Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Navigator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ulyceduel
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 8025
Localisation : Aurillac
Date d'inscription : 03/05/2008


Niveau: 2

MessageSujet: Navigator   Dim 5 Déc 2010 - 16:10

Récapitulatif des accusations :

Accusé reconnu coupable d'Escroquerie le 27 novembre 1458

Citation :
En ce 25ème jour de octobre de l'an de grâce 1458, Messire Navigator comparait devant le Juge Sonia80200 présidant la Cour du Bourbonnais-Auvergne, et est mis en accusation par le Procureur Lanfeust de Troy, Duc de Souvigny, requérant pour le Duché du Lyonnais Dauphiné.

*Les gardes font pénétrer le prévenu dans la salle d’audience.
Le Procureur du Bourbonnais-Auvergne, le visage impassible, le regarde entrer et s'installer à la place qui lui est assignée. Sur un signe du Juge, il commence à lire d'une voix claire et posée l'acte d'accusation*

"Messire Navigator vous comparaissez aujourd’hui devant la cour car vous êtes accusé d'escroquerie selon les lois du Duché du Lyonnais Dauphiné en vertu du Traité de Coopération Judiciaire du 09 avril 1454. Je rappelle ici à la Cour la loi qui a été enfreinte :

o V.4.b.ii : Dépassement de la grille des prix maximaux
Voici la liste des prix maximaux à respecter obligatoirement dans le Lyonnais-Dauphiné. Chacun est en droit de faire ce qu'il désire en dessous de cette grille mais ne peut aucunement vendre à un prix supérieur sous peine d'etre accusé d'escroquerie, exception est faite aux maires qui ont la possibilité de vendre à 0,01 au dessus du prix maximal afin de réguler leur marché et qui peuvent vendre les ressources naturelles dont elles ne sont pas productrices au prix de leur souhait.

Blé : 12.85 écus
Bois : 4.20 écus dans les villes forestières / 4,5 dans les autres
Carcasses de cochons : 15.50 écus
Carcasses de vaches : 31 écus
Fruits : 10.2 écus
Fer :20 écus
Laine :12 écus
Lait :9.25 écus
Légumes : 10.2 écus
Maïs : 3.60 écus
Peaux : 16 écus
Poissons : 18,5 écus


Arrêté de la Mairie de Valence du 28/07/1456

En raison du prix de la miche de pain trop élevée, moi, Volverine dict le bourrel des c�urs brisés, prend l'arrêté qui suit :
"Il sera, un jour franc après cette déclaration, interdit de vendre du pain au dessus du prix de 6.55 écus.
De même, le sac de farine ne devra pas excéder le prix de 15.35 écus
Tout contrevenant se verra poursuivi pour escroquerie."

Faict au chateau de Pierre-Scize le vingt et unième du mois d'juillet de l'an quatorze cent cinquante six.

* Le Procureur tend le dossier à l’huissier qui s'empresse de le porter au Juge et à la Défense : *

"Il est indiqué dans ce dossier :

Le 27 Septembre Messire Navigtor a mis en vente sur le marché de Valence du mais à 5,95 écus, quand le prix maximum autorisé est de 3,60, du pain à 7,60 quand le prix maximum autorisé est 6,55 et du blé à 17,50 quand le prix maximum autorisé est 12,85.


Vous trouverez en preuve la copie inventaire des preuves."


Preuve 1 : Certificat de la mairie : http://i22.servimg.com/u/f22/14/92/19/08/preuve17.jpg
Preuve 2 : Courrier de Musartine

Bonjour,

Vous avez mis en vente sur le marché de nom de la ville du pain à 7,60 écus, dont le prix maximum autorisé est 6,55, du mais à 5,95 écus, dont le prix maximum autorisé est 3,60, et du blé à 17,50 écus dont le prix maximum autrisé est de 12,85. Je vous les ai acheté pour en avoir la preuve. Tout dépassement de ces seuils est considéré comme de l'escroquerie. Les lois sont affichées en gargote dauphinoise, je vous invite fortement à les consulter; elles se trouvent en gargote (forum).

Je vous propose une médiation afin de régler cette affaire à l'amiable.

Vous retirerez de la vente le reste des produits délictueux, comme ceci:
Village> Marché > Vos ordres d'achat et de vente (onglet de droite) > Annuler

>Puis, vous pourrez racheter les produits que je vous ai acheté, que j'ai déjà remis en vente.

En cas d'absence de réponse d'ici 48 h ou de refus de coopérer, une plainte serait engagée contre vous.
Je me tiens à votre disposition pour toute information.

Cordialement,

Musartine, Sergent.

Preuve 3 : Dépôt de plainte :

Bonjour,

Vous n'avez pas daigné répondre à l'offre de médiation que je vous proposais.

Je vous informe que je dépose donc plainte contre vous pour escroquerie.

Vous serez prochainement amené à comparaître devant le tribunal.
Je vous conseille de répondre à votre convocation sous peine de risquer une forte amende.

Musartine, Sergent.

Preuve 4 : Assignation à résidence : http://img594.imageshack.us/img594/9080/arrestationnavigator.jpg



*En ayant terminé avec l'acte d'accusation, la Procureur s'adresse plus particulièrement à l'accusé afin de l'informer de ses droits*

« Vous avez le droit de rester en liberté dans n'importe qu'elle ville du Bourbonnais Auvergne jusqu à la fin du procès. Cependant, il vous faudra informer le maréchal dans la ville où vous vous trouvez si vous décidez de sortir de la cité en indiquant quelle bourgade bourbonnaise vous désirez rejoindre.
Vous avez le droit de vous faire représenter, à titre gracieux, par un avocat du Duché , dont voici l'adresse :

* tend un parchemin à l'accusé*

http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=556&sid=dT5uece04xAKPmoUe4fC3Zegv

et voici un document vous expliquant le Corpus Juris Civilis (code en vigueur sur le territoire du comté du Bourbonnais Auvergne) et ses procédures:

*Tend un second parchemin à l'accusé *

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=15412&sid=dT5uece04xAKPmoUe4fC3Zegv

Si Votre Honneur le permet, nous pouvons maintenant entendre ce qu'à à dire le prévenu pour sa défense. »

Citation :
De: Dameisabeau
A: Lanfeust86
Posté le: 27 Oct 2010 17:01
Sujet: témoignage
Voici le témoignage pour l'accusation du lieutenant et maire de la ville Musartine dans le procés à l'encontre de Navigator


musartine a écrit:
Votre Honneur,

Je prend ma plume afin de vous décrire mon témoignage dans le cadre de l'affaire Navigator.

Le 27 Septembre 1458, Sire Navigator a mis sur le marché différents produits au dessus du prix maximum autorisés par notre coutumier et nos décrets municipaux, à savoir : du blé à 17,50 alors que le prix maximum est de 12,85, du pain à 7,60 alors que le prix maximum est de 6,55 et du mais à 5,95 alors que le prix maximum est de 3,60.

Je tiens à rapeller que le Sire Navigator était sergent de la maréchaussée quelques jours encore avant les faits. Il ne pouvait donc ignorer nos lois. Cependant, je lui ai quand même fait parvenir une proposition de médiation que le sire a purement et simplement ignorée. Je me suis donc vue dans l'obligation de porter plainte à son encontre.

Que le Très Haut vous garde,

Musartine,
Lieutenant de Valence.

Citation :
Expéditeur : Inracien d'Audigier
Date d'envoi : 31/10/2010 - 18:17:08
Titre : Re: Re: Demande à témoigner
Bonjour Messire Inrancien,

Pouvez vous me préciser si vous témoigner en faveur de la défense ou de l'accusation ?

En effet si c'est pour l'accusation c'est à moi de vous appeler, si c'est pour la défense c'est à Messire Navigator.

Respectueusement

Lanfeust de Troy
Procureur du BA


Ni pour l'un ni pour l'autre Lanfeust; mais pour la manifestation de la vérité. Ce que j'ai à dire est à la fois pour l'accusation et à la fois pour la défence. En tant que membre de la prévoté du LD, j'ai pu être témoin de choses qui sont liées à cette affaire et il est nécessaire d'en tenir compte pour que le jugement soit impartial.
J'ai en ma possession des courriers emmanant des deux parties.

Respectueuses salutations!!

inracien, lieutenant de prévôté du LD

Réquisitoire

Citation :
Votre honneur, voici le courrier reçu de la procure du Lyonnais Dauphiné.

*************************************
Conformément aux lois du Lyonnais Dauphiné et en l'absence de témoignage de l'accusé, nous Dame Isabeau De Hauterives, agissant au nom du Lyonnais Dauphiné, n'ayant entendu d'autres éléments pouvant intercéder en faveur du prévenu, demandons à ce que soit retenue dans cette affaire, la déposition du lieutenant Musartine, dûment assermentée.

Le contrevenant ayant enfreint les lois en vigueur, délibéremment et non par méconnaissances, de par son très récent ancien statut de sergent; nous en appelons à la sévérité du procureur Lanfeust pour réquérir au nom du Lyonnais Dauphiné.

Que justice soit faite.
*********************************

Votre honneur nous demandons donc la peine maximale de prison conformément aux lois du Lyonnais Dauphiné soit trois jours de prison.
L'accusé n'ayant aucun écu sur lui, aucune amende ne peut être demandée.

Enoncer du Verdict

Citation :
En ce vingt septième jour de novembre de l'an de grâce 1458, moi, Milyena Méricourt, Juge du Lyonnais-Dauphiné, au Nom de sa Grasce Thiberian Baccard et de son peuple, juge ce jour.


Messire Navigator, est accusé d'escroquerie, selon les lois du Duché du Lyonnais Dauphiné en vertu du Traité de Coopération Judiciaire du 09 avril 1454.
Et ceci pour avoir mis en vente sur le marché de la ville du pain à 7,60 écus, dont le prix maximum autorisé est 6,55, du mais à 5,95 écus, dont le prix maximum autorisé est 3,60, et du blé à 17,50 écus dont le prix maximum autorisé est de 12,85.

Rappel de la loi: V.4.b.ii : Dépassement de la grille des prix maximaux.

Moi, Milyena Méricourt, Juge du Lyonnais-Dauphiné, vais rendre à présent notre verdict.

Attendu qu'il y aie absence de témoignage de l'accusé.
Attendu qu'aucun autres éléments ne peut intercéder en faveur du prévenu.
Attendu que nous ayons la déposition du lieutenant Musartine, dûment assermentée.
Attendu que l'accusé fut sergent dauphinois.
Attendu que l'accusé aie enfreint les lois en vigueur, délibérément et non par méconnaissances.

Que justice soit faite.
*********************************

Votre honneur nous demandons donc la peine maximale de prison conformément aux lois du Lyonnais Dauphiné soit trois jours de prison.
L'accusé n'ayant aucun écu sur lui, aucune amende ne peut être demandée.


Les peines encourues en Lyonnais-Dauphiné pour trahison étant.

Citation:
VI.4.a.ii : Trahison
Peuvent-être requis selon la gravité du cas:
- de 1 à 10 jours de prison,
- et/ou une amende de 100 à 300 écus.
- et/ou bastonnade publique

Je vous condamne à 6 jours de prison

Que justice soit rendue.

DOSSIER CLASSE LE 5 DECEMBRE 1458
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Navigator
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Navigator
» ESTIM Manette Navigator Konix
» Fs navigator
» W40K-JDR "La Sombre Hérésie"
» ROGUE TRADER HORUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Bureaux publics :: Justice :: Casiers Judiciaires-
Sauter vers: