Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alphus (DCD)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cham
Intoxiqué par les RRs
avatar

Nombre de messages : 1237
Age : 47
Localisation : Montpensier
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Alphus (DCD)   Ven 5 Juin 2009 - 9:50

ACCUSE COUPABLE DE TRAHISON LE 18 AVRIL 1457

Citation :
I Enoncés des parties :

a) Fiche de l’accusé : Alphus

http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Alphus

b) Fiche de la victime : Mairie de Montbrisson


II Enoncé des faits :

a) Faits commis par l'accusé et la ou les victimes :
Le 28 mars 1457, une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie de Montbrisson (preuve 1). Cette révolte a été matée mais un des assaillants, Alphus, a été repéré par Eloane et Erickou, de garde avec la maréchaussée (preuve 2) et l'armée. Cet assaillant n’était pas seul et faisait partie d’un groupe qui s’est aussi révolté.

b) Procédure mise en place (présentée dans l'ordre chronologique) :

L'accusé a été assigné le 31 mars 1457 par le Prévôt Martymcfly. (preuve 3)


III Pièces et preuves :

Preuve 1 : http://img207.imageshack.us/img207/9356/defensemb280308.jpg
Preuve 2 : http://img13.imageshack.us/img13/4663/elowoe.jpg
Preuve 3 : http://img208.imageshack.us/img208/8497/assignationalphus.jpg


IV Enoncé de la ou des lois enfreintes par l'accusé :

LIVRE III : Code Pénal

Titre B : Des délits et crimes

Article 4 : de la trahison
Est appelée trahison tout agissement portant atteinte à la stabilité ou à l'intégrité du Duché ou de ses institutions.
La trahison est punie par des peines allant de l'amende jusqu'à la peine de mort.

Alinéa b
Tout complot et préparatif en vue de nuire à une personne ou une institution,toute révolte menée contre une mairie sans l'aval du conseil ducal ou contre le Château sans appui royal seront considérés comme trahison.

Première plaidoirie de la défense

Citation :
Alphus arriva dans le tribunal, il regarda les belles trognes qui lui faisaient face, tous pimpant, de bonnes têtes de vainqueur se dit �il.
Il les écouta débiter leur ramassis de conneries, puis lorsque on lui donna la parole il ouvrit la bouche et dit :

Alors pour où commencer, eh bien je vais commencer par le début, je me prénomme Alphonse Beauchastel dict Alphus pour les intimes, je suis issue d�une famille de paysan, nous étions 2 frères, fils d�un père alcoolique et d�une mère qui savait rien faire. Je suis le deuxième fils de cette famille, pas d�chance pour moi car je suis aussi le plus frêle et c�est ce qui m�a valu d�être envoyé en pension chez les moines à Bazas. Ben ouais vous comprenez, si on n�était pas assez fort ni intelligent pour semer un champs ou tondre un mouton ben on servait à rien.

Donc à 12 ans, hop chez les moines le Alphonse, et en plus à Bazas, y a mieux comme destination pour s�éclater�non ?
Alors à ce moment, je me dis Alphonse « t�es pas gâté dans la vie, ça va dure pour toi�..plus tard. »
Puis un jour j�ai appris la mort de mon frère, mort en Bretagne alors qu�il servait dans les troupes de celui que vous appelez votre roy��mort pour le royaume�.Fatche, engagez vous qu�il disaient !
J�ai décidé de partir du monastère où j�étais séquestré��foutu moines, pire que des geôliers ceux là !

Je suis donc parti en bretagne voir la dépouille de mon cher frère, et récupérer 2 � 3 trucs pour les amener à ma belle s�ur en Lyonnais Dauphiné.
Et connaissant un peu ma belle s�ur j�avais intérêt à lui ramener les trucs du frérot dard-dard.

Donc je pars direction Dié, je repasse par Bazas, prendre des affaires et de quoi manger et v�là qu�en chemin, j�me fais raquetter, j�me retrouve à poil, ni braies, ni écus ni miches de pains rien plus rien.
Habitué à mes coups de loose depuis que je suis né, je ne m�en fais pas plus que ça.

Je passe par les différents états de décomposition d�un être vivant �faiblitique / squelettique etc�.puis je rencontre une ch�tite dame qui me dépanne d�une miche de pain contre mon seul bien qui me restait : mon bâton.

Je reprends un peu de force et reprends ma route Bazas puis direction Dié et tiens je décide de passer en B.A., quitte à voyager autant le faire à fond.

Et j�atteris à Montbrisson, ville charmante aux premiers abords, et là je me dis « après tant de temps passer dans un monastère, j�ai bien le droit de gouter aux plaisirs de la chair ». Je tente 2 � 3 ouvertures, vling et vlang, rateaux sur pelles �. plus rencontre avec 2 femmes qui s�aiment�..et là c�est le drame��

Je bois, je me saoule en taverne et je retourne dormir dans la forêt car je n�ai pas d�argent pour me payer une chambre à l�auberge, et là je me morfonds, je me dis « Al�, t�es un naze, t�es un faible, une p�tite crotte, tu sers à rien et en plus tu plais pas, donc fais un truc de dingue, lâches toi, fais un truc de hérs et non de zro pour 1 fois��.

Je retourne en ville arrive devant la mairie, sors mon bâton, que j�vais pu me racheter ��je le sers très fort�..et je me dis intérieurement « Alphus, oublie qu�t�a s aucune chance, on sait jamais sur un malentendu ça pet marcher »
Et je me jette à l�assaut de vostre mairie,�..mais à peine arriver en bas des marches de la mairie, je marche dans une fiente de chien, et comme je n�ai jamais pu m�offrir de bottes, je glisse et me rétame comme une daube sur les marches et là 2 grincheux se ramènent et m�arrête��.et me voilà ici�.

Voilà toute mon histoire, donc pour résumé, à vos accusations de trahisons je réponds coupable d�avoir trahi ma belle s�ur en lui disant que j�arrivais demain à Dié
Par contre pour vos accusations de complots, alors là excusez moi , mais, j�ai comploter qu�avec moi-même�..cela ne s�appelle pas un complot mais un Simplot ou simplet comme vous voulez.
Donc ben voilà�..je n�ai rien d�autre à ajouter������.Ah si, quand pensez vous me libérer car ma belle s�ur m�attend et je risque de me faire taper, parce que je vais être très en retard.

Réquisitoire

Citation :
Le procureur écoute l'accusé attentivement au début puis de moins en moins pour finir par baîller aux corneilles...Il écoute ensuite le témoignage et s'adresse au Juge.

Madame le Juge, l'accusé ici présent nous aura bien diverti en nous racontant sa vie qui n'a rien à voir avec le procès. Comme le confirme le témoignage du soldat ici présent qui faisait une ronde, l'accusé a bien tenté avec un groupe d'assaillant de prendre d'assaut la mairie. D'ailleurs certains de ses compères sont également en procès. L'accusé avoue également être présent ce soir là ce qui concorde donc avec le témoignage.

En conséquence, je demande une amende de 50 écus à la ville de Montbrisson et trois jours de prison.

Merci votre honneur.

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
Alphus envoya une missive au tribunal, répondant à celle reçue de Mr MCFLY.

" Etant donné que l'accusation devait remettre son acte d'accusation sous 2 jours et que cela n'a pas été fait en temps et en heure, je ne vois ce que je devrais faire devant ce tribunal de charlatan.
Je me suis considéré comme innocent..... on pourra reparler de cet incident, un de ces jours quand je repasserais à Montbrisson.

Nota : vérifiez vos preuves quand vous inculpez des gens de crimes organisés"

Verdict rendu

Citation :
Dames, Messires, moi, Laure d�Orsenac dicte Princesselaure, Juge du Bourbonnais-Auvergne, rend à présent verdict dans cette affaire opposant Alphus au duché du Bourbonnais-Auvergne.

Levez-vous je vous prie.

De par les plaidoiries ici présentées par l�accusation,
De par la gravité des faits reprochés,
De par la révolte préméditée envers la mairie de Montbrisson, symbole et gardienne du pouvoir ducal,
De par les conséquences désastreuses qu�auraient engendrées cette révolte si elle avait aboutie,
De par l�affirmation que vous y étiez par le témoignage d�un de nos maréchaux,
De par vos mensonges, et votre obstination a nous croire naifs,

Par les pouvoirs qui me sont conférés, moi, Laure d�Orsenac dicte Princesselaure, déclare l�accusé coupable de Trahison et le condamne à la peine suivante, soit au paiement d�une amende 50 écus à la ville de Montbrisson ainsi qu�une mise en détention dans nos geôles clermontoises pour une durée de 3 jours.

Le greffier ducal vous contactera et mènera a bien l'échange et le validera ou pas.
Vous aurez alors un délai d'une semaine après que le Greffier vous aura clairement expliqué la procédure. Délai prolongeable si le Greffier l'accepte et si vous en faites la demande

Si toutefois, la décision de cette assemblée ne vous convenez pas, il vous est possible de faire appel à la Cour d�Appel du Royaume de France

Jugement rendu par Princesselaure, le 18éme jour d�Avril de l'An de Grâce 1457.

La séance est à présent levée

DOSSIER CLASSE LE 3 JUIN 1457

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alphus (DCD)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alphus (DCD)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Bureaux publics :: Justice :: Casiers Judiciaires-
Sauter vers: