Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Guerre contre la Bretagne et l'Anjou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadex
Connaisseur
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 11
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 31/03/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Guerre contre la Bretagne et l'Anjou   Mar 10 Avr 2007 - 13:06

J'ai commencé l'archivage un peu tard et je ne peux commencer ce sujet qu'avec le retour des soldats en Auvergne et ce qui s'en suit.


Vendredi 23 Mars 2007 11:52 pm Missive de Touraine pour le Duc Tixlu

oya a écrit:

Un pigeon militaire fort fourbu vint se poser sur le rebord de la fenêtre du bureau ducal. Il est las.. las de ces aller-retours trop fréquents entre le château et le campement militaire ou sont basés les soldats auvergnats, mais il a signé.. de son bec et doit donc accomplir toutes missions qui lui sont dévolues par ses supérieurs.. avec honneur

Il toque donc avec vigueur dans le panneau de vitre qui le sépare de l'homme qu'il voit assis devant son bureau.. une plume a la main, griffonnant sur un parchemin.. toque et toque jusqu'a ce que l'homme releve la tête, l'apercoit et le fasse entrer.

Prenant le petit cylindre a sa patte, l'humain se rassoit et commence a lire:


Mon cher Tixlu, cher Duc

Je vous écris de Tours pour vous donner des nouvelles de cette affaire des pains entre quelques uns de nos soldats et le prévot de Touraine, maintenant Duc.. Messire Darkofdragon.

Vous connaissez maintenant les bases et les tenants de cette histoire.. je sais que vous avez mandé aux diplomates auvergnats d'essayer de regler de la meilleure facon qui soit cette histoire un peu ridicule mais qui est devenu maintenant si énorme..

Malheureusement notre diplomatie, aussi excellente soit-elle n'a pas pu faire changer d'avis l'homme que nous devons maintenant appeler le Duc de Touraine.. aucune excuse n'a été émise de sa part, les pains furent rendus a nos soldats malheureusement pas par lui.. mais par d'autres tourangeaux désireux de garder l'amitié entre nos deux duchés

Il faut comprendre, Tixlu, que les habitants tourangeaux souhaitent de tout coeur demeurer nos alliés.. et amis.. et que la faute d'un seul homme ne doit pas rejaillir sur un peuple..

Donc, votre ami, mon époux.. apres une discussion avec Darkofdragon sur les hautes murailles de la ville..lui a sommé de nommer ses témoins pour un duel qui aura lieu demain et qui lavera l'affront fait au duché du Bourbonnais Auvergne

Vous pouvez imaginer mon inquietude, malgré l'énorme confiance que j'ai dans les qualités de combattant de Barbu, je vous manderai donc de prier pour lui demain

Acceptez, cher Tixlu, mes respectueuses et chaleureuses salutations

Oya d'Azayes
Duchesse de Roanne
Baronne de Pierrefort
Dame de Durban-Corbieres


http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=221503



Tixlu a écrit:
Tixlu avait lu le message transmis par Oya... Ainsi donc Barbu avait
jeté le gant au Duc de Touraine... Bonne chose à la réflexion... Les voies diplomatiques ne semblaient avoir aucune prise sur l'individu. Certes la Touraine n'est pas Darkovdragon et n'a pas ses manières, mais Darkofdragon est la Touraine et laisser cette affaire non réglée serait prendre risque considérable pour l'avenir. Tixlu allait devoir traiter avec le Duc de Touraine à l'avenir, au sein de l'Alliance du Centre. Il fallait que cette affaire soit résolue. Le Jugement d'Aristote était de loin la meilleure solution.

Il rédigea donc une réponse qu'il envoya en Touraine par voie express...



Citation :
Ma Chère Oya, Cher Barbu, mes suzerains par Commières, chers Duc et Duchesse de Roanne,

Je vous remercie des informations transmises et vous apporte par la présente ma bénédiction quant à la tenue de ce duel. Les mots n'ont pu venir à bout du différend opposant notre armée et par la même votre Duc au Duc de Touraine. Puisque les griefs de chacun ne peuvent s'accorder et que Darkofdragon ne semble pas disposé à présenter excuses pour ses bravades à l'égard de nos soldats, j'entérine ce duel. Que le sang et la sueur lave l'affront.

Barbu est fort... Pourtant instructeur à la COBA et maître en techniques de combats, tant à l'épée que désarmé, je n'ai jamais à l'entraînement su faire fléchir le Roc qu'est le Duc de Roanne. Il représentera bien la puissance de notre peuple et de notre armée.

Vous trouverez avec ce parchemin un ruban que j'ai utilisé pour l'attacher. Il reprend mes couleurs, de gueule et d'azur pour le Bourbonnais Auvergne, mêlé de sable et d'or pour Commières. J'engage le Duc de Roanne à les arborer à son bras pour ce Duel. Ainsi serai-je présent en la lice et me battrai-je avec lui. Son honneur est le mien.
Je prierai pour son salut et sa victoire.

J'ai foi en la force du Duc, mais un conseil malgré tout... Barbu, mon ami... N'oublie pas ce conseil... A aucun moment ne lui tourne le dos ! Certes pas en combats, mais ni non plus dans les phases de ralâche.

Je suis de tout coeur avec vous

Thibaud-Xavier de Ludgarès
Duc de Bourbonnais Auvergne
Seigneur de Commières.


Dernière édition par le Mar 10 Avr 2007 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadex
Connaisseur
avatar

Nombre de messages : 906
Age : 11
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 31/03/2006


Niveau: 3

MessageSujet: Re: Guerre contre la Bretagne et l'Anjou   Mar 10 Avr 2007 - 13:14

Ven Mar 23, 2007 3:52 pm La Bretagne attaque

Alivianne a écrit:
Un message de la plus haute importance arriva :

Citation :

En ce jour de tristesse et d’affliction, nous Juliano di Juliani, représentant la Couronne de France et son Roi, avons le devoir de vous aviser d’une grave nouvelle.

Alors que la situation en Anjou se stabilisait, alors qu'un nouveau conseil temporaire composé d'angevins se met en place.
Voici que la Bretagne sans aucune déclaration de guerre préalable contre la Couronne de France, vient d’envoyer ses troupes à l'assaut de Laval et menace actuellement le Maine et l'ensemble du Royaume de France. Cet acte de rébellion entre un Grand Duché de France contre son Suzerain ne sera pas impuni!
La félonie et la traîtrise de ce geste dépassent les bornes de la noblesse et de l’honneur. Ces vils renégats ont par là même renié leurs serments et allégeances, et ont fondu comme des rapaces sur nos terres, sur nos frères et sœurs du Maine. Ne laissons pas leur soif de sang et de vengeance troubler la paix aristotélicienne.
Sujets de France, noblesse de France, Eglise de France, avec nous condamnons et luttons avec nos moyens contre cette barbarie.

A compter de maintenant, tout breton présent hors de son village de résidence est considéré comme suspect.
Le Grand Duché de Bretagne est dissout. La Bretagne perd ce jour son titre et sera dorénavant rendu à son rang de Duché.
Le Traité de Tours devenu caduque de part cette agression, le Royaume de France n’est plus tenu d’en suivre les clauses.

Au nom de Sa très Glorieuse Majesté, Lévan le Troisième, nous autorisons la guerre totale contre eux. Et appelons au ban tous hommes en armes de toute province.
La Couronne de France saura une fois de plus se montrer généreuse en terre et en biens avec ceux qui lutteront sous la bannière fleurdelisée contre les traîtres bretons.

Soyons solidaires, soyons courageux, ensemble soutenons la justice et l’ordre contre la barbarie.

Juliano Di Juliani
Grand Maitre de France




chevalerie a écrit:
A la lecture de l’affiche, Chevalerie qui venait à peine de rentrer se dit qu’il allait falloir repartir encore plus vite…

Pas le temps de rejoindre l’Aumônier…..Pas le temps de faire connaissance avec le petit Ferdinand et d’embrasser ses parents…Pas le temps de faire un coucou à Minlawa…Perd rien pour attendre celui-là….

Mais ce qui décevait le plus Chevalerie c’est d’avoir l’impression que La Pairie était surprise de cela…Comment pouvait on croire qu’ils allaient resté sans rien faire. C’était vraiment les prendre pour des idiots…

Les Bretons et les Angevins ont fait alliance avec les brigands les plus puissants du royaume. Mais par dessus tout ils ont osé négocier avec la perfide Albion pour la faire venir sur la terre de France. Pour cela il mérite de voir leur terre ravagé et que leur sang emplisse leurs rivières.

Ils profitent de la désunion de nos forces. Du trop grand orgueil de nos paires et des grands personnages du royaume. Ils profitent qu’au lieu d’allé unis au combat nos troupes avancent en ordre dispersées. Tant que cela durera ils nous rendront ridicule……

Ne prenons pas leurs terres qui seront ingérables car ils seront toujours plus nombreux à se rebeller pour s’opposer à nous. Ne cherchons pas gérer leurs châteaux si miteux que le vent s’y engouffre de partout !!!

Ravageons ! Pillons et brûlons leurs villes et cités ! Affaiblissons leur économie. Et ils viendront alors à la raison. Si nous les traitons comme un adversaire digne de ce nom nous serons perdant. Eux ne nous laisserons pas cet honneur !!!


juallia a écrit:
A Rennes.

- M'dame la Duchesse !
- De quoi ca y est ? Tu as des nouvelles ? Ils ont le Dagsit ?
- Non c'est pas ça...
- Dehors alors !
- Mais M'dame c'est important ! C'est une lettre du François qui circule dans la gargotte mainoise et dans d'autres gargottes... Un soldat me la envoyée par pigeon...
- Ah? Montre alors...

*Quand elle le lut, elle dut se retenir pour ne pas déchirer le parchemin. Elle bouillonnait.
En plus, il déclarait la guerre contre la Bretagne, mais il n'avait même pas eu la correction de lui envoyer un courrier pour la prévenir, alors que, elle, quand elle avait décrété l'état de guerre en Bretagne, elle l'avait averti personnellement...
Après s'être quelque peu calmée, elle prit sa plume pour répondre.*


Citation :
Au Duc du Berry-Champenois, le Sieur di Juliani.

Bonjour Messire !

Vous permettez que je vous réponde ? Je m'octroie ce droit, je ne puis rester impassible et le sourire aux lèvres face à tant de mauvaise foi. Après tout c'est coutume en Royaume de France de s'arroger des pouvoirs, et puisque selon vous nous sommes en Royaume de France... pourquoi ne pourrais je en bénéficier ?

J'ai parfaitement conscience de mes responsabilités en tant que Duchesse de Bretagne, dans la situation actuelle. Je les assume.
Je vous conseille d'en faire autant, d'assumer les votres.

Oh ! Bien entendu c'est de la faute des Bretons et des Angevins ! Ce sont eux les méchants...
Vous permettez que je mette quelques petites choses au point ?

Que dites vous de la troupe armée, menée notamment par les Pairs Dame Alivianne et Sieur Thierry, composée de nobles françois, qui a pénétré en Bretagne en début de semaine ? Alors que je rappelle les frontières de Bretagne fermées... N'est ce pas déclaration de guerre ?

Que dites vous des troupes de l'Ost qui se massent à Laval, à une journée de marche de Fougères ?

Que dites vous des "négociations" que vous menez avec ma délégation, Dame Aliéniore de Dénéré et Sieur Amalric de Brocéliande, au sujet des prisonniers, et auxquelles vous répondez de manière évasive ? Soit vous rejetez la responsabilité sur d'autres, soit vous remettez à plus tard, soit ... Mes diplomates me font parvenir des rapports réguliers, et il apparait que vous n'avez formulé encore à ce jour aucune demande de rançon ou autre à propos du Grand Duc par exemple. Oh pardon, j'oubliais la fameuse diplomatie françoise, dont la stratégie est de laisser durer, et attendre que la situation éclate, en culpabilisant et stigmatisant l'adversaire. Les négociations d'Angers furent d'ailleurs un bon exemple...

Il m'a été rapporté des propos que nombreux Pairs auraient tenus, en privé -ben oui, en public, il ne serait plus possible de faire l'innocent par la suite...-, à l'encontre de la Bretagne. Que vous allier la raser. Que vous alliez l'anéantir. Et j'en passe.
Je connais vos intentions depuis le début. Et vous n'aviez pas attendu notre excursion dans le Maine, pour projetter de déclarer la guerre à la Bretagne.

A propos de notre visite dans le Maine... Notre seule intention est de récupérer les prisonniers. Nous avons été informés que le Sieur Myrlin était retenu dans un camp aux portes de Laval. Nous y sommes donc allés. Les "négociations" trainent et les bretons sont impatients de récupérer leurs compatriotes...
Si j'avais vraiment voulu prendre Laval, j'aurais envoyé beaucoup plus d'hommes, rassurez vous, l'armée bretonne ne se limite pas à 6000 hommes...
Le Grand Duc de Bretagne, le splendide Gomoz Ier de Penthièvre, est au Louvre m'a-t-on dit. Méfiez vous le Maine est sur la route du Louvre...

"Voici que la Bretagne sans aucune déclaration de guerre préalable contre la Couronne de France"
La Couronne de France avait-elle déclaré la guerre à la Bretagne lorsqu'elle captura le Grand Duc de Bretagne, la Chambellan et autre membres de la délégation diplomatique envoyée à Angers ?
De plus, il me semblait vous avoir personnellement prévenu que la Bretagne était en état de guerre...

"[...]vient d’envoyer ses troupes à l'assaut de Laval et menace actuellement le Maine et l'ensemble du Royaume de France."
Je pense que vous avez oublié de parler de toutes les menaces dirigées contre la Bretagne depuis trois mois au moins, par le Royaume de France.

"Cet acte de rébellion entre un Grand Duché de France contre son Suzerain ne sera pas impuni!"
Il faut savoir... La phrase précédente disait que nous n'appartenions pas au Royaume de France...
Outre cette contradiction, depuis quand appartenons nous au Royaume de France ? La Bretagne est indépendante et l'a toujours été depuis la nuit des temps. Aucun Duc de Bretagne n'a prêté allégeance au roy de France. Donc avant de proclamer la Bretagne comme appartenant au Royaume de France, il faut déjà qu'existent des liens de vassalité...
Mon seul Suzerain est le Roy de Bretagne, le grand Gomoz Ier de Penthièvre. Je ne me suis pas rebellée à son encontre.

"La félonie et la traîtrise de ce geste dépassent les bornes de la noblesse et de l’honneur."
C'est vrai que nous n'avons pas les mêmes valeurs de l'Honneur et de la Noblesse et que tous ceux qui ne baissent pas la tête devant vous sont félons et traîtres...

"Ces vils renégats ont par là même renié leurs serments et allégeances"
Comme je l'ai dit précédemment, encore faudrait-il qu'il y en ait...
Aucun Breton n'a renié le serment qu'il a fait à la Bretagne, au Grand Duc, aux Ducs de Bretagne et à la mémoire de notre Sainte Reyne Nathan...

"Ne laissons pas leur soif de sang et de vengeance troubler la paix aristotélicienne."
Vous êtes bien prompts à l'invoquer alors que vous avez attaqué Angers un dimanche, jour saint...

"A compter de maintenant, tout breton présent hors de son village de résidence est considéré comme suspect."
Ce n'était pas déjà le cas en partie ? Les frontières mainoises ou normandes étaient fermées et les bretons présents mis en procès...
Ah non pardon, j'ai mal lu votre phrase... Je n'avais pas décelé la nuance de premier abord... Vous souhaitez maintenant interdire aux bretons de voyager, même à l'intérieur de la Bretagne ?
Et de quel droit donc ? Je suis la seule habilitée à décider pareille mesure.

Moi, Juallia de Dénéré, Duchesse légitime de Bretagne, élue par le Peuple de Bretagne, vassale du Grand Duc de Bretagne le magnifique Gomoz Ier de Penthièvre, déclare donner autorisation de libre circulation aux Bretons à l'intérieur de la Bretagne.

"Le Grand Duché de Bretagne est dissout. La Bretagne perd ce jour son titre et sera dorénavant rendu à son rang de Duché.
Le Traité de Tours devenu caduque de part cette agression, le Royaume de France n’est plus tenu d’en suivre les clauses."
Dois-je vous rappeler que le Traité de Tours était déjà caduque ? Que le Royaume de France n'en a jamais suivi les clauses ?
Vous le remettez en cause ou vous le déclarez valide à votre guise... Selon cela vous arrange...

La Bretagne a toujours été indépendante et le sera toujours.
Par votre courrier, vous prétendez le contraire. Soite... Mais j'aurais pensé qu'un homme de votre intelligence aurait eu la décence morale d'affirmer que ce qui peut être étayé...
Au contraire, vous exigez, sans preuves. Ou alors vous sortez un tissu de mensonges.
Et c'est avec telle couverture que vous comptez mener votre peuple au carnage ? Pourrez vous encore vous regarder dans une glace après ces massacres ?
De plus, une guerre initiée sur des mensonges et lancée uniquement pour le profit de quelques puissants sera toujours vouée à l'échec car elle ne permettra jamais d'obtenir l'assentissement des populations. C'est la pensée d'un sage, puissiez vous vous en inspirer...

"La Couronne de France saura une fois de plus se montrer généreuse en terre et en biens avec ceux qui lutteront sous la bannière fleurdelisée contre les traîtres bretons."
Toujours des promesses... On peut remarquer aussi la mentalité vénale de la société françoise... Promettre des terres et des biens en échange d'aide... Les Bretons ont la fibre patriotique, eux, et se mobilisent pour la défense de leur Pays, pas en échange de promesse de récompense. De plus où comptez vous donc prendre ces terres et biens ? En Bretagne je suppose... Vous avez donc prévu ce que vous projettiez de faire pour l'Anjou, que vous souhaitiez découper entre les provinces de l'Alliance du Centre ?
Il est également facile de promettre quand on a le soutien de Venise et que l'on profite de ses caisses sans fond...

"Soyons solidaires, soyons courageux, ensemble soutenons la justice et l’ordre contre la barbarie."
Tout est question de point de vue...
Les barbares ne sont-ils pas ceux qui font fi des règles les plus élémentaires de la diplomatie ?

Suite à votre déclaration et à votre comportement, qui est tel celui d'un autiste, il apparait qu'il n'est plus utile de dialoguer avec vous de quoique ce soit. Vous ne représentez pas pour nous un interlocuteur digne de confiance et d'intérêt.

Sur ce, je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps... Vous avez un pays à ravager et des troupes à embrigader...

E Roazhon d'ar Gwener 23 a viz Meurzh 1455
(Rédigé à Rennes le vingt-troisième jour de mars mil quatre cent cinquante cinq)

Juallia de Dénéré,
Dukez Breizh - Duchesse de Bretagne.
Chancelière et Officier Grand-Ducal de Gomoz Ier de Penthièvre, Roy de Bretagne.



*Elle ordonna encuite que sa réponse fut recopiée et placardée aux côtés de toutes les copies de la lettre du Pair*


chevalerie a écrit:
Lire une Dénéré était toujours un plaisir pour Chev. Il regrettait que Paquerette ne réponde plus à ses courriers mais il trouvait toujours performante l’arrogance de cette famille qui avait donné tant de femme de caractère à l’Anjou et à la Bretagne.

Chev nota un passage du texte de la Duchesse qu’il trouvait très intéressant. Il rapporterait cela à certains de ses amis…. Il semblait que les idées refusées à certains ne posaient pas de problèmes à de jeunes parents bien fringants si peu de temps après avoir accouchée…Quel bel exemple de notre manière d’aller au combat. Comme c’est bon d’avoir de valeureux alliés et d‘écouter sagement les ordres des grands…


Citation :
Que dites vous de la troupe armée, menée notamment par les Pairs Dame Alivianne et Sieur Thierry, composée de nobles françois, qui a pénétré en Bretagne en début de semaine ? Alors que je rappelle les frontières de Bretagne fermées... N'est ce pas déclaration de guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» Guerre contre les Troyens
» Vis à vis de -> Déclaration de guerre contre la Ligue
» [Maine] Nouvelles du Maine et de la guerre avec la Bretagne
» Lé gobz s'en vont en guerre... contre les zom'ra [1250 pts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Bureaux publics :: Archives de la gargote-
Sauter vers: