Duché du Bourbonnais-Auvergne

Forum Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Déclaration du duc Silec - 19 août 1454

Aller en bas 
AuteurMessage
Aetha
Invité



MessageSujet: Déclaration du duc Silec - 19 août 1454   Mar 5 Sep 2006 - 16:33

1e et 2e page
silec a écrit:
Mesdames, messires du Bourbonnais Auvergne.

J’ai entendu pendant plusieurs jours vos manifestations devant mes fenêtres pour la grâce de Themisladouce.
J’ai a plusieurs reprise voulu venir vous voir mais une affaire bien trop importante m’en a empêché.
Maintenant que cette affaire est en cours (je vous en parlerais après) je peux vous exposer clairement ma position

Comme je l'ai dis lors de ma déposition au procès « je laissais faire la justice »

Trollfarceur a appliqué les lois qu'il jugeait bonnes en son ame et conscience en absence de loi claire à ce sujet deux lois peuvent être prises et interprétées :

Article 2:
Tout citoyen refusant de se soumettre à une décision du conseil Ducale se verra considéré comme traître.
La trahison dans ce cas précis est punie d'ostracisme.

Article 7:
Tout maire abusant de ses droits et pouvoirs sera considéré comme haut traître.
La trahison dans ce cas est punie par une déchéance du statut de maire, par une amende et par une peine d'emprisonnement dont, la durée sera laissée à l'appréciation et à la clémence du juge.

Les deux articles de loi sont flou sur ce point et sur d'autre comme tout texte de loi qui est a l'appréciation du juge

Ce qui veut dire clairement qu'en aucun cas je gracierai Themisladouce
À elle d'aller en appel si elle considère que la justice n'a pas été convenablement rendue.

Maintenant venons en à cette affaire qui m’a pris de mon temps et beaucoup de temps d’autres personnes.
J’ai appris par des renseignements fiables et sûr qu’il se préparait en secret au bourbonnais un rassemblement de personnes influentes de notre duché qui souhaitaient proclamer l’indépendance du bourbonnais.
Apres envoi d’un messager à la cour du Roy j’ai eu sa réponse qui est catégorique :
Il est nullement question de séparer l’auvergne du bourbonnais.

En conséquence de quoi, je considère que ces personnes se rendent coupables envers le duché du simple fait de fomenter, en désaccord avec les instances royales, contre le duché.

J’ai donc demandé au vu des preuves que l’on m’a fourni, au connétable, au prévôt des maréchaux ainsi qu’au procureur d’arrêter et de mettre en procès ses gens afin que la justice fasse son œuvre.

Fait ce jour 19/08/1454 au château du Bourbonnais Auvergne par son duc Silec de Mercoeur d’Auvergne.
Ninjaturtel a écrit:
Ninja ecouta la declaration du Duc, content pour certaine chose, peut etre moins pour d'autre, ou alors peut etre en desaccord, bref son avis etait fait et le verdict rendu. Mais qu'allez etre la suite...

En tout cas, la cour du Roy avait donné bon verdict, et un sourire en echappa.
Gypsie a écrit:
Gypsie écoutait avec attention le Duc,

Elle ne fut pas étonnée de sa décision quant au sort de Themis ; le peuple pouvait bien manifester pendant des jours, le duc ne changerait pas d'avis ; qu'à cela ne tienne, Themis ira faire appel, comme prévu.

Puis elle entendit la suite et fut perplexe ; elle se demanda de quoi elle pouvait être coupable, elle et ses compagnons ; les faits reprochés n'étaient que des idées, non passage à l'acte. Aucun coup d'état prévu, que du pacifisme ; quel pourrait bien être le chef d'accusation contre des habitants du Ba qui n'agissaient que par intérêt pour celui ci.

Elle espérait que plus personne n'envisage une amélioration, que plus personne n'espère une meilleure qualité de vie en Auvergne, car tout ceux qui pensaient avenir, risquaient la prison.

Ainsi le duc déclarait coupables, sans qu'il y ait eu procès, tous ces gens qui n'avaient jamais pensé au mal du duché.

Tixlu a écrit:
Tixlu écouta la déclaration du Duc. Il pensait également que la justice ne devait pas être désavouée par autre chose qu'une juridiction d'appel.
En outre, il attachait par principe une importance cruciale à ce qui a trait à la fonction et à la responsabilité des élus.
En conséquence, il n'accordait aucune excuse au Sieur La_Taupe_du_Marais qui avait bafoué son rôle de Cac, et, même dans une moindre mesure, il jugeait opportun d'interdire l'accès à une fonction d'élue à Thémisladouce qui avait violé la loi martiale alors qu'elle était maire.

Soit on considére que les lois sont faites pour être respectées et on en assume les conséquences, soit on considère qu'elles sont modulables suivant qu'on estime avoir de bonnes raisons de les contourner et c'est la porte ouverte à tous les abus.

Il connaissait le débat sur la légalité du jugement. Il trouvait du coup salutaire que le pourvoi en appel puisse préciser la règle de droit à suivre.
philoli a écrit:
Philoli écoutant la déclaration du duc fut interpellé par la phrase

SILEC a écrit:
Comme je l'ai dis lors de ma déposition au procès « je laissais faire la justice

car sa mémoire fit le lien avec le témoignage du Duc lors du procès de Thémis

SILEC a écrit:

Mesdames messires de la cour
Je me pressente devant vous pour évoquer simplement les faits en aucun cas je donnerai ici une quelconque recommandation que cela soit clair.
Je ne m’interposerai en aucun cas en la justice de ce duché.
Voila qui est dit.
...
...
Vous me direz le texte est pour les boulangers et non pour ses boulangers mais ne jouons pas sur les mots Themisladouce étant maire de Polignac elle n’avait aucune raison de revendre cette farine à un autre maire.

et il ne put s'empecher de dire tout bas pour ne pas troubler la déclaration :
Une "simple évocation des faits" qui se termine par une prise de position claire, on peut considérer qu'il y a bien une prise de position qui a pu joué sur le cours de la justice car une déclaration d'un duc pèse forcément


Reprenant le fil du discours, Philoli réalisa qu'il n'était pas certains de comprendre la situation.
silec a écrit:
Mesdames, messires du Bourbonnais Auvergne.


Depuis plusieurs jours déjà je vous observe vous déchirer comme si la guerre civile était déclarée.

Depuis plusieurs jours, je me dis de faire une déclaration, et depuis plusieurs jours je repousse, l'ambience entre vous etant au dechirement, me disant que si je dis blanc on dira noir et inversement.

Ce jour j’ai pris ma décision de vous parler.

J'ai des rapports me disant d’untel que la justice ne fait pas son travail, d'untel disant quelle a raison.

Je tiens à rappeler que celle-ci est indépendante et sereine. Mais au vu du contexte de délation et d’attaque, celle-ci ne peux plus accuser ou juger sereinement.

Je suis fortement peiné et même en colère quand j’entends dire que c’est le BAR qui à déclenché tout cela.

Je vous signale qu’effectivement La connétable est du BAR, mais que le prévôt est JET.

Pensez vous qu’étant membre du BAR j’aurais agi comme tel si l’inverse c’était produit ? Je peux vous affirmer que non.

Je veux bien croire que les listes soient faite bien en amont des élections, mais ce n’est tout de même pas de la faute du BAR si la plupart des membres de la fondation sont impliqués dans cette scission de nos deux régions.

Je conçois présentement que vous soyez hors de vous pour certains et d’autres mitigés à l’énoncé des verdicts. Pour ma part je les trouve justifiés en regard de l’accusation.

N’oubliez surtout pas que cette scission sans parler des problèmes économiques qu’elle aurait engendré, qu’elle pouvait à elle seule, provoquer le cahot au sein du duché, le mettant par là même, à la merci de bandits, ou même de personnes avide de pouvoir venant de l’extérieur.

Pensez vous un seul instant que j’ai pris cette décision à la légère, non je l’ai prise au contraire en pesant le pour et le contre.

Le pour: laissons faire la scission et lavons nous les mains de ce qui arrive après cela aurait été un choix bien hasardeux et pas responsable d’un duc laissant pourrir l’affaire à 20 jours des élections.

Le contre : ce que j’ai fait. Ne pas laisser faire une scission dont l’état final n’était pas définie et risquait de plonger le duché dans la folie et la guerre civile.

J’ai fait ce choix en mon ame et conscience en prenant des avis extérieur au duché et à l’intérieur aussi.

Les avis étaient partagés je ne vous le cache pas mais une majorité m’ont dit que ma position était en faite bonne.

J’ai même eu l’avis des conseillers du Roy qui m’ont affirmé de vive voix que le Roy n’était pas au courant de cette scission et la désapprouvait.

Je vous ai donc dévoilé ce que certaines personnes voulaient faire.
Là encore auriez vous accepté que je vous laisse décider sans agir je ne le pense pas.

Au vu des documents que l’on m’a montré, ils sont ce qu’ils sont mais au moins nous avons la preuve qu’ils existent.

Ne me dites pas que ces parchemins peuvent être falsifies, ils le peuvent mais là nous entrons dans un autre débat à savoir qu’apportons nous comme preuves pour tout jugement, et ce n’est pas le sujet.

En conclusion je prends acte de vos doléances, je vous ai écouté, oui cela m’arrive et je vous donnerai mes conclusions très prochainement.
Gypsie a écrit:
J'appelle ça une réponse de normand, m'enfin... j'ai hâte de voir vos conclusions Mr le Duc
silec a écrit:
Madame la baronne, conclusions il y aura, je puis vous en assurer.
Ori a écrit:
Silec a écrit:
je prends acte de vos doléances, je vous ai écouté

Mais il faut voir la décision finale. Parce que pour la grâce de Thémis aussi le Duc avait "écouté" puis fait comme si de rien n'était! Rolling Eyes
Odin52 a écrit:
Le bon sens, monsieur le Duc, aurait été de ne pas laisser faire vos conseillers et d'avoir été patient quand à la décision du peuple sur cette affaire, les screens sont là pour prouver que nous n'aurions jamais fait cette séparation sans avoir demandé l'avis du peuple.

Une mascarade de plus...
landolfo a écrit:
Je porte à la connaissance de tous une preuve IRREFUTABLE ! c'est un croquis que j'ai pris lors d'une de leur réunion au fond des bois

Cardamone a écrit:
Salska, essaye un peu d'aller voir les procès d'un autre comté Smile Nakuneuil n'est pas en BA !

Landolfo c'est criant de ressemblance mais je m'élève contre cette preuve qui n'est pas vraissemblable : en effet aucun d'entre eux ne boit Very Happy ...
ThemisLaDouce a écrit:
Chapeau bas l'artiste Landolfo!
J'avoue, j'y étais!^^
Mais où sont nos verres comme le dit si bien Cardamone....^^ Very Happy
mabel77 a écrit:
Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Trop fort Lando Exclamation
jrag a écrit:
Cardamone a écrit:

Landolfo c'est criant de ressemblance mais je m'élève contre cette preuve qui n'est pas vraissemblable : en effet aucun d'entre eux ne boit Very Happy ...

Le thème était "soirée sobre" Razz
barbu a écrit:

mais messire Odin, vous etes noble et avez preté allégence au duc et au duché, ainsi, le fait de pensé et de parler en réunion, de vouloir influencer certain habitant afin de provoqué un partage du duché en deux entitées est donc de la trahison

Intervention d'Aetha : Les interventions HRP n'ont pas été prises en compte (du mieux possible) pour l'archive de ce topic rp
- Archivé le 5 septembre 2006
Revenir en haut Aller en bas
 
Déclaration du duc Silec - 19 août 1454
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le bureau du duc Silec
» Déclaration de Guerre [ game over VS MonLeg ]
» Déclaration de Guerre
» déclaration de guerre offcielle - Goebls VS le Chat & Benjamin
» Salle de déclarations... d''amour, d''amitié ou autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Duché du Bourbonnais-Auvergne :: Bureaux publics :: Archives de la gargote-
Sauter vers: