Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannicolas
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 12
Localisation : Clermont dans le duché du B-A
Date d'inscription : 30/10/2006


Niveau: 4

MessageSujet: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Ven 17 Sep 2010 - 18:59

Vendredi 17 Septembre, 20h59

OUf ! Je trouve un peu de temps pour venir écrire quelques mots ici..
Nous sommes entre Cosne et Gien et les conditions de navigation sont telles que le bateau peut avancer en ligne droite sans perdre le cap..

Et bien que dire et par quoi commencer.. Déjà, le voyage a très mal débuté.. Quand je me suis réveillé hier matin, j'ai vite fait un dernier recensement de mes passagers à travers leur hublot pour m'assurer que tous étaient à bord avant de lever l'ancre.. Et là, qu'est-ce que je vois, la cabine du Duc Lanfeust était inoccupée et pas de trace du Duc sur le pont. Le Foncet n'étant pas très grand, je devais me rendre à l'évidence.. Le Duc n'était pas monté à bord la veille au soir avec les autres passagers, comme il était prévu.. J'ai donc cherché après le Duc toute la matinée pour le trouver enfin sur les quais en train d'enguirlander un marin.. Bon, je n'ai pas cherché à comprendre et je l'ai invité à embarquer..
Nous avons enfin largué les amarres à 14h00 et avons quitté le port peu avant 16h00. Tout se passait bien jusque quand il est tombé une grosse "drache" à ne plus rien y voir.. J'ai préféré immobiliser le bateau pour éviter toutes collisions avec les berges de La Loire. Après 2h, la visibilité était revenue, nous sommes reparti et avons traversé Nevers peu avant le coucher du soleil. J'ai encore manœuvré la barre 2 bonnes heures assisté par la lune qui éclairait le fleuve. Ensuite, je suis allé dans le mess afin de me restaurer et j'y ai croisé le Sieur Opusone, nous avons enfin pu faire connaissance. Ce Sieur Opusone est une personne que je qualifierais de "Sage" tellement il aspire le respect. Nous avons parlé pendant une bonne partie de la nuit de tout et de rien et il me confia notamment que sa compagne et lui avaient, avec cette croisière, utilisé tous les moyens de transports existants..

Ce matin, réveil difficile, le bateau reprenait la route avant 8h00. Les oiseaux s’étaient donnés à cœur joie sur le pont de sorte que mon premier ordre de la journée était de demander à Cristras, mon matelot, de nettoyer le pont pour que celui-ci soit nickel pour nos passagers quand ils se réveilleraient. Ce qu’elle a fait sans rouspéter, elle est géniale ma Matelot.. !!

RAS de toute la journée, si ce n’est que nous avons superbement bien avancé.. En fin de matinée, nous traversions Cosne et là, à l’heure où je vous écris, nous apercevons déjà au loin les voiles des bateaux amarrés au port de Gien. Entre temps, j’ai donné les directives à Cristras pour la journée de demain et j’en ai profité pour la féliciter, de la part de Sieur Opusone et de moi-même, pour les cabines. Elle a, en effet, fait en sorte que tout soit parfait et y a même déposés quelques petites intentions pour chacun des occupants.

Bon, je m’arrête là pour aujourd’hui car on se bouscule derrière moi pour que je cède la place.. Demain grosse journée, car nous devrions arriver au port d’Orléans !!




Edit Hulrika : Titre original : [Rp] Le Carnet de voyage --> A lire absolument Smile

_________________
Jeannicolas de Trazegnies
Notable de la Ville de Clermont
Affréteur au sein de la Compagnie Auvergnate de Navigation




Dernière édition par Jeannicolas le Mer 5 Jan 2011 - 16:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 39
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 25/11/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Ven 17 Sep 2010 - 20:00

Jeudi 16 septembre 21 h 55

Ca y est, après avoir quitté Montpensier en compagnie de Sibille et de Jean-Nicolas, nous sommes désormais à bord de l'Ardent. Avec les enfants et Tia, on a, après avoir investi notre cabine, fait le tour du bateau. Nous étions les premiers et Sibille nous a vite rejoint. Dans la soirée, Opusone, qui n'avait pas pu faire route avec nous, nous a rejoint. Quel bonheur de voir les enfants aussi enthousiasmes sur le pont de ce bateau ! Quelle joie de les voir les yeux si brillants devant ce nouveau moyen de transport. Si petits et déjà ils ont pu tester plusieurs manières de bouger.... Le soir tombe déjà et la journée m'a fatigué. Pour l'instant, pas de nouvelles ni de l'équipage ni de Lanfeust. Ont-ils décidé de nous laisser seuls sur le pont ? Je serais bien incapable de diriger le bateau, même si désormais, je sais lire dans les étoiles et sais me guider grâce à la Grande ourse. J'ai bien sûr quelques notions en navigation mais pas suffisamment pour diriger un bateau. J'espère qu'à notre réveil, tout le monde sera là. Moi qui avait déjà testé la sieste sur ma barque à Montbrisson, je vais pouvoir tester cela grandeur nature, avec mon épouse dans mes bras.

Vendredi 17 Septembre, 21h34

Voilà le deuxième jour que nous sommes sur ce bateau. J'avoue que j'avais quelques réticences à monter sur l'Ardent. Je ne qualifierais pas cela de peur, mais plutôt d'angoisse. Je suis quelqu'un de très croyant et combien de fois ai-je entendu dire qu'au-delà de la mer, il n'y avait que le vide ? Du coup, je me demande si ce courant qui nous entraîne restera bien sur le cap désigné par Jean-Nicolas, notre capitaine. J'espère qu'il a suivi tous les cours de navigation et qu'il est capable d'empêcher la dérive vers le bout de cette assiette où nous vivons. Que fera l'Ardent si cela arrive ? Non, je ne dois pas y penser... Après tout, n'est-ce pas moi qui ait gagné ces places lors du concours organisé par le duché ? N'est-ce pas moi aussi qui ait demandé à ce que Tia nous accompagne lors de la Traversée avec les enfants ? Alors je n'ai pas le droit de penser à mal et puis Aristote est au-dessus de nos têtes, il ne risque pas de nous abandonner.
A notre réveil, l'équipage était là mais rapidement Jean-Nicolas est reparti car Lanfeust n'était toujours pas là. Quelques brigands se seraient-ils amusés à vouloir faire la fête au Duc ? Ou alors est-ce un moyen de pression sur la duchesse en exercice pour lui faire signer une quelconque feuille, avec en promesse le retour du mari emprisonné ? Je crois qu'on ne le saura pas. Toujours est-il que les deux hommes sont arrivés au moment où nous prenions notre déjeuner et les amarres put enfin être larguées. Mais alors que nous pensions passer l'après-midi sur le ponton avec les enfants, un orage s'est invité en catimini. Et le capitaine a décidé qu'il était plus sage de ne plus avancer.
Pour l'heure, je n'ai eu le temps d'aller au mess pour prendre un verre en compagnie des autres passagers. Il faut dire que mon bonheur de voir nos quatre enfants déambuler sur le pont, au milieu des cordages et des seaux d'eau qui servent à Cristas pour nettoyer le pont, est au maximum. Il faut dire qu'ils s'en donnent à coeur joie. Et hier, on a même aperçu une colonne de dauphins qui nous a suivi. Les enfants ont applaudis devant le spectacle. Il faut dire que c'était magnifique...

L'arrivée est proche, parait-il puisqu'on commence à voir les voiles des autres bateaux. On verra lorsqu'on se levera, car pour l'heure, il est temps d'amener les enfants au lit. Leur journée a été épuisante et Esteban était même ronchon, lorsqu'il a fallu prendre le dîner. Mais bon, une fois couchés, on pourra sûrement profiter d'une balade romantique, au clair de lune avec Tia. J'ai hâte de la retrouver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibille
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 10
Localisation : Dans les cieux de Montpensier
Date d'inscription : 22/12/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Sam 18 Sep 2010 - 12:33

16 septembre 1458

Voilà, ils y étaient, et il était fier l'Ardent, les voiles encore abaissées attendant le vent qui l'emporterait vers Orléans pour son voyage inaugural, impressionnant aussi mais Sibille était bien entourée.

La veille au soir, un fonctionnaire avait bien failli tâter de l'humeur de sa patronne et de son balai mais devant les enfants de Rick et Tia, elle n'avait pas osé, de peur de les effrayer. Elle s'était contentée de regarder très souvent, une bonne partie de la nuit si Opus la suivait bien, lui avait proposé de prendre sa place mais rien à faire, il voulait lui prouver qu'il était encore suffisamment en forme pour la suivre n'importe où même dans ses aventures les plus étonnantes. Il la connaissait si bien.

A l'arrivée au quai, le capitaine Jean-Nicolas avait laissé les passagers monter sur le pont pour rester à quai le temps de tout préparer. Elle ne connaissait personne à Moulins et après avoir fait les papiers d'usage, elle avait été trop curieuse et était montée très vite. De la proue à la poupe, elle se mit à tout arpenter, visitant la cabine de pilotage tant qu'elle était vive où une liste de passagers restaient encore vide mais elle saurait bien assez vite qui était de l'aventure. Puis profitant toujours que ses pieds ne perdaient pas l'équilibre, elle se rendit au mess, histoire de voir, il était vide, elle reviendrait mais son estomac aussi, elle se servit une bonne chope qui aiderait à faire passer le pain quotidien. Opus lui était assis à quai, se reposant, profitant de l'air vif.

Sa maîtresse prit alors parchemin et plume et transmis à elle, la petite colombe ce message.


Citation :

Chère Sonia,

Comme promis, je vous transmets de nos nouvelles. Tous les montpensierrois femmes, hommes et enfants sont arrivés à bon port et c'est le cas de le dire, il est magnifique le Port Arvenne.

Et l'Ardent, dame Sonia, si vous le voyez, majestueux, près à affronter les éléments, je m'emporte oui sûrement mais je suis si fière.

Je ne manquerai pas de vous envoyer à nouveau Athéna ma colombe, pour vous donner d'autres nouvelles.

Bien à vous. Sibille.

Le dos calé au mât principal, elle regarda sa colombe s'envoler.


Voyage sur l'Ardent c'est ici, cliquer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibille
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 10
Localisation : Dans les cieux de Montpensier
Date d'inscription : 22/12/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Sam 18 Sep 2010 - 12:58

Jusqu’au 18 septembre

La première nuit, elle s’en souviendrait, des pas qui courraient un peu partout sur le pont au dessus des cabines. Des voix inquiètes, nous avions perdu le Duc en cours de route. Il était vrai qu’elle ne connaissait pas particulièrement Sir Lanfeust mais elle savait que sa prestance ne passerait pas inaperçue dès qu’il serait à bord vis-à-vis de l’équipage et là, pour l’instant toujours rien.

Tout le monde patientait, passant du pont supérieur au mess, du mess aux cabines de détente. Mais ce retard permit au moins aux estomacs de s’habituer aux mouvements incessants des roulis, surtout que ceux-ci prirent une belle ampleur à l’arrivée d’un orage comme aurait dit certains « à décorner les bœufs » et la bassine et les consignes de Gypsie restèrent pour l’instant sans conséquence. Même les enfants qui courraient partout eux, profitant de la moindre accalmie n’avaient pas mauvaise mine et ne montraient aucun malaise particulier. Elle n’aurait pour l’instant pas trop de travail.

Le duc enfin les rejoignit et là, l’équipage fut rapidement mis au pas par le Capitaine Jean-Nicolas, il en allait de sa réputation. Le pont était briqué par Cristas, une ancienne connaissance du bureau des tribuns, se souvient-elle qui prenait son nouveau rôle bien à cœur. Tout était parfait et le bateau prit enfin sa route et rattrapa même son retard vu que l’on vit arriver les remparts d’Orléans dès ce samedi 18 septembre.

Les consignes étaient claires, tout le monde devait attendre l’autorisation d’accoster et seulement après ils pourraient accoster. Alors chacun profitait de son temps libre comme il le souhaitait, poursuivant les promenades le long du pont commencées la veille au clair de lune pour quelques-uns, ou bien leur sieste, ou leurs longues discussions. Sibille fit un peu de tout, pensant à son fils resté à Montpensier à la charge d’une nourrice mais profitant aussi du calme pour retrouver Opus qui enfin prenait du temps pour lui et pour se reposer.




Voyage sur l'Ardent c'est ici, cliquer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibille
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 10
Localisation : Dans les cieux de Montpensier
Date d'inscription : 22/12/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Dim 19 Sep 2010 - 18:21

Sibille avait envoyé avant de partir un message à l'université d'Orléans, à la responsable de la médecine puisque c'était sa voie, demandant s'il lui était possible de lui dresser la liste de tous les cours correspondants à leurs jours possible d'arrivée.

Ce jour là, un pigeon était arrivé, il avait eu bien du mal à les trouver, étant donné que des difficultés d'accostage se faisaient sentir et que le bateau avait dû faire un demi-tour forcé pour s'amarrer à Gien, la ville étape précédente mais là est une autre histoire. Pour l'instant, elle se devait de faire parvenir la liste des cours, afin que les érudits le souhaitant, puissent aller à l'université et prit de suite parchemin pour remercier la dame qui n'était autre que le maire d'Orléans, fonction supplémentaire à sa charge et pas des moindre.


Dimanche 19 septembre

Mes amis érudits, voici le planning de l'université d'Orléans, je vous le mets à disposition ici, afin que vous puissiez voir si quelque chose vous intéresse.

Citation :
voilà le planning de la semaine prochaine

Lundi 20 Septembre

07h15/08h15 - Connaissances Militaires de Base Arrow 12 écus
07h15/08h15 - Fondements de la morale d'Aristote Arrow 12 écus

Mardi 21 Septembre

07h15/08h15 - Tactique de base Arrow 12 écus
18h/19h - Grec Arrow 12 écus

Mercredi 22 Septembre

07h15/08h15 - Ingénierie navale de base Arrow 12 écus
18h/19h - Mécanismes de collecte de l'impôt Arrow 12 écus

Jeudi 23 Septembre

07h15/08h15 - Bases de biologie Arrow 12 écus
18h/19h - Latin Arrow 12 écus

Vendredi 24 Septembre

07h15/08h15 - Reconnaître le rhume Arrow 12 écus
18h/19h - Compétences maritimes de base Arrow 12 écus

Samedi 25 Septembre

09h45/10h45 - Logique Arrow 12 écus
13h30/14h30 - Astronomie Arrow 12 écus

Dimanche 26 Septembre

09h45/10h45 - Bases de la médecine Arrow 12 écus
13h30/14h30 - Langues Modernes Arrow 12 écus

cordialement

Valéria Gambiani de Valrose
Baronne de Brou
Dame de Souville sous Yèvre et de Voise
Maire d'Orléans

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibille
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 10
Localisation : Dans les cieux de Montpensier
Date d'inscription : 22/12/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Lun 20 Sep 2010 - 16:39

Lundi 20 septembre

Elle était bavarde, têtue mais surtout curieuse mais cette fois-ci... son tendre l'avait battu d'une bonne foulée...

Ils étaient à peine amarrer au quai que le voilà, parti avec les bagages et les réserves de pain pour leurs quelques jours à terre. Fallait dire que pour un boulanger et une meunière, il était difficile de se contenter du pain des autres... mais elle, elle goûterait, pour avoir quelques surprises des spécialités locales. Pour l'instant, ils n'en étaient pas là...

Elle avait bien entendu des rumeurs, senti le bateau faire demi-tour et plusieurs heures plus tard, les voilà à nouveau faire les manœuvres d'accostage. Ils avaient déjà essuyé un bel orage en début de voyage et elle craignait le pire, préférant que cela soit ainsi, si la nature avait décidé autrement de leur destination finale.

Elle laissa Opus prendre les devants et alla au poste de pilotage parler avec le capitaine Jean-Nicolas. Celui-ci expliqua que des travaux à Orléans interdisaient la possibilité à un bateau de s'amarrer sans dégât.

Ah non alors... pas question que "son" Ardent prenne le risque de s'abîmer dans un port qui n'était pas digne de ce nom... et elle comprit donc que Gien était leur étape actuelle pour le bien de tous et entre autre du bateau.

Faisant mauvaise fortune bon cœur, c'était un voyage inaugural, il fallait bien avoir quelques aventures, elle descendit du bateau et alla rejoindre son tendre pour trouver une auberge où ils pourraient sur la terre ferme reprendre tous leurs esprits en pensant


Voilà une belle histoire à consigner sur le carnet de voyage mais je vais laisser le capitaine y mettre en premier sa version.


Opus !!!! Je suis là... tu m'attends ? Tu sais ce qu'à dit Jean-Nicolas ? Elle lui expliqua en quelques mots et ils passèrent du rire au fatalisme après avoir demandé aux passants la confirmation, c'était ainsi et ils étaient en bonne santé, ce qui était le plus important.
Où va-t-on en premier pour poser nos bagages et visiter bien sûr, je suis curieuse de tout voir... et est-ce qu'il ne faut pas proposer à Rick et Tia et leurs enfants de nous accompagner ? On est jamais assez prudent dans une ville étrangère non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 39
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 25/11/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Lun 20 Sep 2010 - 16:50

Vendredi 17 septembre - Samedi 18 et Dimanche 20

Après une nuit des plus romantiques avec mon épouse, nous nous apprétions à accoster à Orléans. Les enfants étaient impatients de toucher à nouveau la terre ferme et de pouvoir courir un peu partout. Ce n'est pas qu'un pont de bateau ne soit pas l'endroit idéal pour s'amuser quand on est enfants, mais je me demande s'ils ont bien le pied marin. Il faut dire que notre pauvre petite Patience a quelques douleurs abdominales en ce moment. Mais heureusement pour nous que Tia, en mère prévoyante a prévu une petite trousse d'urgence avec toutes les plantes qu'elle prépare au fil de l'année. Nous étions donc tous les six, heureux de pouvoir quitter notre cabine spacieuse et agréable malheureusement, le sort en avait décidé autrement. En effet, de passage au mess, le capitaine avait affiché un petit mot sur lequel il nous prévenait que le port n'était pas achevé. Je regarda Tia, étonné par cette nouvelle et d'un haussement d'épaules, elle me fit comprendre que certains chef de port ne devait pas être très efficace dans leur fonction. C'est à se demander pourquoi le Duc Orléannais n'a pas pris de personne compétente. Enfin tant pis pour eux, nous dépenserons nos écus dans une taverne ailleurs. En effet, Jean-Nicolas, notre capitaine a préféré faire demi-tour pour éviter que le voyage inaugural ne cause des avaries au bateau. C'est donc déçu, que nous avons rebrousser chemin.

Tard dans la nuit, nous nous sommes retrouvés à Gien, où après une fin de nuit assez agitée, nous avons pu obtenir l'autorisation de débarquer. En plus, Sibille avait vraiment prévu tout et avait contacté le doyen pour les cours d'université. Tia ayant eu du mal à retrouver le sommeil après la petite crise nocturne des enfants et leurs cauchemards, je lui conseillais de rester sur le bateau, pendant que j'amenerais tous les enfants sur Terre. Et c'est donc une main dans celle de chaque jumelle, Georges tenant l'autre main d'Aliénor et Esteban celle de Patience, que nous primes la décision de visiter la ville. Avec un peu de chance, ils rencontreraient les autres passagers sur les quais. Sifflotant, Rick se mit à commencer la promenade à proximité de l'Ardent. Un autre bateau était amarré à proximité, mais rien de comparable avec l'auvergnat. Il avait vraiment fier allure, c'était sûr. Et à peine un pied posé sur le quai, que la douane vint l'accoster. Il voulait tout savoir sur tout le monde.


Bon, alors, M'sieur le Douanier, je vous présente mes quatre enfants et nous n'avons pas croisé grand monde sur notre route, puisque nous étions sur l'Ardent.

Rick laissa aussi la liste des passagers au cas où le douanier veuille s'acquitter de son devoir. Puis, une fois débarassé du fonctionnaire, il aperçut Sibille et Opusone à quelques mètres d'eux.

Les enfants ! Regardez des visages connus !

Il leur fit signe et les interpella !

Opusone ! Sibille ! Ouh ouh !

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 39
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 25/11/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Jeu 23 Sep 2010 - 20:32

Lundi 20 septembre et mardi 21 septembre

Après une discussion avec Sibille et Opusone, je décidais de les laisser en amoureux et je partis visiter la ville avec mes quatre petits bouts. Si j'avais su que cette promenade familiale serait la première d'une longue série, je n'aurais peut-être pas pris autant de plaisir. Mais comment pouvais-je seulement imaginer ce qui se tramait dans mon dos à ce moment-là ? Comment pouvais-je imaginer qu'Aristote voulait une nouvelle fois tester ma foi en lui et s'apprêter à m'enlever le bien le plus précieux sur cette Terre ? Jamais dans mes cauchemards, je n'avais envisagé que Tia ne vieillirait pas à mes côtés... Jamais je n'aurais pu imaginer que je devrais assumer seul 4 enfants en bas-âge... Mais pour l'heure, loin des tourments qui allaient bientôt me gagner, je profitais de la visite de Gien avec Georges, Aliénor, Patience et Esteban.

Nous prenions la décision alors de nous recueillir un instant dans l'Eglise. Puis, après un repas dans une des tavernes très calme de la ville, je décidais d'amener les enfants au bord de la Loire. Là, installés sur une couverture que j'avais pris soin d'amener avec moi, je leur fis faire la sieste. Mon regard dérivait sur ce bateau, amarré au port, me demandant ce que faisait Tia. Avait-elle réussi à trouver le sommeil après cette nuit quasi blanche ? Etait-elle levée ? Combien de temps s'était-il passé lorsque Georges se réveilla le premier ? Une heure peut-être plus... J'avais tout juste eu le temps de lire un livre de la bibliothèque. Je décidais de l'occuper, éloigné de son frère et ses soeurs avec des galets. Je commençais alors à faire des ricochets et lui apprenait à tenir sa pierre pour en faire autant...


1...2....3....4.....

Accor papa ! Fit la voix de Patience pendant que sa petite soeur applaudissait à son tour.

Rick sourit en voyant les jumelles s'extasier devant un jeu entre père et fils. Esteban dormait encore mais il fallait absolument rentrer si la petite famille voulait monter sur le bateau avant le départ. Il ne fallait pas inquiéter outre mesure Tia. Esteban, tout grognon d'avoir été réveillé fut installé dans mes bras, pendant que Georges donnait la main à Patience qui la donnait à Aliénor qui me la donnait. Et c'est au pas de course des enfants que nous traversâmes Gien. Les gens devaient sûrement nous prendre pour des fous mais l'avantage c'est que ça avait déridé totalement Esteban qui riait aux éclats. Arrivés en vue de l'Ardent, Jean-Nicolas commençait déjà à nous houspiller pour qu'on arrive avant qu'il jette l'ancre. Juste devant le pont, j'avais demandé aux enfants de s'arrêter pour que je les aide à traverser. Ce fut d'abord Esteban, puis les deux jumelles en même temps, main dans la main et enfin Georges. Le capitaine pouvait désormais lancer le départ, tous les passagers étaient à bord. A la barre de l'Ardent, je surpris le regard rapide de notre capitaine en direction du port. Lui qui n'avait sûrement pas pris la peine de descendre, que pouvait-il regarder avec autant d'assistance sur le port ? Et soudain, je la vis. Une dame suffisament jeune se trouvait là et semblait l'observer. C'était donc pour briller aux yeux de cette inconnue qu'il nous avait obligé à courir le long du port ? Et soudain, un petit crac se fit entendre. Regard du capitaine qui zieutait le port mais plus aux mêmes endroits, mais plutôt aux niveaux des amarres. Celles-ci étaient encore présentes et le bateau ne pouvait bouger. Regard vers l'inconnue qui partait en haussant les épaules d'un air dédaigneux. Je me mis alors à rire, devant mes enfants qui ne comprennait pas. Dommage pour le capitaine qui avait dû oublier d'apprendre sur les bancs de l'université que la leçon numéro un pour embarquer était de détacher le bateau. Il était temps pour nous d'aller retrouver Tia



[/quote][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 40
Localisation : Moulins, moulins
Date d'inscription : 07/08/2009


Niveau: 2

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Lun 3 Jan 2011 - 8:38

Dimanche 2 janvier 1458:

Au petit matin:
Je suis Cristras, mieux connue sous le nom de Cris, matelotte de l'Ardent.

Il fait encore sombre quand j'embarque sur "Notre Bateau". Beaucoup de travail devant moi, car il y a déjà trois mois que je ne suis passée par ici et tout doit être parfait. Un duc ni plus ni moins va embarquer, faudrait pas qu'il se prenne les pieds dans un cordage comme le dernier qui est passé par ici.


Près de midi, une dizaine de toile d'araignée après:
Bouf, enfin fini. C'est pas trop tôt. C'est presque l'heure de se mettre à table. Mais, qu'est-ce que ça mange un duc? du poisson? Bon, j'improvise un tit truc et hop, ça va être bon. On est pas à la Capital quand même. Une bonne truite pour chacun ça devrait être suffisant. Mais, où est ma canne à pêche?Ah oui...

Á bas bord, les jambes se balançant dans le vide,canne à pêche en main et chantant à tue tête se croyant encore seule sur le pont

Avant d'être capitaine
Il faut être matelot
Porter la blouse de laine
Le béret de son bateau
Faut grimper au mât d'misaine
Souquer dur et boire un pot
Avant d'être capitaine
Il faut être matelot




_________________


Dernière édition par cristras le Mar 4 Jan 2011 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannicolas
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 12
Localisation : Clermont dans le duché du B-A
Date d'inscription : 30/10/2006


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   Mar 4 Jan 2011 - 23:33

Mardi 4 Janvier1459 :

Et bien ce voyage ne fut pas de tout repos.. Je trouve seulement le temps maintenant pour venir m'exprimer dans le Carnet de voyage.

Tout a commencé ce Dimanche 2 janvier à l'aube quand je suis monté à bord et que j'ai eu la surprise de voir que Dame Adèle était déjà sur le bateau.. Rapidement, je lui ai pris son sac et lui ai montré sa cabine. Ensuite, je me suis chargé des formalités comme prévenir l'employé du port qu'il fallait réclamer 17 écus aux passagers avant de monter à bord. L'homme en question me disait qu'il avait déjà laissé embarquer une Dame en lui réclamant 25 écus. Pas grave, je m'arrangerai avec Dame Adèle une fois à terre pour lui rendre ses 8 écus..

Au fur et à mesure de la matinée, j'ai accueilli les Explorateurs et leur ai montré le chemin jusqu'à leur cabine. Mais plus l'heure avançait, plus l'inquiétude de ne pas voir la nouvelle Adjointe du Chef de port arriver grandissait et finalement, ne pouvant faire attendre les autres passagers, il a fallu prendre la décision de partir sans elle.. C'est bien dommage car ce voyage aurait pu permettre de mieux se connaître puisque nous sommes amenés à travailler ensemble à la Compagnie Auvergnate de Navigation.

Durant le voyage, nous n'avons rencontré aucun problème d'ordre technique.. Le vent était de notre côté et le courant aussi.. Et la Loire, quoi qu'on pouvait en penser, ne contient pas de bancs de sable ni autres obstacles naturels qui auraient pu abîmer notre bateau ou pire encore, nous mettre en danger. Non non, la Loire est tout à fait praticable jusqu'à la limite de Montbrisson.. ! Malheureusement, comme on s'en doutait, impossible de contourner et d'aller au delà de Montbrisson, l'amont de la Loire est atteint et il y a même à ce niveau, un port naturel. Nous avons pu également rencontrer un autre port naturel qui est assez près finalement du Moulins. Il se trouve exactement à 2 nœuds nautiques vers le Sud de Moulins.

Ça c'était pour le côté découverte de ce voyage, maintenant du côté passagers.. C'est autre chose.. J'ai été fort déçu car nos Passagers s'attendaient à un voyage davantage touristique or ce voyage n'avait pas été organisé dans cette optique mais plutôt dans l'optique de les faire participer à une aventure inédite d'exploration à travers notre duché.. Il n'y avait donc pas d'escale de prévue et contrairement à ce que certains pensaient nous n'allions pas accoster à Montbrisson.. D'ailleurs, il n'y a pas de port à Montbrisson et de toute façon la Loire ne va pas jusque dans le village. Ce fut difficile de leur faire comprendre cela mais je comprends leur déception.. Mais après que l'information eut été assimilée et une bonne nuit réparatrice, la déception fit place à la bonne ambiance au mess autour de bons verres de toute sorte.

Je retiendrai de chacun d'eux quelque chose de positif.. Adèle, une Dame qui remuerait ciel et terre pour aider un ami dans le besoin au point même de prendre le premier bateau qui se présente pensant être plus rapidement à destination. Ensuite, Messire Rimaux qui semble être un passionné de la navigation au point de déménager pour habiter dans le village portuaire de Moulins. Je poursuis avec la Commissaire Androlyne que nous n’avons pas beaucoup eu le plaisir de croiser mais qui de part sa motivation ‘à bouger des montagnes’, nous a permis de réaliser ce voyage d’expédition.. Sans elle ce projet serait encore à l’état de vulgaires idées écrites sur un bout de parchemin. Puis nous avons la petite famille du Duc Silec.. C’est eux qui ont mis l’ambiance au mess et créé cette atmosphère chaleureuse de part leur rire et leurs anecdotes.. Et enfin, je termine par ma matelote qui fait, de mes voyages en bateau, une véritable bouffée d’oxygène, de plaisir et cela m’aide à garder chaque jour mon cœur d’enfant..

C’est la larme à l’œil que je terminerai en précisant que ma Matelote et moi nous apprêtons à nettoyer le bateau de fond en comble avant de débarquer en fin de journée en espérant vite remonter à bord pour de nouvelles aventures mais cette fois de vrais voyages touristiques avec escales dans différents villages traversés..

A la prochaine,
Jeannicolas, Capitaine de l'Ardent



_________________
Jeannicolas de Trazegnies
Notable de la Ville de Clermont
Affréteur au sein de la Compagnie Auvergnate de Navigation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Carnets de voyage, contez-nous vos aventures
» [HL/Nains - 1500 points] Carnets de voyage en Lustrie
» Carnets de voyage de stefro
» LES CARNETS DE VOYAGE
» L5R - Carnets de voyage & aquarelles de Mirumoto Masamune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Hall d'accueil :: Compagnie Auvergnate de Navigation Fluviale-
Sauter vers: