de prêt de matériel agricole pour promouvoir cette filière.

Devenant par la suite tribun, consciente de l'importance de l'accueil des nouveaux villageois, elle exerça ensuite pendant 8 mois la charge de maire de Bourbon, et repondit chaque fois présente lorsqu'il fallut remplacer un maire au pied lever (ce qui arriva par 3 fois).

Le coeur sur la main, Thibantik fournit régulièrement du pain à prix sacrifié aux nécessiteux sur ses deniers propres. Elle reçut à ce titre l'Ordre du mérite du Bourbonnais Auvergne.
Aujourd'hui, son investissement se traduit en politique ducale où elle est candidate pour entrer au conseil ducal.

C'est parce que l'investissement local de longue haleine est le fondement même de notre société et pour remercier cette abnégation que je souhaite que Thibantik soit gratifiée d'une seigneurie de mérite.

Etabli à Lapalisse le 16 décembre 1456.
T.-X. de L.
Duc du Bourbonnais et de l'Auvergne
Pair de France.

Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre le Duché et l'octroyée.

Fait le XXXIème jour du Mois de Janvier 1457 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:27

Naluria a écrit:
Messire, je vous informe par la présente votre destitution. Les clés de la chambre des nobles vous ont été reprises et nous vous prions de retirer le blason que vous avez sur votre enluminure [bannière].

Afin que cette lettre fasse foi.


Citation :
Nous, LeGueux, dit Montjoie, Roy d'Armes de France,

A toutes et tous que la présente liront ou entendront

Adissiatz !

Par la présente, faisons savoir :

    Qu'après consultation du collège héraldique, nous validons et contresignons les demandes de destitution suivantes de Sa Grâce FaVdB, alors Duc du Bourbonnais Auvergne.

    Qu'ainsi, messer Pierre de Roanne se voit déchu de ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à ses anciens fiefs pour défaut d’allégeance et de service envers son Duché.
    Que les terres de Roanne et de Pierrefort reviennent donc à la couronne de Bourbonnais Auvergne et pourront à nouveau être offertes en remerciements pour mérites et hauts faits.

    Qu'ainsi, messer Gweltas se voit déchu de ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à son ancien fief pour défaut d’allégeance et de service envers son Duché.
    Que les terres d'Aigueperse reviennent donc à la couronne de Bourbonnais Auvergne et pourront à nouveau être offertes en remerciements pour mérites et hauts faits.

    Qu'ainsi, messer Ferdinant, se voit déchu de ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à son ancien fief pour défaut d’allégeance et de service envers son Duché.
    Que les terres de Villemontée reviennent donc à la couronne de Bourbonnais Auvergne et pourront à nouveau être offertes en remerciements pour mérites et hauts faits.

    Que par ailleurs, il est acté, selon la volonté du duc, que les ex vassaux respectifs des déchus prêteront directement allégeance au duché du Bourbonnais Auvergne dans les mêmes conditions que les nobles de mérite jusqu'à ce que les fiefs soient de nouveau attribués, les nouveaux titulaires devant alors statuer selon leur bon vouloir.



Par la même, nous ne validons ni ne contresignons les demandes de destitution suivantes de Sa Grâce FaVdB, alors Duc du Bourbonnais Auvergne.

    Qu'ainsi, messer Hughes de Carpadant conserve ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à son fief de Montboisier, ce dernier s'étant retiré en un monastère avant les fêtes de la nativité passée.


    Qu'ainsi, messer Nakuneuil d'Azayes conserve ses titres et privilèges de noblesse et des avantages afférents à son fief de Carlat, ce dernier s'étant retiré en un monastère, lui aussi avant les fêtes de la nativité passée.



Qu'afin que nul ne puisse contester la vigueur et l'autorité de la présente, apposons notre scel.

Siaga Atal.

Fach lo tercen de febrièr de l'an de gracia MCDLVII en la gleisòla de sant Antòni lo pichòt.
Fait le troisième de février de l'an d'Horace MCDLVII en la chapelle de Saint Antoine le Petit.




Auvergne

_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martymcfly
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6175
Age : 34
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 26/05/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [Appendice]   Jeu 1 Oct 2009 - 20:27

Citation :
Par la présente, Nous Naluria Marthun Vaast, Héraut du Bourbonnais Auvergne, faisons acte de la demande du Duc Tixlu quant à l'octroi d'une seigneurie de mérite se trouvant sur les terres du Bourbonnais-Auvergne Sise au fief nommé Chalinargues à Messire Val1.

Après recherches héraldiques dument enterinées, le Fief de Chalinargues est bien seigneurie de mérite du Duché du Bourbonnais-Auvergne.

Après consultation d'armoriaux, l'écu se référant à ladicte seigneurie est : De gueules à l'avant-mur d'argent maçonné de sable au chef cousu d'azur au C d'or, soit, après dessin :



Pour compléter le présent dossier, voici la patente du Duc Tixlu attestant de la volonté d'octroi d'une seigneurie de mérite à Messire Val1 :

Citation :


Province : Bourbonnais-Auvergne

Demande d'octroi : Seigneurie de Mérite

Fief : Chalinargues

Description héraldique : De gueules à l'avant-mur d'argent maçonné de sable au chef cousu d'azur au C d'or.

Blason :

***

Candidat : Val1

Nom d'usage et/ou de famille : Valeriano Anibarro

Ville de résidence : Murat

Fief(s) possédé(s) : Aucun

***

Charges :







Faits d’armes :






Qualités : travailleur, appliqué
Défauts : timide

Lettre d'Accompagnement
Citation :

Par la présente, nous, Thibaud-Xavier de Ludgarès, Duc régnant du Bourbonnais et de l'Auvergne, Duc de Lapalisse, Baron d'Arfeuilles, Seigneur de Commières et Pair de France, avons l'honneur de déposer patente d'ennoblissement en remerciement des mérites accomplis pour le Bourbon Auvergne par Val1.

Après s'être investi pour son village de Murat en tant que représentant de la guilde des maraichers et adjoint au marché, le jeune Val1 entra rapidement au sein de la maréchaussée et de la douane.

C'est toutefois à la chancellerie du Bourbonnais Auvergne que l'effort et le travail efficace de Val1 s'exprima le mieux. Attaché diplomatique du duché pour les Flandres, puis ambassadeur et consul, en dates attaché diplomatique en avril et mai 1455, nommé ambassadeur en mai 1455, puis consul de la zone France 2 le 22 août 1455, avant de rejoindre plus récemment la Zone "Sud Est". Diplomate émérite, il se distingue également au sein des Ambassades Royales, où il représente dignement la diplomatie à l'auvergnate. Ambassadeur royal depuis octobre 1455, tout d'abord auprès de la Couronne d'Aragon puis également auprès de la Couronne de Castille et Leon dès sa fondation (janvier-février 1456), il est en charge des ambassades royales depuis la démission de l'ancienne Grande Ambassadrice de France le 23 juin 1456 avec le titre de Vice Grand Ambassadeur.

Il est également Secrétaire d'Etat en Bourbonnais Auvergne.
Il fut également par trois fois conseiller ducal, au titre de Juge, procureur puis chambellan.

Ainsi, Val1 se distingue par un investissement sans faille et participe au rayonnement du Bourbonnais Auvergne auprès de la Couronne, ce pour quoi je souhaite lui octroyer seigneurie de mérite en Bourbonnais Auvergne.

Etabli à Lapalisse le 16 décembre 1456.
T.-X. de L.
Duc du Bourbonnais et de l'Auvergne
Pair de France.


Par notre Scel, actons ce document comme valide et conforme aux réglements Héraldiques et nous engageons à être le témoin Héraldique des serments vassaliques échangés entre le Duché et l'octroyée.

Fait le XXXIème jour du Mois de Janvier 1457 sous le règne de notre souverain bien aimé le Roy Lévan le troisième de Normandie.



_________________
Martymcfly de Montfort-Balmyr, Duc de Billy, Pair émérite de France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Appendice]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Appendice]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Appendice]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Bureaux publics :: Hérauderie du Bourbonnais-Auvergne-
Sauter vers: