Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pascale.
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/08/2007


Niveau:

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Mer 5 Oct 2011 - 20:22

Le bonsoir d une voix masculine la sort de sa rêverie mélancolique, sourire acceuillant en regardant le sire, bien sûr qu'elle le connait!

Bonsoir sire!
Comment allez vous? avez vous des nouvelles de Miel?


Peut être est ce cela dont elle a besoin, de quelques paroles simples qui la ramènent vers son village..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 40
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 25/11/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Mer 5 Oct 2011 - 22:10

En début d'été, Rick avait reçu une invitation de sa sœur, lui annonçant qu'il allait être décoré de l'ordre du mérite auvergnat et là tout s’était alors bousculé dans sa tête. La première fois qu’il avait vraiment entendu parler de l’ODM et de son désir alors de faire entrer son épouse et Kory dans cet organisme vu le travail qu’elles faisaient dans l’ombre. Sa joie de les voir couronnées une fois qu’elles avaient été acceptés grâce entre autres au poème qu’il avait écrit pour chacune d’entre elles. La peste qui avait suivi la remise des médailles à ce moment là et qui restait gravé dans sa mémoire et surtout le poids du collier. Il avait pu soupeser celui de Tia lorsqu’elle en avait été récipiendaire. Mais ce n’était pas vraiment le poids du collier en lui-même qui pouvait gêner l’ancien forgeron de Montbrisson, ce qui le dérangeait le plus c’est le poids des responsabilités. Certes, certains ne se souciaient pas de ce détail et pour eux, cela n’avait de valeur que celui du métal. Ils passaient en coup de vent et encore le faisaient-ils tous dans les bureaux de l’ODM, tout comme ils passaient dans leur village une fois l’an pour récolter les étrennes. Aussi Rick avait vu avec plaisir la cérémonie repoussée pendant plusieurs semaines. Mais là, les pigeons étaient trop nombreux pour qu’il puisse ignorer la demande.

Et le doute était encore là, puissant et révoltant, angoissant et virevoltant. Et quand un prêtre a des doutes, où croyez-vous qu’il va ? Il va Le voir pour essayer de trouver des réponses. Essayer de calmer ses impulsions nerveuses et essuyer ses mains moites. Il avait tout de même amené Esteban et Patience avec lui pour le cas où il accepterait de se rendre. Il aurait voulu parler avec Sakura aujourd’hui encore mais elle devait être sûrement en mission avec son ordre. Le jeune homme entra dans la cathédrale, en ce matin de la remise et se signa avec l’eau bénite pendant que ses enfants avaient autorisation de se promener en silence, Rick y tenait, dans l’édifice religieux. Puis il s’installa sur un Prie-Dieu et commença à exposer ses doutes


Seigneur ! Toi qui m’a choisi pour être Ton serviteur et qui m’a demandé d’être humble comme tout religieux se doit de l’être, Toi qui a fait de moi l’homme que je suis et le père que je pense être à moitié, Toi qui m’as demandé de guider Tes Enfants vers Ta Lumière en leur parlant de ta bonne parole, aide-moi, moi qui suis dans l’ombre la plus totale ! Ce collier dois-je au final l’accepter ? Tu m’as appris à accepter ma condition d’humain et de serviteur divin, en acceptant ainsi le strict minimum pour vivre pourvu qu’Esteban et Patience puissent être heureux. Tu m’as appris à ne pas réclamer ce qui ne m’était pas dû et à travailler dans l’ombre, laissant rayonner ce qui préfère vivre dans la lumière même si parfois ils en oublient Ta Lumière ! Tu m’as appris à vivre sans les trois personnes qui me manquent le plus au monde et que je ne peux rayer de mon esprit, jour après jour, malgré mes vaines tentatives ! Tu m’as appris à pardonner ce qui n’est pardonnable et à donner même ce que je n’ai pas ! Mais Seigneur, Tu as oublié de m’apprendre à faire un choix !

Rick se leva et signe de sa nervosité commença à arpenter le chœur de la Cathédrale, surveillant du coin de l’œil que ses enfants ne sèment pas la zizanie ici.

Seigneur ! Crois-tu vraiment que je sois digne de ce collier et de cet honneur ? Seigneur crois-tu qu’il ne faudrait pas mieux le donner à une personne plus méritante que moi ? Mais d’un autre côté, si je refuse, n’offenserais-je pas Kory qui s’est débattu pour me donner ce droit ? Ne serais-je pas un mauvais frère si je refusais ? Ne serais-je pas un mauvais prêtre si je ne montrais pas l’exemple ? Et cet exemple, Seigneur, doit-il forcément être récompensé ? Donner pour son duché sans quémander une terre n’est-ce pas là la plus belle des déclarations d’amour ?

Rick se demandait à chaque nouvelle cérémonie nobiliaire pourquoi certains se voyaient récompenser au bout de deux petits mandats pour des faits totalement puérils alors que l’on ne les connaissait pas dans tout le duché alors que la vie d’étudiant ou d’artisan n’était pas non plus la plus à plaindre. Gypsie avait fait un geste magnifique qui avait touché le cœur du jeune homme et qui montrer vraiment son caractère. En pensant à cela, le curé se mit à sourire et se tournant vers la croix, il se mit à genoux

Merci Seigneur ! Tu viens de m’aider à savoir ce que je devais faire !

Puis appelant ses enfants, il se dirigea vers la sortie, le cœur léger. Il savait ce qu’il devait faire et surtout qui pouvait l’aider. Il se rendit donc dans la salle où devait avoir lieu la cérémonie et fut étonné de voir autant de monde. Il se demanda à ce moment-là, s’il n’y avait pas une offre alléchante faite par sa sœur, du genre pour toute personne venue, repartez avec votre poids en nourriture. Vu l’état des marchés auvergnats et en particulier celui de Montpensier, Rick se dit que cela pouvait être la cause de cet attroupement. Signe de tête à droite et à gauche, apercevant les membres de son équipe de soule ducale, avisant le capitaine des bûcherons qui n’avait même pas eu la présence d’esprit de l’inviter à sa cérémonie ni même lui annoncer. Le prêtre sourit en voyant aussi la présence de Khoryan son ami, qui se faisait remarquer ces temps-ci. Il se rapprocha de lui et la main sur son épaule, il lui dit

Merci Khoryan d’être là ! Ta présence me touche d’autant plus que je sais tes aspirations du moment et tes doutes !

Il aperçut ensuite sa cousine et alla la biser

Ma chère Cousine, tu as réussi à te libérer ? Tu as prévu une petite surprise pour aujourd’hui ?

Sourire en coin en envoyant sa pique à Carmen

Je plaisante ma cousine ! Merci de ta présence !

Petit ébouriffement sur la tête de son neveu et direction vers sa sœur qu’il embrassa fraternellement et serra longuement dans ses bras

Dieu a entendu mes prières et t’a ramenée vivante pour le moment ! Merci pour tout ce que tu fais ! Dis moi, je cherche Gypsie ! L’as-tu vue ?

Rick lança un coup d’oeil aux alentours et sourit en voyant Cham dans les environs, ainsi que son protégé, qui avait du mal à se fidéliser à l’Eglise de Montpensier, nouveau Bûcheron de l’équipe de soule. Il salua au loin ses amis bourbonnais Patrocle et Mamy Thib ainsi que Levio qui avait fait le chemin depuis Aurillac sans oublier la Duchesse et son Vicomte de mari. Il était peut-être un des seuls à ne pas avoir été ployer le genou devant elle mais Rick se fichait royalement des titres et pour lui, elle restait Sofio, la jeune femme qu’il avait marié dernièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 41
Localisation : Moulins, moulins
Date d'inscription : 07/08/2009


Niveau: 2

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 4:40

Le pigeon reçu l'avait un peu intriguée. "Encore?" s'etait-elle dit. Eh oui une autre ceremonie ou on ne connaissait pas l'heureux élu. C'est donc avec curiosité et cette fois vraiment invitée, que la brunette se dirigea vers la salle indiquée.

Devant la porte, Cris remit un peu d'ordre dans ses nattes qui comme a leur habitudes avaient une vie independante à sa volonté, et posant un joli sourire sur ses lèvres, plus pour cacher la timidité que lui provoquait la vue d'inconnus que par gaité, elle poussa la porte et entra. Un regard circulaire lui confirma ses craintes:


"Saperlotte, je connais personne" se dit-elle tout bas. Que faire? que faire? Petit sautillement d'un pied sur l'autre tout en calibrant si se sauver serait remaqué par quelqu'un ou si simplement rester dans un coin à observer serait le plus habile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sakurahime
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 16664
Age : 10
Localisation : Sémur en Bourgogne
Date d'inscription : 10/06/2008


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 6:13

En retard... oui il fallait l'avouer...
Peu surprenant remarquez pour celle qui se faisait rare en BA depuis plusieurs mois maintenant.
La faute à la guerre?
Oui, entre autre, mais pas que...
Plus d'explications?
Allez savoir...

Les missives étaient arrivées en masse, et c'était tout juste si elle avait eu assez de graines pour nourrir tous ces volatiles fatigués par le trajet.
La lecture l'avait laissée souriante, mais songeuse...

Allait-elle faire toute cette route?

Ben évidemment que oui, car c'était pour un ami cher à son coeur, un des plus anciens, un de ceux qui compteront toujours: Rick.

La route avait été longue et du coup, lorsqu'elle arriva, la Blanche ne pu que trouver une salle pleine d'invités.
Un peu déçue, la borgne se résigna: ce serait après qu'elle parlerait avec Rick sur ce collier qui, elle le savait, devait l'inquiéter et le faire douter.
Le seul hic c'était qu'après... il serait peut-être déjà trop tard...

Soupirant, elle entra, salua quelques personnes d'un hochement de tête, avant de s'installer contre un pilier isolé.

_________________

Grande Amazone de l'Ordre Royal de la Dame Blanche à l'Ecu Vert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
natafael
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6940
Localisation : Aurillac
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 8:17

Elle venait de passer deux nuits à la Chancellerie. Heureusement que son bureau était fort confortable.
De retour à Salers, un amas de lettres l'attendait sur son bureau.

Nata s'installa et les ouvrit une par une. Maréchaussée, Université, Ambassades, Lettres Privés...Tiens! Kory! Kory.., kory ..et encore Kory
Pensant d'abord qu'il s'agissait d'une missive au sujet d'Eléa, La Salers délaissa son bureau et tout ce qu'il y avait dessus à vitesse grand V
lorsqu'elle vit qu'il s'agissait d'une invitation en plusieurs exemplaires pour une cérémonie à l'ODM.

Ce n'était pas le moment d'etre en retard. Le changement de robe fut rapide, collier de l'ODM autour du cou, et comme d'habitude, une fleur fraiche piqué dans les cheveux, et hop, la voici partie!

Beaucoup de monde déjà dans la salle. Nata se glissa entre les invités en les saluant puis alla se placer près de Levio, son ami d'Aurillac

_________________

Natafael de Roserey, Vicomtesse de Salers, Dame de Paslières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sukhoi
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1421
Date d'inscription : 05/06/2010


Niveau: 2

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 10:48

Sukhoi se tourna vers pascale

Bonsoir sire!
Comment allez vous? avez vous des nouvelles de Miel?

Miel a ete blessée au combat vers angouleme et elle vient de repartir au combat...et vous dame pascale comment alllez vous

Sukhoi croisa ses bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascale.
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6078
Date d'inscription : 26/08/2007


Niveau:

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 11:12

Nouveau sourire de la blonde..LA question ou elle n a aucune réponse, peut être l évincer..

Souhaitons que cette guerre ne laisse pas trop de cicatrices à chacun d'entre nous..

Nouvelles arrivées qui l interrompent, le bruit courrait que l homme à l honneur serait Rick , son mérite ne faisant aucun doute pour elle qui l avait croisé, vu, aperçu à l oeuvre un peu partout dans le Duché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
korydwen
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 9887
Age : 30
Localisation : Dans les boutiques de couture
Date d'inscription : 14/03/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 19:13

Foule sentimentale. On a soif d'idéal. Enfin pour le coup ce n'était pas une foule sentimentale et puis pas sur que Korydwen apprécierait qu'Althiof soit en autant d'exemplaires, comment satisfaire un époux qui serait une quinzaine de personnes. Bref, il y avait du monde et Korydwen était ravie qu'ils aient trouvé un instant pour venir honorer Rick. Elle savait bien que son frère refusait bien trop souvent les honneurs préférant récompenser et aider les autres. Cependant, il fallait bien le récompenser et sortir les gens de l'ombre parfois, même si cela ne leur plaisait pas forcément.

Et forcément quand vous organisez, vous devez veiller au bien être des invités, et surtout veiller à ne pas faire de cérémonie trop guindée. Point de balais à l'entrée de la salle, les gens n'auraient pas besoin de se transformer en manche à balais. Souvenir de l'anoblissement de son Comte d'époux, misère que des coincés, que c'était triste, techniquement c'est joyeux, mais là c'était triste et Korydwen s'était fait suer, enfin heureusement que c'était rapide et joyeux pour Althiof, il avait festoyé ensuite. Eléa s'était faite remarquée parce que le jeune garçon qui portait les paniers n'était pas resté insensible au charme de sa chère enfant... Et bien entendu, la dame scrogneugneu avait tout rapporté à Al...

Bref, elle répondit donc à chacun des personnes s'approchant d'elle.

Bonjour Thib ! Je te remercie et te retourne le compliment ! Non, besoin de rien. Ne t'inquiète pas, les laquais veillent sur le buffet et les boissons.

Après Thib, c'était au tour de Patrocle.

Bonjour Patrocle. Ma foi, je suis toujours sur mes deux pieds, alors je n'ai pas à me plaindre.

Sourire aux lèvres, point encore blessée. Elle avait bien de la chance. Sourire à Fitz qui lui répond et de nouveau quelqu'un s'approche. Une dame qu'elle ne connaissait pas, elle avait lancé un bonjour et semblait naviguer entre les invités.

Bonjour dame !

Et puis des jeunes gens, une damoiselle et un damoiseau. Sourire, elle ne les connaissait pas, mais à leurs atours, des fils et filles de la haute. Et Malice qui arrive !

Bonjour Malice ! Non, tout va bien ! Tu n'es pas en retard et Rick devrait arriver ! Sauf si notre ami curé commencerait à avoir peur...

Levio pénètre à son tour dans la salle, mais silencieux, un petit signe de tête pour le saluer. Korydwen tient à se féliciter elle-même de ne point avoir allumer la cheminé, bien que le temps soit frisquet en ce début d'automne, le nombre de convive et les bavardages allaient réchauffer la grande salle. Et puis un autre homme, Benoit cette fois. Sourire aux lèvres, beaucoup avait pu se libérer. Cela faisait chaud au coeur, finalement, le duché n'était peut-être pas si vide, il fallait juste user de mots et d'encre, de missives... Ana arriva à son tour et Korydwen la gratifia d'un signe de tête. Et puis à sa grande surprise et surtout joie, Khoryan arriva, elle avait été un petit peu attristé de son départ de la prévôté. Jamais évident de voir quelqu'un partir, même si elle s'apprêtait à faire de même, pour des raisons cependant, différentes. Le consort entre également, signe de tête poli. Et sa belle-soeur Cham ! Blessée, elle avait tout de même pu venir. Korydwen se tourna vers elle et la serra fortement dans ses bras plus qu'heureuse et ravie de la voir.

Cham !!

Deux grosses bises collées sur les joues de la dame et Korydwen la regarde souriante.

Tu as repris des couleurs ! Comment vas-tu ? Ta convalescence se passe bien ? Et ta fille ?

Oui, beaucoup de questions, mais cela faisait bien trop longtemps qu'elle n'avait pas vu sa belle-soeur. Pascale arriva, discrètement, Korydwen lui fit un léger signe de la tête pour la saluer. Elle essayait de saluer tout le monde, se montrer polie et accessible surtout. Là était le but de la manoeuvre, elle n'avait jamais voulu de cérémonie coincée, préférant la simplicité du moment. Sukhoi, aspirant maréchal de Montbrison, sourire et hochement de tête respectueux. Et là, roulement de tambour.

Le grand, l'unique ! Le Rick s'approche ! Et forcément, comment ne peut-on pas sourire ? Sauf que son sourire s'effaça rapidement à mesure qu'il l'étouffait dans ses gros bras.


Kof kof kof ! Euh...

Avait-il compris ? Elle ne le savait, mais au moins elle était libre, heureusement que sa coiffure n'était pas sophistiquée, parce que sinon, elle aurait été décoiffée et aurait du quitter la salle pour se refaire une beauté embêtant son monde.

Tout ce que je fais ? Euh, ouais j'suis vivante. Sinon je ne serais pas là. Logique. Gypsie n'est pas encore arrivée, mais je ne doute pas qu'elle ne tardera pas !

Petit pincement au coeur, Gypsie lui manquait en chambre des nobles, c'est bien simple, depuis son départ, elle n'y disait plus rien. Perdre quelqu'un de cette valeur était dramatique pour Korydwen. Et puis Jazon aussi, valeureux guerrier, grand homme... Bref. Pensées joyeuses !

Et puis Cristas, une moulinoise de la prévôté arriva, Korydwen la salua discrètement et demanda à un laquais d'offrir un verre et à manger à la moulinoise, l'invitant ainsi à rester. Sakurahime était arrivée, suivie de près par Natafaël, grand signe de la main à ses deux amies.


Les arrivées semblaient s'être calmées, cependant, elle savait que d'autres arriveraient encore. Elle regagna son estrade et frappa du pied plusieurs fois pour attirer l'attention.

Mes dames ! Mes sires ! Mes damoiselles ! Mesdamoiseaux ! Bienvenue dans la salle des fêtes de l'Ordre du Mérite du Bourbonnais-Auvergne ! Merci d'être venu si nombreux en ce jour particulier pour un homme !

Mais avant de commencer la cérémonie à proprement parler. J'aimerai vous glisser quelques mots à propos de l'Ordre en attendant les derniers retardataires. Il y a une chose que je ne dis pas assez, j'en conviens et j'en suis donc responsable.

Mais sachez que chaque noble du Bourbonnais-Auvergne, maire, conseiller ducal, ecclésiastique ou membre de l'Ordre du mérite peut proposer un nom à l'ordre ! Un modèle de dossier à préparer est en libre service dans notre salle d'accueil. Cette salle est accessible par tous ! Donc si vous souhaitez quoi que cela soit, vous pouvez vous y rendre. Il y aura toujours quelqu'un pour vous y accueillir.

Elle marqua une pause et regarda en direction du buffet.

Buffet a été installé. Vous pourrez remercier notre généreux donateur, le Comte de Montfort l'Amaury qui a entièrement financé ce banquet pour éviter d'enfoncer les caisses du duché et laisser de quoi faire tourner le duché.

Sourire aux lèvres, Althiof n'était pas encore au courant, mais elle ferait passer la pilule. Qui a dit que Korydwen dépensait trop ?

Pour une fois, il est ouvert dès le début de la cérémonie, certains ont fait l'immense honneur de quitter leurs armées respectives pour venir honorer Rick, donc, ne les laissons pas mourir de faim après un si long voyage.

Elle parlait beaucoup, ouais, cela s'appelle meubler en attendant les derniers.

Cette cérémonie se déroulera en deux parties, une première sera réservée à la remise du collier de Rick. La seconde mettra à l'honneur, les disparus de l'Ordre.
Nous avions également un second méritant, messire Jr de Polignac, malheureusement à ce jour, il est toujours chez les moines. Dès qu'il en sortira nous organiserons une cérémonie en son honneur.


Claquement de doigt et le valet lui apporte de quoi boire, parce qu'elle a soif.

J'invite donc, Rick à monter sur scène.

Plus que quelques minutes et elle pourrait ainsi lui poser LA question !! Est-ce que les curés portent des colliers !!

_________________
Et les Ténèbres l'engloutir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
timothée.
Comère
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 17
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 19:33

Qu'est-ce que c'était que cette histoire ?! Il voulait le mettre de côté, Matthis avait eu aussi la missive, mais il n'avait rien dit à Timothée, parce qu'il ne voulait pas s'encombrer de son petit frère. Oui, parce que Matthis trouvait Timothée encombrant en ce moment. Timothée, lui ne se trouvait pas encombrant. Mais il est vrai qu'il n'avait pas les mêmes intérêts que son grand-frère. Matthis devenait un homme et endossait des responsabilités. Papa avait bien dit avant de partir que Matthis devenait l'homme de la maison. Devant veiller sur Timothée et Alexandre. Timothée avait demandé à Alexandre si il désirait venir. Mais Alexandre ne voulait pas, il disait qu'il y avait trop de monde.

Timothée gardait donc sa missive dans la main et se dirigea dans la salle des fêtes de l'Ordre du mérite. Il montra son invitation et expliqua au garde à l'entrée qui il était.


Merci messire de me laisser passer.

Il entra et se glissa dans la foule, l'avantage d'être de petite taille, l'on pouvait se glisser entre les gens, parfois les dames le poussaient, pensant qu'il voulait voir les dessous. Mais à cet âge, les filles c'est super trop nulle. Enfin, sauf la petite soeur qu'il aimerait bien avoir. Comme ça il pourrait lui apprendre des bêtises. D'ailleurs il se souvenait de la fois où il avait voulu l'an dernier entrainer Aurore dans la cuve pour écraser du raisin, son père, le père d'Aurore, avait empêché les bêtises. Timothée lui était content, son père le laissait se salir dans les cuves à raisins.

Il écouta le long discours de sa mère étant donné que c'est à ce moment-là qu'il était entré. Sa mère parlait bien et son père aussi, il espérait qu'il saurait lui aussi bien parler. Maman disait qu'il pouvait aller poser des questions et bien Timothée irait dans cette salle d'accueil. Il poserait sa question. Il l'avait déjà en tête. Il aperçut son grand-frère non loin. Il lui tira la langue, il fallait attendre la fin de la cérémonie pour aller lui arracher les cheveux.

C'était la première fois que Timothée allait voir une cérémonie de l'Ordre du Mérite. Il était heureux, en plus c'était son oncle qui était récompensé. Timothée se mit à applaudir son oncle pour l'encourager.

_________________
Je suis peut-être un personnage secondaire, mais j'ai ma propre existence et je ne suis pas la simple extension d'un personnage principal. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 19
Localisation : Clermont - Cournon d'Auvergne - Marigny - Mirefleurs - Montbrison - Montfort-L'Amaury - Neschers...
Date d'inscription : 12/09/2008


Niveau:

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 20:37

Matthis n'avait obtenu réponse de la duchesse, mais au moins, il avait été poli comme ses parents lui avaient demandé d'être, il se tenait sagement au milieu de cette foule d'adulte, soudain Patrocle arriva. Patrocle était un "vieil" ami à Matthis, ils avaient cherché ensemble des noms grecs dans la mythologie, c'est pour cette raison que Matthis l'aimait bien.

Je vais bien Patrocle. Je vous remercie bien.

Il s'éloigna ensuite, laissant les adultes entre eux, il cherchait des jeunes gens de son âge, il en trouva mais des plus âgés sans doute et ils étaient en train de conter fleurette alors Matthis allait les déranger. P'tre qu'il y aurait un bisou sur la bouche ! Ouais, bon, ce n'était pas non plus un spectacle, Matthis passa son chemin pour s'installer dans un petit coin où il pourrait bien observer la remise de collier. Son oncle l'avait gratifié d'une tendresse alors qu'il serrait sa mère dans ses bras, Matthis les laissa à leurs retrouvailles et partit dans son coin.

Mais alors que sa mère commençait à discourir il entre aperçut une tignasse de Timothée. Matthis se dirigea doucement jusqu'à la zone de trouble, il observa un instant son petit frère qui fixait leur mère, il semblait admiratif et en cela Matthis ne pouvait lui en vouloir. Il s'approcha de son frère et l'attrapa par la manche, bien entendu Timothée lâcha un cri de surprise avant d'être entrainer par Matthis.


Et ! Mais qu'est-ce que tu fais ici ? Maman ne t'avait pas convié ! Tu es trop jeune !

Matthis ne parlait pas très fort pour ne pas troubler la cérémonie et même si il grondait son petit frère, il était bien content de le faire. Matthis l'aimait bien, mais il aimait aussi quand son frère respectait les consignes et qu'il ne faisait pas sa tête de mule. Il devait tenir cela de leur mère.

Tu trouves Maman changée ? Tu penses qu'elle a des cicatrices ?

_________________
Papa : king
Maman : queen
Eléa : smurfin
Timothée : smurf
Moi : viking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rick
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 2718
Age : 40
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 25/11/2007


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 21:44

Kory semblait étouffer dans ses bras. L’avait-il serrer trop fort ? Il relâcha la pression de son étreinte et recula d’un pas pour lui sourire. Sa sœur lui confirma que Gypsie n’était pas encore arrivée et cela contrariait les projets du jeune homme. Déjà en tant que présidente de l’ODM, elle commençait à expliquer le pourquoi de la chose et telle une bête prise au piège, Rick qui n’avait pas trouvé sa porte de sortie en la personne de son amie clermontoise, regarda à droite et à gauche. Il recula d’un pas puis de deux et aperçut dans la foule, celle qu’il n’aurait jamais cru voir ici aujourd’hui. En deux enjambées, il fut jusqu’au pilier où la borgne se tenait installée.

Sakura ! Je suis tellement heureux que tu sois là ! Dis moi ce que je dois faire ?

Kory expliquait déjà les modalités pour entrer dans l’Ordre du Mérite et lui ne savait toujours pas ce qu’il devait faire. Bientôt, ce serait à lui de monter sur scène. Il le savait pour avoir vécu cela lors des précédentes cérémonies auxquelles il s’était permis d’assister. Rick avait été droit au but mais il ne pouvait se permettre de faire des tours et des détours. Aussi ne lui laissa-t-il même pas le temps de répondre avant de recommencer.

Je sais ce que tu vas me dire ! Tu vas me dire d’accepter ? Mais crois-tu toi qui connais mon passé, mon présent et mes aspirations futures que c’est ce que je dois faire ? Ce collier n’est-il pas contraire au côté humble de mon sacerdoce ? Ce collier n’est-il pas contraire non plus au fait que je sois un simple curé de campagne ? Ne devrait-il pas être destiné aux seules personnes qui oeuvrent pour leur duché ? Comme Tia ou comme Kory par exemple ! Comme toi aussi !

Rick essayait de se faire le plus discret possible alors qu’il laissait ses enfants rejoindre de leur côté leurs cousins Matthis et Timothée. Il n’osait pas formuler sa demande clairement mais pour lui, il ne comprenait pas qu’aux yeux de Kory, il pouvait être digne de cet ordre mais de l’autre ne pas être digne aux yeux du duché.

Crois-tu vraiment que c’est une bonne chose que j’accepte ? Il ne faudrait pas que ma sœur se retrouve embêtée par le fait qu’elle m’ait favorisée moi plutôt qu’un autre !

Le jeune curé se rappelait la lettre ouverte qu’il avait écrit à Petitrusse, au moment où il allait quitter son poste de Duc et proposer des noms pour le mérite. Comme il se souvenait aussi des personnes méritantes du temps de Lanfeust et qui étaient toutes originaires de Volcan ! Et là Sofio que ferait-elle ? Récompenserait-elle les personnes de son entourage ? Rick se triturait les mains à force de se demander ce qu’il devait faire. Les explications de Kory tirait sur la fin et le jeune homme apprit qu’il y aurait une pensée pour les défunts de l’ODM. Il ne put s’empêcher de penser à Tia. Qu’aurait-elle dit à ce moment-là ? Que lui aurait-elle conseillé ? Rick regarda son amie d’un air interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 3351
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 22:08

Deux pigeons coup sur coup... Encore un coup de l'ordre du mérite, ça. Bingo! Les deux parchemins déroulés avaient confirmé ses soupçons. Pas grand amateur des mondanités, Arthur décida néanmoins de s'y rendre, pour deux raisons. La première, la plus avouable, tenait à l'identité du célébré. Rick, ce grand passionné de soule, cet homme de coeur, toujours prêt à aider son prochain, et surtout, ce qui impressionnait le plus Arthur, ce personnage porté par une foi inébranlable. Et oui, ça pouvait étonner, mais cet aspect là de la personnalité de Rick, il l'admirait. Lui qui était perclus de doutes au sujet du divin ne pouvait que respecter la force qu'il fallait pour rester droit dans sa foi.

La deuxième raison qui l'avait incité à venir était moins avouable... En vérité, il gardait un très bon souvenir de la dernière cérémonie de l'ordre à laquelle il avait assisté, celle célébrant Anyenka. Là, au moins, on n'avait pas assisté à un truc morne et pontifiant... L'animation avait certes été impromptue, mais qui savait, peut-être qu'un incident du même acabit viendrait colorer un peu le spectacle.

Mais bon, c'était surtout pour Rick, quand même, hein...

Arrivé sur place, il découvrit, une fois n'étant pas coutume, qu'il était juste très en retard... Il se glissa donc discrètement dans le fond de la salle, salua quelques personnes, et attendit patiemment qu'un gueux vienne bouleverser le... euh... que Rick monte sur scène. Ce qu'il hésitait visiblement à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofio-de-Valmonte
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 4442
Age : 108
Date d'inscription : 14/10/2007


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 22:39

Les arrivées en masse dans la salle démontraient peut être que l'espoir résidait en Auvergne, les gens sortaient de chez eux, ou peut être par curiosité, mais si il ne fallait en faire qu'une de sortie, c'était bien celle la, surprise par l'arrivée de son époux , elle glissa sa main dans la sienne et la serra, lui chuchotant quelques mots à l'oreille , ravie de vous voir amour... avec un sourire qui en disait long, puis elle continua a saluer les personnes, encore plus étonnée de la présence d'Arthur, espérant qu'il n'avait point ramené la fameuse bière de Moulins qui faisait fureur dans les potins jusqu'en Armagnac et rameutait les touristes jusqu'à Moulins.

Puis la maîtresse de cérémonie prit la parole pour nommer Rick a l'estrade, les regards se tournèrent vers lui,attendant tous de le voir orné de la décoration.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eleonoredegrimwald
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Jeu 6 Oct 2011 - 22:46

Eléonore reçu une invitation en tant que professeur voie état, maçonnerie, en connaissance militaire de base ainsi qu'en tant que tribun.

Eléonore, avec curiosité était venu voir en quoi consistait "cette remise de collier", ne connaissant pas les modalités de ce mérite d'apparence si prestigieux de prime abord.

Souriant, elle attendit patiemment, regardant les invités voir si elle en reconnaîtrait pour commencer ou si on la reconnaîtrait éventuellement.

_________________
Prête à tout pour réveiller Montpensier!
Eléonore de Grimwald, pour vous servire. Bléicultrice, tisserande et tribun de Montpensier, disponible 24H sur 24 au besoin, juste à m'appeller et j'arriverai. queen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THIBANTIK
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 11015
Localisation : Bourbon/Nice
Date d'inscription : 28/07/2005


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 6:07

Après avoir discuté un moment avec Patrocle, son diacre Bourbonais, Thib voit arriver Rick et ses enfants.

Elle admire le curé qui continue de croire en Aristote après tout les malheurs qui lui sont arrivés. Il s'approche de Saku et on dirait qu'il la presse de questions,surement il se renseigne sur les modalités de la cérémonie.

Il serait peut être bien étonné s'il savait que le vote pour son obtention de collier a été l'un des votes les lus rapides et que tout les membres de l'OdM on voté en sa faveur a l'unanimité ! D'après ses souvenirs, ce fut l'un des votes les plus rapide, tout le monde étant d'accord pour récompenser le jeune homme et lui montrer par ces votes, que chacun dans le Duché voyait son travail et son implication et voulait le récompenser et l'encourager pour cela.

Manquait plus que Gypsie pour que la fête commence, Thib avait vu qu'elle devait partir en voyage et qu'elle avait rendu ses terres ... Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'elle n'oublierais pas de revenir en BA, car l'Auvergne sans Gypsie serait comme un morceau de fromage sans un godet de vin : il lui manquerait quelque chose .....

_________________

Merci pour ce magnifique travail et ce beau cadeau, mes plus beaux yeux XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sakurahime
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 16664
Age : 10
Localisation : Sémur en Bourgogne
Date d'inscription : 10/06/2008


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 6:17

Elle attendait patiemment que la cérémonie commence, songeant avec amertume à la route qu'elle devrait faire après, et l'absence totale d'envie de repartir... les siens lui manquaient, et cette guerre semblait ne pas vouloir finir et pire, ne pas vouloir désigner un vainqueur et un perdant.
Sa battre oui, mais contre des moulins à vent et pour un résultat que le lendemain venait effacer, cela avait de quoi épuiser, même les meilleurs de volonté. Mais bien évidemment elle ne se poserait même pas la question...
La Reyne l'appelait, son Ordre l'appelait, elle repartirait sitôt la cérémonie achevée.
Autour d'elle, les gens se mouvaient, s'interpelaient et papotaient dans la bonne humeur sans qu'elle ne s'en occupe, à mille lieux maintenant, jusqu'à tout du moins, qu'une tornade s'abatte sur elle sans crier gare:


Sakura ! Je suis tellement heureux que tu sois là ! Dis moi ce que je dois faire ?

Un oeil qui s'ouvre en grand, rond comme une soucoupe, avant de se plisser, annonciateur d'un fou rire contenu..

Bonjour Rick!
Je suis ravie de te voir aussi, j'espère que tu ne doutais pas de ma venue quand même?


Coup d'oeil soupçonneux à son frère en religion, au sérieux démentit par la petite lueur amusée qui le faisait briller.

Ce que tu dois faire? mai...

Je sais ce que tu vas me dire ! Tu vas me dire d’accepter ? Mais crois-tu toi qui connais mon passé, mon présent et mes aspirations futures que c’est ce que je dois faire ? Ce collier n’est-il pas contraire au côté humble de mon sacerdoce ? Ce collier n’est-il pas contraire non plus au fait que je sois un simple curé de campagne ? Ne devrait-il pas être destiné aux seules personnes qui oeuvrent pour leur duché ? Comme Tia ou comme Kory par exemple ! Comme toi aussi !

La menace du fou rire revint, et ce n'était vraiment pas le moment, car pour le jeune homme inquiet, le moment était important..

Crois-tu vraiment que c’est une bonne chose que j’accepte ? Il ne faudrait pas que ma sœur se retrouve embêtée par le fait qu’elle m’ait favorisée moi plutôt qu’un autre!

Menfin.... s'il voulait une réponse, il faudrait qu'il lui laisse l'opportunité de répondre...
Mais avait-il besoin d'une réponse en réalité? Sakura avait déjà acquis la conviction qu'au fond de lui, sa décision était déjà prise, il souhaitait en réalité être adoubé dans cette démarche, et elle était là pour cela, en tant qu'amie.
Lui posant délicatement une main sur l'épaule et fixant du printemps de son oeil celui du Montpensierois.


Rick... mon cher ami... aurais-tu oublié que bien que ma vie religieuse soit menée d'une façon totalement différente de la tienne, je porte moi-même ce collier?
En quoi être religieux t'empêcherait de le porter avec fierté? en quoi cela diminuerait l'humilité qui te caractérise en toute chose malgré tout ce que tu fais pour le bien-être de tes frères et soeurs?
Ne te rends-tu donc pas compte que toi aussi tu oeuvres pour le Duché comme tu dis? à ta manière... tu ne fais pas de politique, mais l'ODM ne récompense pas seulement les politiciens et ceux qui ont occupé des postes au conseil, et encore heureux!
Bien au contraire je dirai-même, normalement... l'ODM est fait pour les gens qui s'investissent sans rien demander en retour que d'être un peu écoutés et soutenus, l'ODM est fait pour exprimer la reconnaissance d'un Duché entier, et non d'une caste privilégiée, à ceux qui le méritent, et non seulement à un membre de cette caste privilégiée.
Tu veux un exemple? j'en ai un tout simple, une personne au parcours similaire au tien en ce qu'elle refuse de faire de la politique et s'investit sans rien demander au sein de son village de Thiers. Il s'agit de Lamalice. On ne peut pas dire qu'elle a été récompensée pour copinage ou quoique ce soit du genre...
Autre exemple: Sibille!!

Et si tu doutes, demande-toi ce que Tia t'aurait dit de faire.
Ne penses-tu pas qu'elle aurait été heureuse de voir que tout ce que tu fais pour les habitants de ce Duché soit salué?
Tu nous apportes de la joie au quotidien au travers de la soule et des animations que tu nous concoctes avec Kory et Clo, tu penses les plaies de nos coeurs et nos âmes par ton sacerdoce, tu t'investis dans ton village... enfin Rick... ne vois-tu pas? le Duché et surtout, ces habitants, te disent merci et te disent qu'ils t'aiment et qu'ils aiment ce que tu fais.
C'est pour moi une belle preuve que la voie que tu as choisi est la bonne.



Kory choisit ce moment pour monter sur l'estrade... il devrait bientôt se décider...
Comme un an auparavant, auprès d'une cheminée, lorsqu'il avait réouvert le bureau de la soule, elle lui prit les mains.


Nous avons tous nos façons de faire, nos façons d'être, mais elles sont toutes utiles et contribuent toutes à un ensemble plus grand que nous. Tu l'as bien compris, c'est pour cela que Kory t'appelle...
Ta place est là-haut Rick.
Et si tu crains ce que les gens peuvent dire parce que Kory est ta soeur... dis-toi que la haut, c'est l'intendante de l'ODM qui t'attend, nos ta soeur.
Maintenant va, ce collier tu le mérites au moins autant que nous tous qui sommes déjà membres de l'ordre, au moins!
N'ai pas de doute à ce sujet, celui qui dira le contraire aura affaire à moi.


Un sourire, une bise déposée sur sa joue, un petit coup de tête en direction de l'estrade signifiant "allez, vas-y".

_________________

Grande Amazone de l'Ordre Royal de la Dame Blanche à l'Ecu Vert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ivrel
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 11596
Age : 52
Localisation : RP et HRP : Clermont
Date d'inscription : 03/02/2006


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 7:16

Arrive en retard et s'installe dans un petit coin, près du buffet et se prépare à écouter la cérémonie... Rick l'a bien mérité ce collier !

_________________
Cardinal-évêque de Clermont
Co-fondatrice de la Manufacture du Luern
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
timothée.
Comère
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 17
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 8:41

Timothée observait sa mère, ne la quittant pas des yeux, cela faisait plus d'un mois qu'elle les avait laissé en Bourbonnais-Auvergne, contrairement à sa grande-soeur et son grand-frère, Timothée n'avait jamais subi la guerre et de séparations aussi longues. Lui, il avait été crée durant la dernière guerre de Bretagne, donc il était resté avec sa mère. Mais soudain sans qu'il ne s'y attende son frère l'attrapa par la manche, il ne l'avait pas vu venir pour le coup trop concentré qu'il était.

Wooooaaah !

Il mit subitement la main devant sa bouche parce qu'il venait de crier et donc de se faire remarquer. Comme toujours dirait Matthis, de toute façon c'était toujours de sa faute, c'était trop injuste. Lui qui était tout beau tout mignon comme son Papa. Les chiens de font pas des chats et autant dire que le mélange de Korydwen et d'Althiof. Et puis forcément, Matthis commença à la gronder, Timothée poussa un long soupire, c'est juste parce qu'il était le fils aîné et que Papa lui avait donné des droits sur Timothée et Alexandre. Alors Timothée cela l'énervait puisqu'il ne pouvait pas faire ce qu'il voulait. Et puis il était un peu jaloux de son frère.

Si ! Maman m'a convié ! Moi aussi j'ai eu la lettre !

Et de lui montrer la missive provenant de sa mère, un certain sourire aux lèvres. Heureux d'avoir moucher son frère, un point pour Timothée et zéro pour Matthis. Uppercut KO ! Essai marqué ! Taclé à la jugulaire ! Bien fait Matthis !

Et je ne suis pas trop jeune. J'ai 6 ans, maintenant.

Et puis après la pluie, vient le beau temps et une question de la part de Matthis, Timothée observa sa mère de haut en bas, la détaillant.

Changée ? Euh, tu crois qu'elle a un truc ? Moi je vois pas. Des cicatrices ? Non ! C'est Papa qui en a ! Tu sais bien c'est Papa qui a été gravement blessé et maintenant il est coincé à Limoges à cause du médecin que c'est un crétin. Il sait pas que Papa est le plus fort.

Mais alors qu'ils discutaient, deux tornades de la mort arrivèrent, enfin tornade, il n'y avait que le nouveau parce que Patience et Esteban étaient souvent plus sage. D'ailleurs Timothée se demandait si Esteban voulait toujours grimper dans l'arbre pour embrasser le soleil.

_________________
Je suis peut-être un personnage secondaire, mais j'ai ma propre existence et je ne suis pas la simple extension d'un personnage principal. batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nohell
Causant
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Bourbon
Date d'inscription : 08/09/2009


Niveau: 3

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 11:51

Après s'être remise de ses blessures contractée lors de la boucherie bourbonnaise à défendre sa ville, noHell ayant du retard dans son carnet de commandes avait pris la route pour Bourges y livrer ses tapisseries. Elle pensait à un aller-retour commercial de 4 jours et se retrouva à la tête d'une armée. Cette armée menée par un sieur de Bourbon lui semblait un bon moyen de rentrer sans risques. Tout au contraire, elle se réveilla au matin seule la hampe de commandement dans la main... Aussitôt elle la brûla et rentra seule à Bourbon où une lettre l'invitait à une remise de collier d'honneur. Ne sachant trop si elle y serait bien accueillie elle décida de s'y rendre tout de même.

Elle pénétra donc dans la grande salle illuminée où les senteurs du buffet se mêlant au effluves des parfums des femmes parées de leurs plus beaux habits l'étourdirent autant que le brouhaha des conversations rythmé par le cliquetis des couverts dans les assiettes et les tintements des verres qu'on entrechoquait en trinquant gaiement dans tous les coins.

C'est donc un peu sonnée qu'elle déambulait entre les groupes espérant croiser une connaissance. Mais petit à petit l'agitation ambiante se calma pour que tous reportent leur attention vers l'estrade où était invité à monter l'invité d'honneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THIBANTIK
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 11015
Localisation : Bourbon/Nice
Date d'inscription : 28/07/2005


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 11:56

Du coin de l'œil, Thib vit arriver Nohell. Elle la salua de loin, tout en pensant qu'il faudrait qu'elle aille la voir pour lui demander une tapisserie .....

Elle était contente de la voir revenue saine et sauve, mais elle avait aussi entendue quelques rumeur au sujet d'une armée ... Mais la Coba étant une grande muette, elle n'avait pas beaucoup d'élements pour connaitre tout les aboutissement de l'histoire

_________________

Merci pour ce magnifique travail et ce beau cadeau, mes plus beaux yeux XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthis
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 19
Localisation : Clermont - Cournon d'Auvergne - Marigny - Mirefleurs - Montbrison - Montfort-L'Amaury - Neschers...
Date d'inscription : 12/09/2008


Niveau:

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 18:11

Et forcément Timothée ne se laissait pas faire et répondait en lui montrant la missive, sans doute que leur mère ne s'attendait pas à ce qu'il la trouve et surtout à ce qu'il débarque au château de Clermont, mais la famille était toujours surprenante, sans doute pour cela que ses parents étaient toujours ensembles. Personne ne s'ennuyait dans cette famille et tout le monde s'amusait, du moins c'est ce que Matthis se plaisait à penser. Pas trop jeune, sourire aux lèvres du grand frère. Timothée serait toujours plus jeune que lui et tant qu'il pourra le taquiner, Matthis continuerait.

Bein oui. Changée. C'est une nouvelle robe.

Matthis pouffa de rire, mettant sa main devant sa bouche pour ne pas trop se faire entendre. Matthis imaginait déjà son père râler devant la somme que cette nouvelle robe avait du coûter. C'est qu'elle n'arrêtait jamais. Mais comme cela, sa maman, elle restait la plus belle de toutes.

Oui. Il a pas compris que Papa était le plus fort. On devrait lui envoyer un mot au médecin.

Concentration, pipelettes les fils Toggenburg-Marigny. Mais alors qu'ils se taisaient, leurs cousins arrivèrent. Patience la dame marguerite et Esteban le grimpeur d'arbre qui veut embrasser le soleil. Sourire aux lèvres et bien content de les voir. Matthis glisse ses mains dans celle de Patience et Esteban et en tant qu'ainé du groupe d'enfant les amène devant, s'excusant auprès des adultes, mais derrière ils n'allaient rien voir et c'était important pour les deux jeunes enfants de voir leur père récompenser.

Une fois bien devant l'estrade, Matthis lâcha les mains des deux jeunes enfants et les regarda en souriant, Timothée suivait derrière. Ils étaient bien devant, une vue impeccable s'offrait à eux.

Vous voyez bien Esteban et Patience ? Votre Papa va être récompenser pour tout son travail.

_________________
Papa : king
Maman : queen
Eléa : smurfin
Timothée : smurf
Moi : viking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gypsie
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 6519
Age : 13
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 27/12/2005


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 22:24

Occupée ailleurs, plein de choses à faire, de clés à trier, chercher celle de Jazon qui l'avait sans doute emmenée avec lui, là bas, à la guerre ; tant pis, le héraut attendrait ; missives à envoyer un peu partout, répondre à des choses impossibles comme faire des tapisseries pour quatre vingt écus, s'occuper des rapports de la maréchaussée, guetter la nuit, dormir le jour, espérer bientôt un avenir meilleur avec le retour de Jazon.
Complètement oublié la cérémonie de l'ordre du mérite, en plus celle donnée pour Rick.
S'en rappelant le matin même, comme le soleil qui foudroye les yeux, Gypsie s'apprête plus vite que jamais, fonce au château, tourne dans les couloirs et trouve enfin la salle des festivités où elle entre discrètement.
Evite surtout le regard de la chef qui va sans doute la foudroyer. Avec raison d'ailleurs.
De " rase-murs " on aurait pu appeler Gypsie aujourd'hui, qui se fraya un passage discret entre plein de gens occupés à écouter le parcours de l'heureux élu clamé par la marraine du jour Saku.
Mérité ce titre, ah oui, oh oui, largement mérité. Le Rick toujours disponible pour les autres, à l'église, à la soule, partout.

Même ses enfants étaient là, et Matthis semblait être maître de cérémonie.
Pour ne pas perturber le petit Marigny, Gypsie se tut, attendant la fin de l'annonce pour aller féliciter Rick, et saluer l'assemblée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban
Arrivant
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 22:40

Du haut de ses presque quatre ans, Esteban n’avait pas tout compris sur le pourquoi du comment de la chose mais aujourd’hui même si on était pas dimanche ni mercredi, on mettait les habits de fête. Papa leur avait dit à Patience et à lui qu’ils allaient à une grande fête où Tata Kory serait de retour. Le petit garçon ne s’était même pas aperçu qu’elle n’était pas là même si parfois il voyait un étrange oiseau qui venait les voir. Il avait bien vu mais n’avait pas fait le rapprochement. La seule chose qu’il avait compris c’est qu’il y aurait les cousins et qui disait cousin, disait sûrement Alexandre. Du coup, il fallait qu’il prenne sa soule avec lui. Certains avaient un nounours ou un doudou, lui il avait une soule comme objet fétiche et le maillot de soule de sa maman. Certes, il était bien trop grand mais c’était son doudou à lui.

Une fois arrivés dans la grande ville, tout le monde se rendit dans la Maison de Stote. Et comme leur père leur avait appris, ils purent s’amuser à l’intérieur mais en silence. Esteban comme sa sœur savait qu’on avait pas le droit de courir dedans ou de parler fort. C’était pas toujours facile mais c’était l’une des seules choses sur laquelle Papa il admettait aucune concession possible. Et comme à son habitude, Papa se mit à parler avec Stote, pendant que lui et Patience s’asseyaient sur un banc pour raconter des histoires ou répéter celle que Papa leur avait raconté la veille au soir pour s’endormir. Et Esteban se mettait à rêvait à la promesse que son papa lui avait fait quelques jours plutôt : à savoir les amener tous les deux pour voir des matchs de soule où il arbitrerait et aussi voir ceux de la ville où il jouait et dont il détenait le maillot 9, numéro de sa maman. Du coup, les enfants discutaient de cela, balançant les jambes dans le vide.

Rapidement, ils quittèrent la cathédrale pour se rendre dans une partie du château où les gardes les laissèrent entrer rapidement. Le petit garçon eut un moment de recul devant tout ce monde réunit qui attendait tous, la venue de leur papa. Esteban n’était pas du genre craintif mais là, il se blottit contre la jambe de Rick, pour ne pas le perdre dans la foule. Ils rejoignirent leur tante Kory qui eut le droit à deux bisous baveux et après une discussion, pendant que l’un partait d’un côté, l’autre partit dans l’autre sens. Les deux enfants furent un moment déstabilisés par cette séparation et ce fut la main de la petite fille de 6 ans qui le guida dans le sillage paternel. Et là, ils retrouvèrent l’amie de Papa qui était mystérieuse avec son ruban sur l‘oeil. Même qu’un jour, il aurait sûrement le même pour faire comme elle. Patience lui fit un gros bisou et se blottit un instant dans les bras de celle qui serait un jour sa marraine. La petite fille semblait beaucoup aimer Sakura car elle était l’une des rares femmes à côtoyer Rick, autrement que pour la messe. Et soudain, le petit Montpensiérois vit une tête qu’il aurait reconnu entre mille bruits et il se mit à courir derrière son cousin.

Esteban arriva, suivit par Patience qui ruminait contre son frère d’être partie si vite alors qu’elle serait bien restée dans les bras de sa marraine
.

Jour This ! Jour Timoée ! Il est loup Aléssandre ?

Il regardait bien à droite et à gauche pour savoir s’il le voyait. Mais vraisemblablement il n’était pas encore là. Déjà Matthis s’occupait d’eux alors que Kory parlait de leur papa. Et en grand chevalier, il réussit à leur procurer deux places de choix devant le podium.

Vous voyez bien Esteban et Patience ? Votre Papa va être récompenser pour tout son travail.

Le petit garçon sourit à son cousin pour le remercier et puis de cet air que les petits garçons prennent sérieusement pour parler parfois

Oui Papa, y cravaille trop dur et trop longtemps ! Et ça c’est pour que Maman elle soit contente sur le Soleil et qu’elle fasse plein de places sur le Soleil pour tout ceux que Papa il aide.

Pour le fils du curé, il voyait les choses de manière assez amusantes. Son papa envoyait les gens gentils sur le Soleil à sa maman et elle, elle passait le balai sur l’astre solaire pour le nettoyer et le rendre brillant et en même temps, elle faisait tomber les méchants du Soleil sur la lune en leur mettant le balai dans le dos. C’était en fait, un peu comme à la soule où Papa faisait la passe à Maman qui marquait l’essai et poutrer les méchants. Il avait pas encore tout compris comme elle faisait son choix mais il savait que plus il y avait de personnes et plus le soleil brillait. Et plus il brillait et plus sa Maman pouvait le voir depuis les nuages. Par contre, il se disait que si ça continuait à force d’y avoir trop de monde, sa maman n’aurait plus le temps de les regarder. Il se gratta la tête et se tourna vers Matthis

This, tu sais tout toi pas vrai ! Tu crois que papa il devrait moins travailler et envoyer moins de gentils méchants sur le Soleil ? Parce que s’il fait trop de passes de soule à Maman et qu’elle ait obligée de tous les poutrer sur la lune, ben elle pourra plus me regarder. Tu crois pas que c’est pas vrai This ?

Son regard se mit à s’embrumer légèrement

Après, moi même que je pourrais plus grandir si elle me regarde pas parce que sinon elle me verra pas grandir donc faudra que je m’arrête de grandir non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea de Marigny
Crieur public
avatar

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 20/02/2011

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Ven 7 Oct 2011 - 22:57

Deux galops du Berry, trois du Limousin, Elea se faufila entre les membres de la noble assemblée, comme si tout ceci était naturel. L'oncle Rick.. missive reçue, elle avait pris le premier char à boeuf trouvé, (ben oui en limousin z'ont plus que ça comme moyen de locomotion ! ) et s'était précipitée (à la vitesse du boeuf limousin moyen) en Bourbonnais Auvergne pour la remise de l'ordre du mérite. M'man étrenait une robe neuve magnifiqueeeeeeeeeeeee et les frères avaient un peu grandi. Le cheveu un peu long au goùt de la jeune fille. (ben oui .. j'ai bientôt dix ans .. et j'grandis vite !! qu'on se le dise ! ).

Ébouriffant la chevelure de ses cadets, elle se fraya un passage jusqu'aux premiers rangs. Sagement, elle écoutait le discours de sa mère, lorgnant ses frères du coin de l'œil. Sage .. Elle était devenue lamentablement sage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitrusse
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 19206
Age : 13
Localisation : Clermont
Date d'inscription : 20/12/2005


Niveau: 4

MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   Sam 8 Oct 2011 - 4:37

Petitrusse entre discretement dans la salle et cherche du regard une personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [4 Octobre 1459] Est-ce que les curés portent des colliers ?
» Rapports du Conseil Comtal sous le règle de Prunille de Cianfarano (août 1459 - octobre 1459)
» rebelote pour Jade Octobre 1459
» 15 octobre 1459: fête pour Jeanjacob et Laurens de Gilraen
» Programme des élections Ducales Dauphinoises d'Octobre 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Hall d'accueil :: Salle des Festivités :: Salle des Fêtes de l'Ordre du Mérite-
Sauter vers: